@ Brest

Relier et partager autour du web

Brest, la pointe de l’Europe connectée

Municipales à Brest une poursuite de la démarche ouverte et contributive sur le numérique

Par la ré-élection de l’équipe de gauche et écologiste conduite par François Cuillandre, les Brestois-es et Brestois permettent de prolonger et d’élargir une politique publique du numérique ouverte et contributive maintenant bien ancrée dans la cité.

Après 19 années d’élu autour de l’appropriation sociale du numérique puis de l’aménagement numérique du territoire, je ne me représentais pas à cette élection municipale et il appartiendra à la nouvelle personne en charge et l’équipe municipale et communautaire de définir les axes de projets des prochaines années.

Cela me donne un peu de temps pour la participation au Conseil National du Numérique et mon implication dans les réseaux coopératifs tels que Pratiques Collaboratives, Bretagne Creative, Innovations pédagogiques et Villes en biens communs ; avec le plaisir de se retrouver en juillet au 6éme Forum des usages coopératifs.

Et en attendant voici une présentation de quelques axes concernant le numérique tels qu’ils figurent dans le programme de l’équipe élue dimanche où figurent le développement d’un pôle French tech, de l’innovation sociale en réseau, et la prise en compte de la transformation de la société par e numérique pour augmenter le pouvoir d’agir de chacun-e.


La révolution numérique a modifié nos vies quotidiennes, et transforme la société d’éducation, de culture, d’expression, d’accès aux services. La maîtrise de cette évolution est essentielle à l’attractivité, à la compétitivité des entreprises, au développement de l’enseignement et de la recherche. Il est aussi pour l’accès pour tous à la culture, au monde et à la société de la connaissance, au développement des nouveaux services et usages de l’innovation sociale.

Brest a accompagné cette mutation en devenant une métropole en pointe pour l’usage des outils numériques avec son réseau unique en France de plus de 100 lieux d’accès publics accompagnés, de 15 salles de visioconférences, ses sites de services numériques ouverts à toutes et à tous.

La pointe de l’Europe connectée

Une ville connectée pour toutes et tous

Un réseau de plus de 100 km de fibres optiques dessert les zones d’activités
économiques, les établissements publics, les lycées, l’université et les grandes écoles, les mairies. Ce réseau a permis de diversifier l’offre d’opérateurs et la résorption des zones blanches dans les communes autour de l’agglomération. Initié sur Brest depuis 2011, ce réseau va désormais ce réseau s’étendre sur l’ensemble des communes avec un calendrier annoncé de 2015-2020.

L’aménagement numérique du territoire concerne aussi la prise en compte des quartiers d’habitat populaires avec une offre d’accès à internet à haut débit pour 1 euro par mois et un accompagnement des personnes éloignées du numérique mis en place sur différents quartiers. La politique engagée dans ce domaine sera poursuivie.

Un des piliers de notre avenir économique

Brest bénéficie d’un positionnement compétitif exceptionnel. Avec ses entreprises de pointe, ses écoles d’ingénieurs et ses laboratoires, le secteur de l’électronique et des technologies de l’information constitue l’un des secteurs phares de l’économie locale.

Les usages numériques sont déjà très présents dans l’enseignement supérieur et la recherche : salle immersive, visio conférences, raccordement RENATER (réseau de communauté pour les établissements d’enseignement et de recherche), cours en lignes et cours massivement ouverts (« MOOC ») grâce au réseau métropolitain qui relie l’ensemble des établissements.

Le projet « UEB campus », porté par l’Université européenne de Bretagne que nous soutenons avec la Région, permettra de mettre en réseau les sites universitaires bretons répartis aujourd’hui en différents points du territoire, faisant de la Bretagne un territoire précurseur dans le développement des services numériques et des nouvelles formes de pédagogies.

Dans le cadre des futurs appels à projets des investissements d’avenir dans le domaine du numérique et des usages, Brest s’engagera résolument dans la démarche des « quartiers numériques ».

Un outil au service du lien social

La culture du numérique n’incarne pas seulement une révolution technologique mais bien un basculement économique, sociétal et culturel qui a fait émerger de nouvelles façons d’innover privilégiant le décloisonnement, la transversalité, les croisements entre des acteurs et différentes activités (économiques, technologiques, artistiques et culturels…).

Avec l’apparition de « tiers lieux » comme les Cantines, les « Fablabs », ce sont de nouveaux espaces d’innovation ouverte qui émergent. Ce sont de nouvelles formes d’apprentissage et de nouveaux modèles d’accès à la culture scientifique et technique basés sur l’échange et la réciprocité. La force de notre territoire, c’est cette capacité à se mobiliser et à fédérer. Nous savons que les synergies, les collaborations et l’émergence d’approches pluridisciplinaires ont déjà permis le développement de domaines d’excellence : Pôles de compétitivité, Investissements d’avenir…

Nous continuerons à accompagner ces nouvelles formes d’innovation. Les jeunes pousses d’aujourd’hui seront les moteurs du développement de demain. Les ateliers des Capucins accueilleront la « Cantine numérique » afin de favoriser les croisements entre les mondes économiques, technologiques, artistiques et culturels, et pour valoriser les initiatives comme les talents du territoire issus du monde numérique.

Au-delà, la collectivité et le technopôle Brest-Iroise mettront en oeuvre un réseau
partenarial de promotion de l’innovation du territoire afin d’encourager et de promouvoir l’innovation sous toutes ses formes.


Quelques liens proposés par le rédacteur en complément qui explicitent un certain nombre de réalisations portées ou soutenus par la majorité sortante sur Brest et Brest Métropole Océane, ces dernières années :

- Premier pas vers une gouvernance contributive (1), retour d’expérience sur une politique publique du numérique à Brest, Michel Briand, 31 décembre 20132

- La cantine numérique à Brest

- Le tyfab, lieu de fabrication numérique.

- Lesfabriques du Ponant, espace de fabrication numérique soutenu par la ville, l’agglomération et la région.

- Internet pour tous en habitat social à Kerourien, Keredern, au Valy hir

- Bilan des Points d’Accés Publics à Internet (PAPIS) à Brest : une fréquentation élevée, une utilitéet un besoin de plus en plus social !

- "Citoyens d’une société numérique – Accès, Littératie, Médiations, Pouvoir d’agir : pour une nouvelle politique d’inclusion" avec la participation de Michel Briand (membre du groupe de travail du CN Num et Elisabeth Le Faucheur, contributrice auditée, novembre 2013.

- Réseau Brest Creative et Bretagne Creative mutualisant les initiatives autour de l’innovation sociale ouverte et des territoires apprenants.

- Les 15 salles de visio ouvertes à tous

- Une politique publique de l’internet et de l’expression multimédia à Brest

De nombreux textes et bilans autour des réalisations portées ou soutenues par la ville et l’agglomération sont référencés sur le wiki "textes et agenda" : les 500 initiatives de l’appel à projets multimédia, wiki-brest, les 10 sites participatifs, cartes ouvertes, ateliers de formation hebdomadaires, fermes de services (Infini, Maison du Libre), Brest en biens communs etc ..

Posté le 31 mars 2014 par Michel Briand
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Téléphérique Brest
par juleg29
Creative Commons BY-NC-SA