@ Brest

Relier et partager autour du web

1er volet de l’évaluation : les 60 PAPI et leurs fonctionnements

L’évaluation de la politique d’accès public à Internet sur Brest est réalisée à partir de 3 observations, les espaces et leurs fonctionnement, l’animation des PAPI et les usagers et leurs pratiques.

L’évaluation de la politique d’accès public répond à un double objectif

- Développer une connaissance partagée de ce dispositif par les acteurs locaux et institutionnels,

- Favoriser une réflexion prospective en matière d’évolution de la politique d’accès vers les publics éloignés et de nouveaux usages.

Pour réaliser ce diagnostic, l’observation est réalisée sous trois angles et en deux volets.
Le premier concerne les espaces et leurs fonctionnements. Il constitue une photographie des PAPI en terme de répartition géographique, de typologie des structures d’accueil, de typologie des espaces, de conditions d’accès (tarifications, plages horaires d’ouverture...). Quelques éléments vous sont présentés ci-dessous.


Un dispositif observé sous trois angles

- Les espaces, leurs équipements, le fonctionnement des PAPI et les personnes en charge d’animer ou d’accompagner les usagers, (cf document ci-joint)

- Les usages proposés, la fréquentation des espaces, les évolutions souhaitées par les structures d’accueil des PAPI, (En cours)

- Les usagers et leurs pratiques du PAPI et des Technologies d’Information et de Communication. (En cours)

Les espaces et leurs fonctionnements

L’initiative brestoise va aboutir à la création des 11 premiers espaces dès 1998. En cinq ans, ce chiffre a été multiplié par 5, avec aujourd’hui 60 espaces, créés ou en cours de création, qui maillent le territoire brestois et assurent aux habitants une proximité d’accès à Internet et au multimédia (1 PAPI dans un rayon de 500 m)

Le principe de fonctionnement du dispositif :

- Une démarche volontaire des structures des Points d’Accès Public à Internet,

- Le soutien financier et technique de la ville de Brest, l’animation du réseau

Un réseau de lieux de proximité

La présence des PAPI au sein des mairies et services municipaux, des équipements de quartier et des associations assure une répartition territoriale équilibrée du service. En fonction des quartiers, de sa superficie et des densités de population, on compte un PAPI en moyenne pour 2.500 habitants.

carte PAPI Brestois


Un dispositif doté de deux types d’espaces...

- Les Points d’Accès Publics à Internet (PAPI) : équipés d’un ordinateur et d’une imprimante, ils permettent un accès libre ou accompagné à Internet.

- Les Espaces Publics Multimédia (EPM) : ils se singularisent par des équipements plus variés et plus nombreux et une animation renforcée assurée par des professionnels et bénévoles.

...porté par les associations et les services publics

47 % des PAPI/EPM sont intégrés dans des associations, 22 % dans les équipements de quartier (maison de quartier, MJC, centre sociaux...), 28 % dans les services municipaux (bibliothèques, mairies de quartier, CCAS,....). La diversité des associations, et le nombre de structures généralistes garantie au dispositif une diffusion de services vers des groupes sociaux variés.

Des services proposés le plus souvent gratuits

Du simple accès à Internet et au multimédia, en passant par l’initiation, la formation et l’accompagnement de projets, les services proposés sont variés et le plus souvent gratuit (80 %). Seule la formation, qui nécessite plus de temps, de compétences, fait l’objet d’une tarification. L’accès à Internet gratuit est fortement lié à la baisse des coûts de communication (ADSL).

En terme de conditions d’accès, les pratiques sont peu homogènes selon les structures : carte d’usagers pour les bibliothèques (gratuites), signature d’une charte d’utilisation pour certaines mairies, carte d’adhérent pour certaines structures associatives.

Enfin les plages d’ouverture des PAPI concerne à 97 % la journée (entre 9 H et 19 H). Seules 4 PAPI offrent un accès en soirée à raison de 3 heures en moyenne par soir.

Quelques singularités du réseau PAPI :

Des espaces dédiés à certains thèmes ou populations : ils s’adressent par exemple, aux aînés ou au plus jeune, développent des activités telles que la vidéo, la Musique Assistée par Ordinateur, la création web et multimédia...

La présence de réseaux Wifi dans les pratiques des partenaires locaux : Lycée Vauban, Le Fourneau (arts de la rue), la mairie...

En savoir plus  :
L’ensemble des ces éléments est disponible au sein du document ci-joint, réalisé à l’occasion d’une présentation des résultats auprès des élus des quartiers de Brest.

La seconde phase de l’étude est quant à elle engagée auprès des usagers et des animateurs. Une restitution de l’ensemble de l’analyse est prévue pour février 2004.

Ce texte est publié sous une licence Creative Commons. Selon les termes de cette licence, les auteurs permettent à tout à chacun de copier, distribuer, diffuser et adapter leur travail seulement et uniquement dans un but non commercial. En retour de cette utilisation, les éditeurs et auteurs souhaitent que soient mentionné leur noms et l’URL de publication de l’information mentionnée. Pour toute autre utilisation, merci d’en solliciter la rédaction ou les éditeurs. ©© ville de Brest 2004.

Posté le 14 janvier 2004 par Elisabeth Le Faucheur, Michel Briand
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
DSC_0397
par Ronan Caroff
Creative Commons BY-NC-SA