@ Brest

Relier et partager autour du web

Lancement du projet Fab@Brest

Fabrication numérique pour tou.te.s

Après avoir accompagné l’accès à Internet et les usages citoyen du numérique, la Ville de Brest se propose aujourd’hui de coordonner un projet pour développer les usages de la fabrication numérique auprès des brestoi.e.s .

Ce projet bénéficie de financements dans le cadre du Programme Opérationnel Fonds Européen du développement Régional (FEDER), et plus particulièrement au titre du volet "Favoriser le développement des pratiques et cultures numériques". La subvention est de 108 400 euros sur la durée totale du projet. Le site europe.bzh, permet d’accéder aux financements européens en Bretagne.

Objectifs du projet

Dans le contexte présenté ci-dessus, le projet vise à :

  • Développer une culture partagée du numérique par tous
  • Renforcer l’appropriation du numérique par les acteurs et citoyens du territoire
  • Faire se rencontrer et développer les coopérations entre des mondes : acteurs de l’éducation populaire, de l’éducation (écoles, université), entreprises
  • Mutualiser les ressources (compétences, matériels, connaissances)
  • Outiller les acteurs (connaissances, matériels…)
  • Accompagner les actions et initiatives conduites (conseils, soutien logistique…)
  • Coordonner et animer le réseau des acteurs de la fabrication numérique sur le territoire
  • Rendre visible les lieux, les acteurs et leurs initiatives via la création d’un parcours de la fabrication numérique sur Brest
  • Dépasser les stéréotypes de genre trop présents dans le monde du numérique

Présentation résumée du projet

Le projet Fabrication pour tous vise à renforcer les habilités des brestois en matière de numérique et à consolider une culture partagée du numérique sur le territoire.

Pour ce faire, la Ville de Brest autour de l’animation du réseau d’acteurs, de leur outillage, du développement de savoir et savoir-faire, de la mutualisation de ressources, souhaite utiliser la fabrication numérique comme support à la coopération et à la co-construction de projets avec une diversité d’acteurs : designer, animateurs, médiateurs, techniciens, informaticiens, innovateurs… multisectoriels : Social, culturel, socioculturel, économique, éducation…Les bénéficiaires directs du projet sont les acteurs, médiateurs et relais auprès des habitants qui bénéficieront des actions ensuite conduites par ces acteurs et de la dynamique globale.

Pour ce faire, des actions sont imaginées, telles que :
- Des formations/ateliers à destination des médiateurs, acteurs pour développer des compétences, techniques et/ou pédagogiques, ou leurs capacités à conduite des projets coopératifs (ex : Animacoop)
- La mise à disposition de matériels de création : imprimantes 3D, découpeuses laser, découpeuses vyniles, matériels électroniques…. En privilégiant la mutualisation des matériels dans une logique d’optimisation des ressources mais aussi de découvertes par des acteurs nouveaux, et donc de développement du réseau.
- L’accompagnement des nouveaux projets et leur facilitation : il s’agit d’accompagner les porteurs de projets par rapport à leur projet. Par exemple, la mise en place de nouveaux Papifab dans les quartiers, peut nécessiter un accompagnement méthodologique, matériel, logistique, technique, juridique.
- Le soutien aux projets nouveaux via la mise à disposition de matériel ou le soutien aux initiatives.
- La création d’une dynamique collective dans le réseau de la fabrication numérique et le renforcement des liens entre les acteurs via la conduite de projets communs ou d’évènements.
- L’organisation d’évènements : Hackaton : marathon de la création d’usages et d’outils nouveaux.
- La participation des membres du réseau à des évènements nationaux, internationaux…

Ce projet s’inscrit dans la stratégie numérique des collectivités, Brest et Brest métropole : Brest Horizon Digital. Il vient consolider le projet structurant de Brest, ville connectée et coopérative. Il est aussi un terreau pour la construction du projet Fabcity qui porte l’ambition d’une ville auto-suffisante et globalement connectée à l’horizon 2054.

Ce projet proposé par la Ville de Brest aux financements Iti-Feder et est coordonné par le service Internet et Expression multimédia.

. Sur la méthode de conduite du projet :
Dans l’esprit des projets jusqu’ici coordonnés et animés par la ville de Brest sur les usages du numérique, la méthode proposée est collaborative. Ainsi il est proposé aux acteurs locaux d’être partie prenante des différentes phases du projet : de l’idée à la phase opérationnelle du projet.

. Les acteurs locaux :

  • Les fablab de Brest (Ubo, IMT Atlantique (ex.Télécom Bretagne), Fabriques du Ponant, Maison du libre) :
  • Les papifab – la proposition est faite aux Papi (Points d’Accès Publics à Internet) d’évoluer vers la fabrication numérique en proximité. Aujourd’hui plusieurs structures se sont engagées et proposent en proximité des activités de fabrication numérique à leurs publics. Le Patronage Laïque de la Cavale Blanche et ses activités en direction des ados, autour de la construction de robots, ou encore L’espace multimédia de Kérourien (quartier prioritaire de la politique de la ville) qui porte un projet qui fait le lien entre l’activité menuiserie et la fabrication numérique, la MJC de l’Harteloire et ses activités autour du code, des robots. Le PL Guérin autour des activités de jeux…. Sans compter bien sur le réseau des médiathèques qui souhaite pouvoir proposer des activités de médiation numérique à ces publics). La ville anime la dynamique PapiFab via des temps d’ateliers et de mutualisation des connaissances.
  • Le secteur associatif et les structures agissant avec différents publics et sur des sujets variés (socioculturel, social, éducatif, culture,….)

Aujourd’hui, l’enjeu est de pouvoir diffuser cette culture du « Faire » (Makers) et ces usages innovants dans la ville par le biais des acteurs relais du territoire auprès des habitants.

La fabrication numérique est un support très transversal et dont les acteurs savent se saisir. Pour exemple, les structures d’accompagnement social voient une utilité à utiliser la fabrication numérique pour améliorer les conditions de logement des personnes démunies : la modélisation et l’impression 3d de pièces cassées introuvables est une opportunité de développer des habilités numériques qui viendront faciliter le rapport au numérique pour d’autres usages par exemple.

Des activités conduites avec des jeunes autour de la robotique et du code permettent aussi de renforcer des compétences en matière de compréhension du numérique pour pouvoir y évoluer en connaissance de cause (ex. compréhension des algorithmes).

Pour ce faire, il est nécessaire de croiser les réseaux d’acteurs, les publics autour de ces questions et de ce fait, le projet reste ouvert y compris aux entreprises, notamment via French Tech Brest+.

. Le rôle des acteurs locaux :
- Des acteurs ressources : les fablab bien sûr, les papifab, mais aussi tous les acteurs qui peuvent contribuer à la dynamique. Plusieurs rencontres ont été organisées avec les acteurs pour échanger sur le projet FAb@brest et imaginer ses contenus. La rencontre du 28/11/2016 a réuni les fablab, les PapiFab mais aussi de nombreuses structures associatives comme Icéo, structure d’insertion, l’Office des retraités de Brest, des équipements de quartier… D’autres acteurs seront également associés au vu de leur activité : Un Peu d’R (Recyclerie, Réemploi, Repair Café), La caisse à clou (atelier métallurgie, mémoire ouvrière), Atelier Bois de Kerourien (Centre social de Kérourien) et la Cantine (Devox4Kids, Animation).

Les acteurs sont ceux qui seront sollicités pour mettre en partage leurs expertises via l’organisation d’ateliers, leur contribution à l’organisation d’évènements….

C’est également avec eux que seront précisés les contenus du projet dans une logique opérationnelle.

- Les bénéficiaires : toutes les structures qui proposent de la médiation numérique sur le territoire souhaitant utiliser la fabrication numérique comme support à leur projet d’éducation populaire.

Leurs initiatives seront soutenues par le projet de différentes façons : participation à des ateliers pour monter en compétences, à des manifestations – soutien aux projets (dans le cadre de l’aap multimédia de la ville de Brest), mise à disposition de matériel (y compris pour les structures ressources pour des compléments d’équipement), accompagnement de leurs projets…

Calendrier du projet

  • Calendrier officiel du projet : du 01/01/2018 au 31/12/2019
  • Date d’exécution du projet : Du 01/01/2018 au 31/12/2021
  • Durée (en mois) : 24

Contact : Elisabeth Le Faucheur -Responsable de service - 02 98 00 84 39

Posté le 27 septembre 2018 par Elisabeth Le Faucheur, Gaëlle Fily
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
DSC_0225
par Ronan Caroff
Creative Commons BY-NC-SA