@ Brest

Relier et partager autour du web

Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques, coopération, territoires en réseau, innovation sociale, biens communs et cultures numériques

Bilan appel à projets 2013 « Proximité numérique et mobilité » proposé par l’association Vivre la rue

Cette initiative fait partie des 49 projets soutenus par la Ville de Brest en 2013.

Rappel du projet

Bilan de l’action

« Proximité numérique et mobilité »

« Au Coin d’la Rue » est un espace proposé par l’association VIVRE LA RUE
et c’est…
• un Espace Public Numérique : la salle est équipée de 4 ordinateurs en libre accès, d’un réseau Wi-Fi, d’un accès téléphonique gratuit pour tous… Des animateurs pour accueillir, accompagner, conseiller, initier.
• un bar sans alcool où l’on peut déguster thés, tisanes, cafés, chocolats chauds, jus de fruits, limonade. La carte propose plus de 30 variétés de thés et infusions. Produits bio et équitables.
• une épicerie bio-équitable (à manger, à grignoter, à boire…) : Point de distribution de produits biologiques de petits producteurs régionaux...
• une petite boutique : Cartes postales et badges Vivre la Rue, DVD des manifestations artistiques et culturelles organisées par l’association dans la rue Saint-Malo, CD/DVD des artistes et livres d’écrivains locaux, artisanat équitable...
• des livres à prix libre ou en libre-échange. L’espace est doté salon pour la lecture
• des jeux pour un moment de convivialité ludique
• des expositions d’art local (Photographies, dessins, peintures…)
• des animations culturelles(Ciné-concerts, lectures, petites formes de théâtre, musique...)
• un lieu d’échanges, de réunions, et de documentations (sensibilisation à la préservation de l’environnement, histoire de la rue Saint Malo, guides touristiques et culturels de la ville de Brest...)

« Au Coin d’la Rue » a rouvert ses portes le 1 février 2013 après d’importants travaux de rénovation et de mise aux normes.

Une entrée accessible aux personnes à mobilité réduite a été percée côté cour, une autre entrée donnant symboliquement sur la rue saint-Malo est ouverte ainsi qu’une fenêtre, l’ancienne entrée du 10 rue Rochon et l’ancienne vitrine occultantes ont été vitrées pour davantage de luminosité du lieu auparavant très sombre sans apport d’éclairage artificiel, les toilettes ont été entièrement reconçues pour la commodité des personnes en fauteuil, les revêtements des sols, murs et plafonds sont refaits, une chaudière au gaz de ville et une VMC installées, de nouveaux aménagements intérieurs sont conçus, cablage réseau pour le coin espace numérique, comptoir-bibliothèque, rayonnages lumineux, éclairages spots orientables et cimèses pour les expositions, mobiliers chinés à la recyclerie du Boulon...

Démocratiser l’accès aux outils multimédias - Faciliter l’accès aux contenus en ligne

Le mixage intergénérationnel et interculturel, la diversité évolutive des activités et services proposés, par la gratuité, le prêt, ou le commerce équitable, met en évidence l’intérêt d’un lieu si convivial et accueillant, où chacun peut venir, échanger, conseiller ou se faire conseiller, peut s’exprimer, mettre en valeur ses talents et tisser des liens nécessaires à l’épanouissement collectif.
Aucune inscription, ni justificatif n’est nécessaire.
Comme pour tout ce qui réalisé par l’association VIVRE LA RUE, ce sont aussi des personnes aux revenus modestes, des chômeurs, des personnes en exclusion ou marginalisées, des RMIstes, des familles monoparentales, des jeunes en recherche d’avenir, des personnes handicapées ou solitaires... qui sont les acteurs de ces initiatives collectives, fédératrices, re-structurantes et enthousiasmantes !
Tous ceux et celles qui fréquentent régulièrement l’espace multifonctionnel « Au Coin D’la Rue » en pensant préalablement être exclus de cette société numérique en constante évolution, par crainte d’avouer une inaptitude à appréhender l’outil numérique, parviennent à se désinhiber au contact d’un environnement rassurant et sont doucement incités à s’intéresser à des contenus multimédia sur un moniteur avec les autres personnes présentes, puis à s’assoir devant la machine pour finalement prendre les commandes et la souris en main.

Mobilité des ordinateurs pour les personnes à mobilité réduite

Lors qu’un poste informatique fixe n’est pas suffisamment « confortable » selon le handicap, les deux ordinateurs portables obtenus grâce à l’appel à projet Multimédia 2013 peuvent être utilisés, que ce soit en intérieur ou en terrasse, sur les genoux ou tous autres supports. Il permet en outre de se déplacer sans être contraint par des branchements filiaires.

Mobilité des ordinateurs et d’un animateur sur le territoire

Les deux ordinateurs portables mis à disposition par la ville de Brest permettent aussi de se déplacer chez l’habitant (dans le quartier en général), personnes âgées, personnes handicapées ou malades et de visionner photos et vidéos, faire avancer un travail de collecte de mémoire, remplir des documents administratifs...etc
Les membres de l’équipe d’animation est invitée à venir régulièrement prendre des photos et filmer chez des personnes, heureuses de participer ainsi au travail de collecte de mémoire, et d’offrir parfois une vue imprenable sur des panoramas intéressants voire grandioses, comme le grand chantier de construction du futur grand quartier des Capucins, par exemple chez Jeannette (85 ans) et son fils Alain (59 ans, handicapé), ou chez Yvan (dyslexique) ... et Mado (86 ans) qui raconte l’histoire de la rue St Malo où elle est née !

Fréquentation de l’espace solidaire « AU COIN D’LA RUE »

« AU COIN D’LA RUE » reçoit de 100 à 150 personnes de tous âges et de toutes condition sociale par semaine (en moyenne) depuis sa réouverture le 1er février 2013.

Personnel salarié et bénévole, contributions des usagers

• Mireille Cann, 66 ans, fondatrice et coordinatrice de Vivre La Rue, à nouveau bénévole à temps plein depuis le 1 juin 2012, s’est vue interdire tous droits à l’allocation chômage le jour de ses 65ans, et devenant allocataire du RSA a pu être ré-embauchée le 1er février 2014 en contrat CUI-CAE (20h/semaine officiellement !) pour 2 ans.
• Karine Guillon, 47 ans, médiatrice culturelle en poste adulte-relais de 3 ans depuis le 1er juin 2012. Elle gère le volet manifestations culturelles et expositions. Elle administre les sites internet vivrelarue.net (hébergé par infini) et aucoindlarue.vivrelarue.net (propulsé par wordpress) grâce aux formations de la Ville de Brest ainsi que la réalisation des nombreuses vidéos de l’association depuis 2004, grâce aux formations « initiation à la vidéo » et « post-production vidéo » initiées par Yffic Cloarec « au Fourneau ».
• Wannah Manier, 21 ans, animatrice/médiatrice du numérique (CUI-CAE emploi d’avenir 35h/semaine du 1 mai 2013 au 30 avril 2016) est formée au fonctionnement de l’association afin d’assurer progressivement « la relève »...
• Et enfin, tous les usagers et partenaires, à même d’apporter leurs compétences, pour la maintenance des ordinateurs participent également pour une utilisation aisée et optimum du matériel sous environnement linux.

Suites à donner

Pour faciliter l’accès au multimédia à des personnes « empêchées » par certains handicaps, l’acquisition d’une tablette numérique tactile permettrait une approche plus intuitive de l’outil numérique
Approfondir les liens avec les personnes en situation de handicaps mentaux et/ou moteurs en se formant auprès des aides médico-psychologiques.
Intensifier la communication sur l’accessibilité de l’espace aux personnes en fauteuils roulants (notamment la cartographie libre Open Street Map/accessibillité)
Accompagner davantage de personnes illettrées ou dyslexiques et leur donner confiance dans l’usage des technologies de l’information et de la communication
...

Porteur du projet :

VIVRE LA RUE est une association loi 1901, basée RUE SAINT MALO à BREST en FINISTERE[29], dont l’ambition est d’être un lieu d’épanouissement pour les projets et les individus en favorisant les rencontres artistiques et les propositions pluridisciplinaires comme des vecteurs permettant de renforcer le lien social, la valorisation d’un quartier sensible et la participation citoyenne.

Partenaires du projet :

L’association La Maloïne a pour but de dénicher, recueillir et redistribuer sous forme de publications, de supports audiovisuels et de spectacles la mémoire populaire brestoise.
La Ville de Brest et BMO mettent à disposition le matériel informatique et le local « Au Coin d’la Rue » pour permettre à VIVRE LA RUE d’assurer sa mission de relais concernant l’accès au ressources internet et multimédia. Elle propose également des formations aux animateurs multimédia dont nous profitons pour parfaire nos connaissances.
L’Etat finance à 75% (Hors charges patronales) l’emploi avenir de l’animatrice/médiatrice du numérique du 1er mai 2013 au 30 avril 2014Il finance à 100% le coût du poste de la volontaire en Service Civique embauchée du 1 mai 2013 au 30 avril 2014.

Posté le 28 novembre 2014
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Accueil des familles , rentrée 2016 Télécom Bretagne
par Telecom Bretagne
Creative Commons BY-NC-SA