@ Brest

Relier et partager autour du web

Pays de Brest et les NTIC

Réunion n°4, le 5 avril 2002

Compte rendu de la réunion

Présents

- Pierre Maille, Président du Conseil Général, vice-président à la Communauté Urbaine
chargé du Pays de Brest
- Michel Le Goff, Conseiller Général, délégué aux NTIC
- Michel Briand – adjoint au maire de la ville de Brest chargé des N.T.I.C.
- Bohars : Georges Léon, adjoint au maire
- Julie Leclert – conseil Régional
- Brest : Claude Morizur, le Fourneau
- Daoulas : Laurent Weber chargé de communication
- Lanildut : Delphine Evenat, animatrice et Patrick Gondot, président
- Brélès : Pascal Bleuze
- Plougonvelin : François Créach, animateur multimédia
- Guilers : Michel Billet, conseiller Municipal chargé NTIC
- L’Hôpital Camfrout : Michel Quéran, adjoint au maire
- Locmaria Plouzané : Robert Ogor, Conseiller municipal
- Loperhet : Maryvonne Troel, adjointe au maire
- Plouvien : Yvon Richard, adjoint au maire
- Guissény : Martine Mollon, adjointe au maire
- Lanrivoaré : Jean Simon, adjoint au maire
- Milizac : Hubert Gourmelon, conseiller municipal
- Plourin : Albert Le Gall, conseiller municipal
- Crozon : Céline Savina, chargé de communication
- Brest : Bruno Garcia, animateur multimédia bibliothèque Ville de Brest et Communauté Urbaine
Gabriele Kubler– organisation
Michaèle Le Bars, chargé de mission Pays de Brest
Florence Morvan – démocratie locale et citoyenneté
Gilbert Guéné – démocratie locale et citoyenneté
Monique Montanari - démocratie locale et citoyenneté

Excusés
- Jacques Berthelot, conseiller régional, président du syndicat mixte de développement de services de technologies
- Porspoder : Bernard Collobert, adjoint au maire – dispositif cybercommunes
- Treflevenez : Anne-Marie Emily, Maire
- Ploudalmezeau : Marguerite Lamour, Maire
- Molène : Jean-François Masson, Maire
- Plouzané : Yves Dubuit, adjoint au maire
- Plabennec : Mme Méode, adjointe au maire
- Gouesnou : J.C. Mure, adjoint au Maire
- Logonna Daoulas : Monsieur Mevel, conseiller municipal
- Jeanine Cessou, Ville de Brest

En introduction Michel Briand souhaite la bienvenue à tous les participants et les remercie d’être présents à une réunion organisée un vendredi soir. Il rappelle l’ordre du jour et présente en premier lieu la proposition de création d’un centre de ressources.

Création d’un Centre de ressources coopératif pour l’accès public à Internet et au multimédia au Pays de Brest

L’objectif de ce centre est de développer l’accès public et les usages des NTIC en mutualisant les compétences et les ressources locales, pour accompagner les animateurs et responsables de structures publiques et associatives.

En appui de la politique de développement des cybercommunes de la Région Bretagne, des P.A.P.I. et des Espaces Publics Numériques mis en œuvre à Brest et encouragée par la politique gouvernementale (CCSI, MAPI, Datar), ou à travers les labels du ministère de la Culture (ECM), de la Jeunesse et des Sports, il apparaît indispensable de donner à ces lieux d’accès publics des moyens d’appropriation des difficultés techniques, matérielles ou pédagogiques qu’ils rencontrent. Ce centre de ressources agirait en soutien aux initiatives, à la mutualisation des expériences, à la formation des animateurs des points d’accès publics. Un groupe de travail s’est constitué et a réalisé, après analyse des besoins un dossier présentant les services attendus et possibles.

La création d’un centre de ressources ouvert aux bibliothèques, équipements de quartiers, écoles, cybercentres, associations, … permettra de mettre en œuvre les prestations suivantes :
- Une coordination et cohérence de l’accès public (du réseau cybercommune, des EPN et des PAPI,),
- Un accueil des animateurs des lieux d’accès et des lieux en création (permanence, numéro d’appel…)
- Un accompagnement des usages et technologies multimédia
- Du prêt de matériel commun au Pays de Brest
- Du prêt de matériel décentralisé par Communauté de Communes
- Une mutualisation de l’information sur les lieux d’accès et leur pratique
- Des rencontres bi-mensuelles des animateurs de l’accès public,
- Un échange de pratiques sur l’animation multimédia : démarches pédagogiques, accompagnement, encadrement
- Un soutien pour la maintenance des réseaux
- Une observation des usages, l’évaluation des pratiques, la veille technologique
- Une interface avec les réseaux de l’accès public et des usages et services aux habitants
- Un travail sur l’équité d’accès aux TIC et prise en compte des publics dits "éloignés"
- Une professionnalisation des animateurs : formation, statut, charte

Le groupe de travail municipal « Citoyenneté et nouvelles technologies » a facilité le rapprochement des acteurs de la vie associative et éducative en étant le creuset de réflexion et d’actions collectives comme la Fête de l’Internet, le Forum Internet pour tous dans les associations, la rencontre régionale des seniors, les actions Webtrotteurs, mais aussi des outils sur Internet permettant de mutualiser des services et qui ont mobilisé de nombreux partenaires : Portail Accès aux Droits et à l’Emploi, portail Education, portail Association et Expression. Les rencontres de coopération mise en œuvre avec les élus du Pays de Brest, incitent également à créer un vrai service au développement des NTIC et de ses usages.

Michel Briand fait remarquer que le budget est à prendre avec des réserves. Le point essentiel est de franchir une étape en organisant un travail coopératif, en proposant une politique sur le Pays de Brest renforçant la pérennité des dispositifs existants visant une couverture équitable du territoire.

Le projet sera présenté officiellement à la commission Pays de Brest le 21 mai.

Michel Briand demande à chaque membre du groupe de travail de présenter sa fiche.
Michel Le Goff du Conseil Général trouve ce projet intéressant dans son ensemble et de plus il signale que l’idée est transposable en d’autres territoires. Il a la même définition de l’appropriation. Ce projet mérite d’être soutenu. L’échelle Pays est intéressant pour le développement.

Deuxième point à l’ordre du jour la démarche T.I.C. Pays de Brest

Le Conseil Général du Finistère s’engage sur une démarche d’appropriation des TIC basée sur les Pays. La Région et l’Etat y apportent également leur soutien.
Il est proposé de faire un tour de table des communes et des communautés de communes pour définir ces méthodes de travail et engager dans les mois qui viennent un plan d’action TIC du Pays de Brest.

L’objectif est de développer l’accès public et les usages des NTIC dans les communes et communautés de communes du Pays de Brest, en accompagnant les démarches d’équipement public et associatif et les outils coopératifs, d’expression, et de création par le multimédia.

La ville de Brest a mis en place depuis quelques mois un groupe de travail avec les maires et services des communes du Pays de Brest dans le but de faire partager la pratique et la compétence de la ville-centre dans un but de coopération intercommunale en proposant de participer à l’accompagnement des démarches des élus et associations qui souhaitent mettre en œuvre des accès publics ou des usages du multimédia (sites Web, portails locaux ou thématiques…).
Cette démarche est encouragée par un intérêt fort exprimé par le délégué de la DATAR aux NTIC. Le volet « Société de l’Information » des Contrats de Pays est pour le moment peu utilisé. La Bretagne est particulièrement bien placée pour engager une démarche en ce sens.

Le projet NTIC Pays de Brest se décline selon les axes suivants :
- Réaliser un « Portail » web de présentation des communes et communautés de communes et d’apporter une aide au développement de sites Internet. Fonctionnement, accompagnement, chaque commune reste libre du contenu de son site
- Accompagner les communes dans l’étude de leurs projets en NTIC
- contribuer à créer un espace coopératif des acteurs de l’accès public multimédia (animateurs et responsables de ces espaces)
- Faciliter la mise en réseau des acteurs publics par la création, ou l’extension de portails thématiques (Accès aux droits et à l’emploi, Éducation (mettre toutes les écoles du Pays de Brest dans le portail), Associations (toutes les associations du Pays de Brest qui ont un site…)
- Soutenir le développement du haut débit sur le territoire du Pays de Brest. L’objectif doit être que chaque chef de lieu de canton soit connecté soit par ADSL ou toute autre solution et que l’accès permanent à Internet soit réellement possible dans le Pays de Brest d’ici à 2005.
- Assurer une observation des pratiques et usages des NTIC dans les structures d’accueil

2004-2005 : réalisation d’un travail partenarial, avec le Pays de Morlaix, le Pays de Vannes, le Pays de Brest et un autre Pays des Côtes d’Armor, sur la méthodologie comparée sur les quatre Pays.
L’arrivée d’un stagiaire DESS le 15 avril va permettre de réaliser une étude sur l’existant et sur les possibilités.

Michel Le Goff souligne l’ampleur et l’intérêt du projet. Il tient à donner son avis sur les portails. Il n’est pas favorable à la multiplication des portails. Il faut choisir la bonne entrée et utiliser, le plus souvent possible, le co-marquage.
Monsieur Le Goff souligne que ce projet est ambitieux et son importance va engendrer des coûts. Il faut donc pouvoir le chiffrer.

Un élu dans la salle n’est pas tout à fait d’accord avec Monsieur le Goff quant à sa crainte de la multiplication des portails. Cela permet d’avoir un éventail d’information d’un seul coup d’œil.

Pierre Maille signale qu’actuellement le Conseil Général effectue une étude sur la géographie des mobiles. L’accessibilité doit être la plus large possible.

La couverture du territoire est un point important. Cela ne va pas très vite. Il faut trouver des solutions alternatives : distribution par satellite, boucle locale radio. Tous les élus présents sont d’accord pour que la couverture du territoire fasse partie des grands axes de développement des TIC sur le Pays de Brest.

Questions diverses :

- Présentation du programme des 3ème assises de la Conférence des Villes de Bretagne qui se déroulera au Palais des Congrès de Lorient le mercredi 19 et jeudi 20 juin 2002. L’objet de cette conférence portera sur les Collectivités Locales et les T.I.C. ou l’usager citoyen.
- Présentation de la conférence de J.M. CORNU, directeur scientifique de la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING). Il nous exposera ses méthodes d’organisation pour développer les pratiques coopératives.
Cette conférence se tiendra à la communauté Urbaine, salle de réception (B10)
à 14 heures pour les agents concernés des services municipaux, communautaires et les services de l’Etat et l’autre
à 17 heures 30 pour les acteurs de la vie locale.

Posté le 3 juin 2002 par F. Morvan, Michel Briand
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
DSC_0407
par Ronan Caroff
Creative Commons BY-NC-SA