@ Brest

Relier et partager autour du web

Le télécentre du pays de Murat

Le télécentre du pays de Murat, un outil au service du développement local.
Par Corinne Ibarra

Le pays de Murat est situé dans le Cantal, au cœur du parc des volcans d’Auvergne. Conséquence directe de l’industrialisation, ce territoire rural a perdu en quelques décennies plus de la moitié de sa population qui a choisi l’exode vers des zones urbaines pour retrouver un emploi.

Relever le défi démographique a donc été l’une des principales priorités de la Communauté de communes composée depuis 2002, de 13 communes et de 6000 habitants.

Pour accueillir durablement de nouvelles familles, la collectivité a notamment décidé de miser sur les nouvelles technologies pour adapter son territoire et améliorer son attractivité.

C’est dans cette dynamique que la Maison des services du pays de Murat a été pensée et aménagée en 2005 et que le télécentre, le premier du Cantal, a naturellement trouvé sa place au cœur de ce lieu de vie particulièrement bien équipé en outils TIC : salle multimédia, borne internet, visio-accueil, visio-conférence, wifi…

Composé de 4 bureaux, il accueille quotidiennement depuis 2006, des télétravailleurs qui bénéficient d’un environnement social et professionnel à la pointe des technologies de communication pour accompagner le développement de leur activité.

Pour fidéliser « ses » télétravailleurs et en attirer de nouveaux, la Communauté de communes du pays de Murat a mis en place une stratégie innovante structurée autour de l’animation de son télécentre.

Fidéliser « nos » télétravailleurs

En 2007, la collectivité décide d’organiser dans son télécentre des formations au télétravail indépendant. Cette action expérimentale de deux ans, soutenue par le Fonds Social Européen, s’adressait dans un premier temps à des personnes du territoire ou de la région Auvergne ayant une réelle compétence professionnelle mais néanmoins « exclus » du monde du travail en raison de leur âge, d’un handicap, d’un accident de parcours…

Chaque télétravailleur formé dans le télécentre du pays de Murat bénéficie d’un accompagnement personnalisé durant les deux premières années d’activité : accès gratuit aux différents espaces et outils TIC du télécentre, suivi du formateur, mise en réseaux…

Grâce à ce dispositif, une dizaine de locaux ont retrouvé une activité professionnelle via le télétravail.

Attirer de nouveaux télétravailleurs

En 2008, la collectivité a décidé de créer dans le télécentre, le Centre de Formation au Télétravail du pays de Murat. Objectif, sensibiliser et accueillir des nets-entrepreneurs urbains à la recherche d’un cadre de vie et d’un environnement professionnel adapté à leur activité.
Un nouveau dispositif a été mis en place à destination de ce public spécifique : hébergement gratuit, visites sur le terrain, mise en place de résidences d’entrepreneurs dédiés aux nouveaux arrivants, communication élargie via le site web, un dépliant, des relations presse, le Forum du télétravail…
La conjugaison de ces actions a permis d’attirer dans le territoire ce public à conquérir.

Une stratégie intercommunale gagnante qui porte déjà ses fruits.

Aujourd’hui, une dizaine de télétravailleurs dont 3 télétravailleurs salariés fréquentent régulièrement le télécentre. En 2011, un nouveau télécentre, composé de 6 espaces professionnels, verra le jour pour répondre à la demande en attente.

En près de quatre ans, 450 personnes se sont inscrites aux cycles de formation. Parmi ces candidats, 120 ont été accueillis dans le télécentre du pays de Murat et 30% d’entre eux ont créé leur activité.

La Communauté de communes accueille désormais dans chacune de ses sessions de formation un public exogène de l’ordre de 70%, candidats potentiels à l’installation.

Le Forum du télétravail bénéficie d’une importante couverture médiatique et est un excellent vecteur de communication auprès de cette nouvelle cible.

Depuis 2009, huit nouvelles familles se sont installées dans le territoire et bénéficient de l’accompagnement personnalisé mis en place par la collectivité et ses partenaires.

Share

Via un article de C_Lebis, publié le 23 mars 2011
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
DSC_0633
par Ronan Caroff
Creative Commons BY-NC-SA