@ Brest

Relier et partager autour du web

Internet en habitat social : le service désormais accessible sur Pen ar Creac’h et Kerbernard

Après le déploiement sur le quartier de Kerangoff, c’est au tour des locataires des logements sociaux des quartiers de Pen ar Creac’h et Kerbernard de pouvoir bénéficier d’un abonnement à internet à 1,18 €* par mois et par logement et d’un accompagnement de proximité.

Le projet Internet en habitat social

« Internet en habitat social » vise à développer l’accès à Internet et ses usages dans les quartiers d’habitat social brestois. C’est le volet « numérique social » de la politique d’aménagement numérique de Brest métropole. Il est conduit en lien étroit avec le bailleur social, Brest métropole habitat (Bmh), propriétaire des logements, SFR, opérateur, la ville de Brest qui coordonne le projet dans le cadre de sa politique d’appropriation sociale du numérique et les acteurs des quartiers.

Ce dispositif permet aux locataires des logements sociaux de bénéficier pour 1,18 €* par mois et par logement d’une connexion Internet et d’un accompagnement de proximité.

L’abonnement à Internet « logement connecté » est proposé par SFR. Cette offre collective est contractée par le bailleur social Bmh pour l’ensemble des locataires des secteurs concernés par le projet. Le coût du service (1,18 €* par mois et par logement) s’intègre ainsi dans les charges locatives. Comme toute charge locative supplémentaire nécessite un vote décisif des locataires, ces derniers sont invités à se prononcer pour ou contre le déploiement du projet, quartier par quartier.

La singularité d’Internet en habitat social repose sur l’accompagnement de proximité proposé en partenariat avec les acteurs des quartiers :

• l’équipement des habitantes et habitants en ordinateurs à bas coût en partenariat avec l’association Un peu d’R ;
• des ateliers d’initiation à internet et à l’informatique proposés gratuitement par les équipements de quartier et/ou les associations partenaires du quartier ;
• des conseils juridiques sur les abonnements à Internet en partenariat avec l’association Consommation, logement et cadre de Vie (CLCV) et la Confédération syndicale des familles (CSF), associations représentantes des locataires et de défense des consommateurs.

— > Plus d’infos sur le projet

Le projet adopté par les habitant·e·s de Pen ar Creac’h et Kerbernard

Fin avril, les 1058 locataires des logements sociaux de Brest métropole habitat (Bmh) de Pen ar Creac’h et Kerbernard étaient invités à se prononcer pour ou contre le déploiement du projet. Ils sont 65,35 % à avoir voté favorablement sur Pen ar Creac’h et 62,20 % sur Kerbernard.

Pour qu’ils puissent faire un choix éclairé, la campagne d’information qui se déroule en amont du vote est essentielle. La tenue d’une réunion publique et de permanences ont complété le porte à porte réalisé dans tous les immeubles Bmh du quartier.

Les journées de lancement : 103 abonné·e·s en 2 demi-journées !

Suite au vote positif des locataires, des journées de lancement ont eu lieu mercredi 29 août au centre social La Clef de Pen ar Creac’h et le jeudi 30 août au local associatif de Kerbernard, rue Léon Nardon.

À cette occasion, 103 modems ont été distribués par SFR. Près de 10% des locataires du quartier ont donc déjà souscrit à l’offre.

Les habitantes et habitants ont pu également s’inscrire aux ateliers d’initiation à l’informatique et Internet proposés gratuitement par le centre social de Pen ar Créac’h.

La recyclerie Un peu d’R a quant à elle permis à onze personnes de s’équiper en ordinateurs à moindre coût. Elle propose, en effet, dans le cadre d’Internet en habitat social des ordinateurs reconditionnés équipés au choix du système d’exploitation libre Linux pour 40 € ou du système propriétaire Microsoft Windows 7 pour 70€.

Pour les locataires qui avaient des questions sur la gestion de leur contrat, par exemple pour résilier leur abonnement actuel, les associations de consommateurs la CLCV et la CSF étaient présentes pour y répondre.

En dehors de ces journées, les habitant·e·s de ces quartiers peuvent évidemment bénéficier de l’offre. Pour cela, il leur suffit de se rendre en boutiques SFR pour retirer leur modem gratuit et de contacter les différents partenaires selon leurs besoins :
• Association Clef, le centre social de Pen ar Créac’h pour les ateliers d’initiation,
• Un peu d’R pour les ordinateurs reconditionnés,
• la CLCV et la CSF pour des conseils juridiques sur les contrats.

Et les autres quartiers ?

À ce jour, Internet en habitat social a été adopté sur 11 secteurs** de la ville de Brest, ce qui représente plus de 6000 logements susceptibles de bénéficier de l’offre.

Des rencontres avec les mairies de quartier sont d’ores et déjà programmées par le service Internet et expression multimédia de la ville de Brest pour travailler sur la liste des prochains secteurs où l’offre pourrait être proposée en 2019.

* Montant au 01/01/2018. Le prix du service est indexé notamment sur l’indice du coût de la construction (pour indication, entre 2009 et 2018, une augmentation de 18 centimes d’euros a été réalisée).

**Secteurs actuellement concernés par le projet : Kerourien, Keredern, Valy-Hir, Queliverzan, Bellevue (rue d’Aquitaine, Bergot, Kerhallet, Quizac, Fougères, Kerbernier), Kerangoff, Pen ar Creac’h et Kerbernard.

Articles de presse :
« Brest. Internet pour tous, clef en main », article de Ouest France du 31 août 2018,
« Internet en habitat social. Deux journées de lancement », article du Télégramme du 31 août 2018

Posté le 18 septembre 2018 par Claire LP
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Cérémonie de remise des diplômes à la promotion 2017 IMT Atlantique diplôme Télécom Bretagne
par IMT Atlantique
Creative Commons BY-NC-SA