@ Brest

Relier et partager autour du web

Déclaration sur la participation de SavoirsCom1 à la fête des libertés numériques du 25 mai 2018


Le 25 mai prochain se tiendra une fête des libertés numériques ; portée par plusieurs associations et organisations dont Vecam, La Paillasse, La Maison du Libre et des Communs, Cozy.io, Framasoft… ; à l’occasion de l’entrée en vigueur du RGPD ce même jour.
 
SavoirsCom1 souhaite s’associer à cet événement pour rappeler son attachement aux libertés numériques remises en question depuis les votes de la loi de programmation militaire, la loi renseignement ainsi que l’état d’urgence. Avec l’arrivée du nouveau gouvernement depuis l’élection présidentielle d’Emmanuel Macron en mai 2017, la situation ne s’est pas améliorée. A l’autonome dernier, les parlementaires ont décidé de voter la transposition de certains principes de l’état d’urgence dans le droit commun privant de fait les citoyens de libertés fondamentales. La lutte contre le terrorisme implique un arsenal législatif qui remet en cause des principes qui garantissent nos libertés numériques et notre droit à la vie privée. Recourir à des outils de chiffrement fait de chaque individu un suspect potentiel aux yeux des autorités publiques. 

Nous invitons toutes les personnes qui souhaitent profiter de cette date symbolique pour revendiquer et exercer leurs libertés numériques à participer à cet événement. Ce sera l’occasion de réfléchir collectivement à la suite à donner à ce RGPD, comment se saisir de cette opportunité pour reprendre le contrôle sur nos données personnelles et notre vie privée qui ne peuvent se défendre que par une réaction collective.
Nous tiendrons à cette occasion à partir de 18h à la Paillasse un atelier destiné aux associations pour comprendre en quoi elles sont impactées par le RGPD et quelles sont les perspectives de réflexions et d’actions qui s’ouvrent pour elles à partir du 25 mai.

Enfin, nous tenons à informer que nous rejetons toute récupération politique. Si la moindre tentative était repérée lors de cette fête des libertés numériques, nous assumerons notre décision de quitter cet événement immédiatement. Nous refusons de célébrer nos libertés numériques en présence de représentants politiques qui ont contribué à les réduire en votant des lois ou en apportant des amendements. 
Via un article de SavoirsCom1, publié le 21 mai 2018
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Remise des diplômes campus de Brest, Promotion 2017
par IMT Atlantique
Creative Commons BY-NC-SA