@ Brest

Relier et partager autour du web

Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques, coopération, territoires en réseau, innovation sociale, biens communs, cultures numériques, transition numérique, pouvoir d’agir, fabrication numérique

« Ouest Side Stories » : Un « Fable » Lab webradiophonique

Cette initiative fait partie des 45 projets soutenus par la Ville de Brest dans le cadre de l’Appel à Projets Multimédia 2017.

DESCRIPTION DU PROJET

Qu’est-ce que « Ouest Side Stories » ?
« Ouest Side Stories » est un projet de collectage et de spectacle webradiophonique réalisé par des habitants, avec des habitants et sur des habitants. Un laboratoire d’histoires vraies à l’échelle de la ville mais aussi, un lieu de formation aux usages webradiophoniques.
Un véritable « Fable » Lab webradiophonique.

Un projet porté par la webradio Oufipo, avec :
- le réseau des médiathèques de Brest
- le Mac Orlan,
- le Quartz et le festival Longueur d’ondes.
- La Maison de quartier de Bellevue
- le Centre social de Pontanézen,
- Radio U

Qui seront les habitants ?
Les habitants seront des personnages inconnus pour la plupart, habitants de la ville de Brest ou de ses environs. Certains viendront des quartiers prioritaires de la ville, d’autres non. Le projet se veut éclectique et proposant, insufflant une certaine mixité sociale.
Quelques exemples de personnages que nous connaissons et que nous avons en tête. Un marin philipin qui s’est installé à Brest, une femme de ménage immigrée et surdiplômée habitant Bellevue, un portugais du quartier de l’Europe qui élève des pigeons de course, une femme directrice d’une grande entreprise du pays de Brest, un astronome-amateur vivant à Plouzané qui découvre des étoiles, un ouvrier de la réparation navale brestoise, un thanatopracteur bègue, un étudiant de l’Ecole navale de Brest venant d’un Emirat, une très jeune maire d’une petite commune, etc.

Comment entreront-ils dans le projet ?
Nous monterons tout d’abord le projet avec certaines structures de quartier comme le Centre social de Pontanézen ou la Maison de quartier de Bellevue (que nous connaissons bien). Nous proposerons aux habitants de raconter leurs histoires et d’aller recueillir des histoires dans leur entourage, micro en main. Parallèlement, la webradio Oufipo s’appuie sur un réseau de bénévoles assez important (environ 60 bénévoles) de tous âges et d’origines sociales très variées. Ces bénévoles repérerons dans un premier temps des personnalités qui dans leur entourage leur semblent intéressantes pour le projet, puis ils partiront micro en main à la rencontre de personnes, d’univers qu’ils ne connaissent pas, dans un deuxième temps.

Que raconteront-ils ?
Ils raconteront des histoires qui leur sont arrivées, un souvenir, un moment fort.
Ou alors ils raconteront leur histoire, leur parcours, leur vie.
Des histoires singulières à raconter, mais qui, nous l’espérons, parleront à tous.

Les habitants seront-ils formés aux usages webradiophoniques ?
Chaque histoire sera récoltée, montée et mise en son, par les habitants eux-mêmes.
L’équipe d’Oufipo formera donc les habitants participant au projet à la prise de son, puis au montage radiophonique et à la mise en ligne sur la webradio et le site consacré.

Tout le monde participera-t-il au spectacle ?
Il y aura une sélection qui se fera collectivement avec les habitants les plus mobilisés sur le projet. Les histoires les plus pertinentes, les plus touchantes, les plus universelles viendront nourrir le spectacle.
Les autres seront mise en ligne sur la webradio Oufipo et sur un site spécial « Ouest Side Stories » que nous créeront, qui recensera tout ce collectage.
En fin de compte, seuls sept ou huit habitants raconteront leurs histoires sur scène avec leur voix et avec des sons, mais l’ensemble des récits collectés sera valorisé et les spectateurs seront amenés à aller écouter les autres histoires sur le site.

A quoi ressemblera le « spectacle webradiophonique » ?
Les habitants retenus monteront sur scène pour raconter leur histoire.
À l’image des « Petites Histoires sur scène »que nous avons créé en février 2017 au Mac Orlan avec Delphine Saltel et les élèves de l’école Saint-Jean Baptiste à Pontanézen.
Ces récits qu’ils feront en live seront accompagnés de sons qu’ils auront enregistrés eux-mêmes auparavant et étroitement liés à l’histoire qu’ils racontent, à l’univers dans lequel ils évoluent et souhaitent nous transporter. Ce spectacle très sonore sera retransmis en direct sur la webradio Oufipo, sur Radio U et Fréquence Mutine. Il sera ensuite disponible à la réécoute sur le site d’Oufipo.

Où auront lieu ces spectacles ?
Chaque spectacle aura lieu dans des lieux différents.
Notre partenariat avec le réseau des bibliothèques de Brest nous amène à imaginer que les spectacles pourront avoir lieu dans différentes bibliothèques de la ville. Que ce soit à l’auditorium des Capucins, ou dans les médiathèques Europe ou Bellevue, par exemple. Voire dans d’autres structures de quartiers.
Nous aimerions que ces spectacles une fois créés puissent tourner et surtout être représentés dans des quartiers dont sont originaires certains habitants présents dans le spectacle. De plus, dans le cadre du festival Longueur d’ondes, nous proposerons ce spectacle dans la salle du Mac Orlan ainsi qu’au Quartz.

GENESE ET INTENTIONS DU PROJET

Quelle est l’origine de ce projet ?
Cette façon de faire entrer la radio et le documentaire radiophonique vient des Etats-Unis, portée par l’émission « This american life », une émission de storytelling documentaire. En France, c’est l’émission intitulée « Les Pieds sur terre », diffusée sur France Culture, qui a la première repris cette idée en créant « Les pieds sur scène », une version scénique de l’émission.
De septembre 2016 à février 2017, l’équipe de Longueur d’ondes et d’Oufipo a accueilli à Brest Delphine Saltel (productrice des « Pieds sur scène ») pour une résidence d’artiste à l’école Saint Jean- Baptiste de Pontanézen, avec les élèves de l’école primaire. Cette résidence a abouti à un spectacle de 45 minutes baptisé « Petites histoires sur scène », qui s’est déroulé le jeudi 2 février 2017 sur la scène du Mac Orlan, devant 250 personnes.
Le succès de ce projet et l’intérêt qu’il a suscité au sein de l’équipe nous a donné envie de tenter l’expérience par nous-même.

Quelles sont les intentions de ce projet ?
- Valoriser des habitants et une parole peu présents dans les médias
L’idée première de ce projet est d’aller récolter et de faire entendre des histoires de personnes anonymes, de simples habitants. Car nous pensons qu’il y a là une parole qui a tendance a sortir des médias et qu’elle nous semble riche de par ce qu’elle dit de notre société, mais aussi car c’est une parole qui nous ressemble beaucoup, nous touche, nous parle, nous permet d’apprendre sur notre prochain.
Nous souhaitons tout particulièrement faire entendre la parole de populations peu entendues et souvent méconnues. C’est un projet qui cible donc l’expression comme vecteur d’un épanouissement au sein de la société.

- Former ces habitants aux outils webradiophoniques
Oufipo se veut depuis sa création un lieu de transmission et de partage autour du média radiophonique.
Tout le monde y apprend toujours quelque chose. Pour le projet « Ouest Side Stories », il nous importe que chaque habitant qui y participe puisse se former au média radiophonique, en enregistrant d’autres habitants, en mettant en son sa propre histoire, afin que le projet atteigne une dimension véritablement collective et porte une ambition qui motive ses participants.
Afin aussi que chaque participant puisse continuer seul ou avec Oufipo à se réapproprier les usages médiatiques et les faire évoluer vers plus de fonctionnement collaboratif.

- Imaginer un média vivant pour rencontrer l’autre
Inviter une centaine d’habitant à venir voir et entendre d’autres habitants se raconter sur scène, c’est surtout créer un moment de rencontre, d’écoute et d’échange comme il en existe finalement trop peu dans notre société.
L’idée est de créer un temps unique entre les habitants de la Métropole brestoise, pour écouter des paroles qui permettront aux spectateurs comme aux habitants participant au projet de s’affranchir des préjugés de la société.
Oufipo est une webradio locale et le projet « Ouest Side Stories » est l’aboutissement de cette volonté de valoriser la parole des habitants du territoire de manière vivante et d’imaginer un nouveau genre de média.

CALENDRIER DES ACTIONS
- 2017 :

- Septembre
Première réunion avec les bénévoles Oufipo et les stuctures de quartier (Pontanézen).
- Octobre
Atelier de formation à la prise de son.
Enregistrement des premieres histoires auprès des habitants.
- Novembre
Sélection des histoires qui constitueront le premier spectacle.
Création et premières répétitions du premier spectacle.
Atelier de formation au montage.
Montage et mise en ligne des premières histoires.
- Décembre
Enregistrement du spectacle Ouest Side Stories #1 sur la thématique du jeu, dans l’auditorium de la médiathèque François Mitterand des Capucins.

- 2018

- Janvier
Création et répétitions du deuxième spectacle sur la thématique de la radio.
Montage, mixage et mise en ligne des autres histoires.
Communication autour du site Ouest Side Stories et de l’ensemble des histoires à aller écouter.
Préparation du deuxième spectacle.
- Février
Enregistrement du spectacle Ouest Side Stories #2 sur la thématique de la radio, au Quartz, dans le cadre du festival Longueur d’ondes.
- Mars
Première réunion avec les bénévoles Oufipo et les stuctures de quartier (Bellevue)
- Avril
Sélection des histoires qui constitueront le spectacle.
Création et premières répétitions du premier spectacle.
Atelier de formation au montage.
Montage et mise en ligne des premières histoires.
- Mai
Enregistrement du spectacle Ouest Side Stories #3 dans la Médiathèque de Bellevue, sur la thématique de la mixité
- Juin à décembre
Préparation identique aux trois spectacles précédents, mais avec une nouvelle structure de quartier (à définir ultérieurement).
- Décembre
Enregistrement du spectacle Ouest Side Stories #4 sur la thématique de la nature, dans l’auditorium de la médiathèque François Mitterand - Les Capucins.

- 2019

- Février
Enregistrement du spectacle Ouest Side Stories #5 sur une thématique à définir, au Quartz, dans le cadre du festival Longueur d’ondes.
- Mai
Enregistrement du spectacle Ouest Side Stories #6 dans une médiathèque de quartier, sur une thématique à définir.

MISE EN PLACE DU PROJET

Au programme de l’accompagnement Longueur d’ondes tout au long de l’année :
- Formation au montage
- Formation à l’entretien
- Formation à la prise de son
- Formation à la mise en ligne web
- Formation à la prise de parole devant un public
- Répétitions du spectacle webradiophonique

Au programme de l’accompagnement Longueur d’ondes tout au long de l’année :
La venue au festival Longueur d’ondes (pour réaliser un spectacle, assister à des rencontres et réaliser du bénévolat).
Cet accompagnement sera réalisé par Fabrice Derval, Anouk Edmont et Victor Blanchard, salariés de l’association Longueur d’ondes.

Des besoins matériels supplémentaires :
Un budget communication afin de prévoir affiches et flyers pour chacun des spectacles. Et aussi pour communiquer sur le site « Ouest Side Stories » qui valorisera l’ensemble des histoires collectées.
Les besoins matériels pour cette première année sont relativement simples.
Longueur d’ondes détenant une grande partie de l’équipement pour la réalisation d’émissions en public et d’enregistrements de paroles, nous souhaiterions pour cette première année principalement pouvoir être soutenus dans l’investissement horaire que le projet va nécessiter pour toute l’équipe.
La coordination nécessaire à l’organisation globale du projet (mise en relation des partenaires, prise de contact avec les habitants, organisation des enregistrements, formation des habitants, création du spectacle et répétition du spectacle, communication sur les réseaux sociaux, mise en ligne de l’intégralité des enregistrements).

Posté le 27 novembre 2017
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Le CERL, laboratoire pluridisciplinaire, travaille sur le développement des modèles de propagation des ondes électromagnétiques dans les milieux les plus complexes
par IMT Atlantique
Creative Commons BY-NC-SA