@ Brest

Relier et partager autour du web

Interview d’Elzbieta Sanojca par Outils Réseaux

CoopTIC une formation de formateurs aux pratiques collaboratives

Un article repris du magazine de juin d’Outils Réseaux

Coop-Tic, un programme sur mesure pour les animateurs de réseaux en Europe

Pouvez-vous nous présenter le projet européen Coop-Tic ?

"Coop-Tic" est le nom du projet qui est financé par la Commission européenne dans le cadre du programme "Léonardo" : un projet de transfert d’innovation dans le domaine de la formation professionnelle.

Plus concrètement : quatre partenaires spécialisés dans les pédagogies innovantes - Supagro Florac et Outils-Réseaux côté français, l’École de la coopération Aposta de Catalogne et le Centre régional d’initiative à l’environnement (CRIE Mouscron) de Wallonie - se sont associés pour travailler sur l’adaptation d’un dispositif de formation destiné aux animateurs de projets collaboratifs. A partir d’une formation "Animacoop" expérimentée en France, il s’agit de former des personnes capables à leur tour de former des animateurs de réseaux ....

Former des porteurs de projet et former des formateurs, est-ce différent ?

Oui, former des professionnels dans un domaine n’est pas la même chose que de former des formateurs capables de former ces professionnels.

Il s’agit à la fois de former aux compétences du métier d’animateur de projets collaboratifs mais aussi aux méthodes de transfert de ces compétences...

Notre pari c’est de répondre à ce double objectif : professionnaliser les animateurs et les formateurs...

La différence est dans les méthodes de transfert. Nous essayons de livrer le nécessaire pour un animateur, porteur de projet collaboratif : comment constituer un réseau, gérer les conflits , faire vivre une dynamique, produire collectivement etc. mais aussi comment transmettre ces nouveaux savoirs aux autres (comment identifier les besoins de son public et choisir des méthodes adaptées à la transmission des savoirs).

Coop-Tic s’adresse à des animateurs de France, de Belgique et d’Espagne et se déroule à distance et en présence, quelle méthode utilisez-vous pour mener à bien ce projet ?

Nous proposons une formation hybride qui relie des temps de formation à distance et en présence, des moments synchrones et asynchrones, des temps d’apprentissage individuels et des temps de travaux en groupe. L’alternance de ces multiples modalités pédagogiques est selon nous nécessaire pour maintenir une bonne dynamique sur un temps long de plusieurs mois d’apprentissage.

On y retrouve par exemple : les temps d’auto-formation où les stagiaires consultent les cours en ligne (notons que tous ces cours sont mis sous une licence Creative Commons), le parcours structuré en cinq étapes au sein duquel l’apprenant chemine en parallèle avec d’autres, le tutoriel individualisé pour assurer le lien fort avec chaque stagiaire, des échanges de pratiques stimulés par des travaux en petits groupes, des journées de regroupement qui sont des moments clé de la formation, autant pour la constitution de la dynamique de groupe que pour l’apport de contenus.

Utilisez-vous des outils spécifiques pour former les animateurs de réseau ?

Nous avons choisi YesWiki pour offrir à nos stagiaires une plateforme éducative facile d’accès, participative et dynamique. Toutes les semaines, un nouveau module est mis en ligne. Ce choix d’outil donne une grande liberté dans la construction d’un univers apprenant : l’espace plus figé, (destiné aux cours livrés par les formateurs) cohabite facilement avec des espaces collectifs créés par et pour les stagiaires pour des travaux partagés ( travaux de groupes par exemple, bibliographie, boite à outils, espace d’échange conviviaux .... ) et les espaces individuels où chaque stagiaire peut commenter sa progression, agréger de nouveaux contenus.
Notre parti pris méthodologique est de placer l’apprenant au centre pour favoriser son autonomie.

Pouvez-vous nous en tenir un peu plus sur le contenu des cours que vous proposez ?

Les cours tendent à donner suffisamment d’éléments pour deux "métiers" : celui d’animateur - porteur de projet collaboratif et celui de "formateur".

Les modules glissent progressivement de l’un vers l’autre. On y traite des sujets suivants :

  • Démarrer un réseau
  • Le fonctionnement et les dynamiques à l’œuvre au sein des groupes
  • Gérer l’information sur le net (flux RSS, outils de veille)
  • Licences libres et propriété intellectuelle
  • Choix de l’outil selon les besoins
  • Gestion collaborative de projet
  • Projets en réseau et territoires collaboratifs : l’organisation d’évènements participatifs/des réunions en présence et à distance en démocratie participative/TIC et territoires
  • Concevoir un dispositif de formation, réaliser les supports de cours
  • Construire un dispositif de formation, connaître les ressources pour les formateurs
  • Publier et diffuser sur Internet / Consolider un réseau apprenant

    La culture de la coopération est-elle différente selon les pays ?

Sûrement, bien que pour l’instant il est difficile de voir les différences là-dessus. Dans cette phase du projet, ce sont les formateurs français qui proposent une grande partie des contenus : méthodes, outils, expériences... Nos stagiaires s’approprient ces informations.

C’est probablement plus tard, au moment où eux-mêmes seront amenés à former leurs publics à la coopération, que ces différences seront plus visibles. Par contre, on peut dire que ces sujets sont très demandés, aussi bien en Wallonie qu’en Catalogne.

Cooptic est financé par la commission européenne
dans le cadre du programme TOI Léonardo Da Vinci

Voir la présentation du projet sur http://coop-tic.eu.

Posté le 6 juin 2012 par Michel Briand
©© a-brest, article sous licence creative commons cc by-sa
Nouveau commentaire
  • Novembre 2012
    11:57

    Etude sur les Community manager en France

    par Rémy Castéran
    Je voudrais vous faire partager les résultats de cette étude macro sur le Community manager, concept que je ne comprend pas toujours très bien. Cette étude pour le secteur marchand en dessine les contours "réels" pour la France. Y en a-t-il une pour l’Economie sociale et solidaire ? http://www.blogdumoderateur.com/enquete-sur-les-community-managers-en-france-les-resultats/
flickr
Cérémonie de remise des diplômes à la promotion 2017 IMT Atlantique diplôme Télécom Bretagne
par IMT Atlantique
Creative Commons BY-NC-SA