Smart cities, fab cities ? table ronde dans la cadre de "Imaginons le monde de demain : partager, transmettre, rencontrer" la Semaine de la Recherche à l’UBO

La ville intelligente, dans une démarche de changement climatique, cherche à concilier les problématiques sociétales, culturelles et environnementales à travers une approche systémique qui allie gouvernance participative et gestion éclairée des ressources naturelles. La volonté de cette matinée est de provoquer une réflexion sur la façon dont les villes actuelles devront développer de nouveaux services performants dans tous les domaines du transport et de la mobilité intelligente, de l’environnement durable, et d’une urbanisation responsable et d’un habitat intelligent.

Un article repris du programme publié par l’UBO dans la cadre d’une diffusion pédagogique à titre d’information

- le programme complet "Imaginons le monde de demain : partager, transmettre, rencontrer" la Semaine de la Recherche à l’UBO

Table ronde en présence de :

- Luc Noppen, Historien de l’architecture et Professeur, fondateur de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal et titulaire de celle-ci de 2001 à 2015.

- Xavier Prigent, Directeur de Prigent et Associés, cabinet de géomètre et d’urbanisme, membre de la commission nationale d’urbanisme de l’Ordre des géomètres-experts, référent éco-quartier auprès de l’ordre des géomètres-experts, responsable du groupe de travail « recherche et développement » au sein de la commission nationale d’urbanisme.

- Thomas Lagier, Docteur en philosophie (Université de Poitiers), fondateur de ForCity, Chercheur et entrepreneur dans la modélisation des villes de demain.

- Alain Bourdin : Faut il en finir avec la « ville intelligente » ?

La « ville intelligente » (même sous le nom moins contestable de smart city) est une construction idéologique. La recherche doit l’interroger en tant que telle pour mettre en évidence ce qu’elle dit – et surtout ce qu’elle ne dit pas- sur les enjeux du réchauffement climatique et l’évolution des services.
Alain Bourdin (École d’urbanisme de Paris, Lab’urba ), est sociologue et urbaniste. Ses activités de recherche, enseignement, consultance se partagent entre la France et l’étranger. Il a écrit plusieurs ouvrages, et notamment Faire centre (2019) et co-écrit L’action publique urbaine face aux mutations sociétales (2020).

Bretagne Creative

URL: http://www.bretagne-creative.net/
Via un article de Michel Briand, publié le 1er février 2020

©© a-brest, article sous licence creative common info