@ Brest

Relier et partager autour du web

Retour sur la première réunion de doc@Nantes le 12 septembre

Environ 23 personnes se sont retrouvées mercredi12 septembre à la médiathèque Jean Demy à Nantes pour échanger autour de l’expérience des réseaux coopératifs doc@Brest et doc@Rennes et faire un premier pas vers un réseau coopératif doc@Nantes.

En voici un retour à partir des notes mises sur le pad par Annaig Plassard (merci).

Pour être tenu au courant s’inscrire sur la liste de diffusion : docanantes@listes.infini.fr
(32 abonné.e.s à ce jour)
- https://listes.infini.fr/wws/subscribe/docanantes


Merci à Véronique, Nicolas, Chloe et Benoit pour leur participation à cet échange.

En introduction Michel Briand, responsable de formation à l’IMT Atlantique (jusque mars 2018) et élu sur les questions numériques à Brest (1195-2014) a présenté l’esprit de l’initiative « doc@brest » créé après le Forum des usages coopératifs 2012 [1].

Dans un contexte de transformation des métiers des bibliothèques et de la documentation par nos usages du numérique, le réseau coopératif facilité une appropriation des changements et une innovation diffusée en pair à pair.

La présentation d’après les notes mises sur le pad d’Annaig Plassard, dans une présentation par thème plutôt que chronologique

De quoi s’agit-il ?

  • Un réseau informel, indépendant, d’information et de coopération
  • Libre (implication variable dans le temps) et gratuit
  • Sans structure juridique ni budget, uniquement une charte
  • Pas seulement des bibliothécaires : ouvert à toutes personne intéressée

Les objectifs

  • Décloisonner les professions concernées par la culture et l’information
  • Créer des temps d’échange interstitiels
  • Se sentir moins seuls dans ses questionnements professionnels
  • Obtenir des réponses à ses questions
  • Le partage d’expérience
  • Le débat
  • La veille collaborative
  • Obtenir une visibilité, une reconnaissance des missions infodoc dans ses structures respectives
  • Stimuler une recherche d’emploi


Les activités

  • Sont variables selon les envies et attentes des membres

Exemples d’activités menées par les réseaux existants :

  • Visites (si possible guidées par les professionnels du lieu visité)
  • Ateliers de partage de pratiques, de formation mutuelle
  • Temps d’échange sur un sujet, une pratique ou un outil
  • Open tea ou Open apéro (conseil de fréquence : au moins une fois par mois)
  • Alimentation de blog / compte(s) réseaux sociaux avec compte-rendus photo et texte des activités

Gouvernance / philosophie

  • Non pyramidale
  • Doc@Brest : gouvernance tournante par un binôme :
    • Tourne tous les 2 mois.
    • Une personne qui a déjà fait la gouvernance + un·e "novice".
  • pour les animations : Une personne est l’intervenant·e, l’autre organise et fait le compte-rendu (photo et texte pour le blog + page réseaux sociaux)
  • Doc@Rennes fonctionne de manière plus informelle, ce qui semble les satisfaire. Les implications de chacun·e vont et viennent selon la disponibilité / motivation.

On observe que les groupes de ce type sont portés par 10% de membres actifs à très actifs. Les autres sont plus passifs, ce qui est une composition dont il ne faut pas s’inquiéter

Une condition : la bienveillance

  • Encourager celles et ceux qui ne sentent pas capables / légitimes afin de grossir les rangs du noyau dur le plus impliqué
  • Notion d’empowerment : apprendre en faisant, s’approprier les connaissances et compétences, s’autoformer et se former mutuellement
  • Repose sur le partage, l’entraide
  • Culture du consentement (vs consensus), la "do-cracy" : "si tu veux, fais-le", "ceux et celles qui font ont raison"
  • Entretenir une philosophie bienveillante qui permet de libérer l’initiative, de fonctionner sur le désir (éviter les complexes d’illégitimité)
  • Complémentaire des formations plus classiques (peut être une porte d’entrée sur un sujet, avec la capacité d’être plus réactif)

Trois cas de figure pour les sujets choisis

  • Je sais quelque chose (même un peu) > je propose de le partager avec le réseau
  • Je ne sais rien sur le sujet, mais j’ai envie d’échanger > je propose un temps d’échange / débat au sein du réseau
  • Je ne sais rien sur le sujet, et je souhaite en savoir davantage > je propose d’inviter quelqu’un hors du réseau

Des outils


Notes et conseils

  • Organiser des temps conviviaux plutôt à 19h permet à des gens plus excentrés dans l’agglomération de se joindre au groupe
  • Les temps hors des heures de travail permettent de repérer les personnes les plus motivées, qui constitueront le noyau dur
  • Pour Emmanuelle Eouazan, Véronique Eouzan il est idéal (mais pas obligatoire !) que Doc@ fasse officiellement partie des missions pro de ses membres, ou au moins soit connu de la hiérarchie, afin d’assurer une participation fluide
  • Pour les membres présents de Doc@Rennes, le fonctionnement est plus para-professionnel.
  • Concept de sérendipité : "trouver quelque chose alors qu’on cherchait autre chose ou qu’on ne cherchait rien de spécial" > Doc@Rennes a été le berceau d’autres projets ou collaborations, comme le festival des libertés numériques
  • Pour grossir le groupe dans les premiers temps : aller en parler dans les institutions, écoles, etc. Pourquoi pas utiliser des flyers.
  • Possibilité d’impliquer les élèves ou stagiaires de ceux et celles qui sont prof ou maître·sse·s de stage. Documenter une activité est une compétence intéressante pour les étudiant·e·s. Mais toujours sur la base du volontariat.
  • Pourquoi pas impliquer aussi des animateurs ou animatrices sociaux, des enseignant·e·s, des libraires.
  • Veiller peut-être à ce qu’il n’y ait pas trop de membres passifs / dans la consommation
  • Commencer par interroger nos envies : une feuille vierge a tourné dans l’assemblée afin de connaître les sujets d’intérêt de chacun·e

Les inspirations ou concepts proches

  • ADBS : Association des professionnels de l’information et de la documentation. Mais dans Doc@ pas d’adhésion payante, ouvert sans restriction de profession, de poste
  • Différent des réseaux de responsables de structures : Doc@ est non institutionnel, non compétitif
  • Muséomix et bibliomix ont été des creusets d’inspiration

Décisions pour la suite

  • Deux personnes de Nantes ont repris la liste de diffusion (Peggy et Laura)
  • Ce compte-rendu est proposé par Annaïg Plassard de la BIbliothèque de St-Herblain
  • Bertille Détrie (BM Nantes) indique les sujets qui ont suscité l’intérêt (ci dessous)
  • Un sondage de date est en ligne pour un moment convivial plutôt vers 19h > https://framadate.org/q9dQCcGVLDFxd7AO

Les suggestions sont ouvertes pour un lieu de rendez-vous !

Les sujets d’intérêts exprimés par les participant.e.s

- Les booktubers = médiateurs, prescripteurs de livre chez les ados ? ♥
- Création, animation d’un réseau de contributeurs internes pour enrichir les ressources documentaires
- Comment travailler l’expérience utilisateur d’un service ? ♥ ♥
- Découvrir les fablabs pour réfléchir à impliquer le concept en bibliothèque ? ♥ ♥
- Former les publics à l’esprit critique (vis-à-vis du web) sur les réseaux sociaux. // Fake news (laura@portevin.orga des contacts sur le sujet !)
- Cataloguer des bibliothèques sur le web de données → web service
- L’expérience vécue de la littérature numérique
- Exploration visuelle des données (cartographie, datalogie) ♥
- Diffusion du livre nuérique sur le grand public via les bibliothèques
- Ergonomie et design des SIGB
- Serious game, ludification, nouvel outil numérique innovant ♥ ♥
- Petite enfance
- Jeux en bibliothèque
- Concevoir des outils de communication
- Ateliers Wikipedia ♥ ♥
- Bibliobox
- Fabrication de mobilier
- Visite d’une bibliothèque de centre pénitentiaire
- Atelier sketchnote


Via un article de Michel Briand, publié le 18 septembre 2018
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Cérémonie de remise des diplômes à la promotion 2017 IMT Atlantique diplôme Télécom Bretagne
par IMT Atlantique
Creative Commons BY-NC-SA