@ Brest

Relier et partager autour du web

Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques, coopération, territoires en réseau, innovation sociale, biens communs, cultures numériques, transition numérique, pouvoir d’agir, fabrication numérique

"Kino Connect : pour une meilleure connexion entre jeunes sourds et entendants" projet proposé par l’AFDA

Cette initiative fait partie des 36 projets soutenus par la Ville de Brest dans le cadre de l’Appel à Projets Multimédia 2016.

Présentation de l’association

L’AFDA est une association de loi 1901, gestionnaire de services de soins pour enfants et adolescents déficients auditifs. L’AFDA est née de la volonté de parents et bénéficie du soutien financier de l’Agence Régionale de Sante (ARS) et du Conseil Général. La mission de l’AFDA est d’accompagner, conformément à la loi de 2005, le projet de vie élaboré par les parents pour leur enfant déficient auditif afin qu’il accède à la plus grande autonomie possible.

Présentation de notre partenaire principal, Canal ti zef :

Canal Ti Zef est une association de vidéo brestoise, créée en 2001. Elle est reconnue d’éducation populaire. Leurs salariés nous accompagnent dans la réalisation de ce projet.

Depuis 2001, le festival intergalactique est un rendez-vous international, imaginé par Canal Ti Zef. Il a lieu tous les ans en octobre. Son principe : des films, des ciné-concerts, des rencontres, des concerts, des débats accessibles aux personnes sourdes.

Canal Ti Zef diffuse ses productions, mais aussi celles produites par d’autres, lors de soirées, dans des lieux divers (bars, coiffeurs, associations…).

L’association vise l’émancipation individuelle et collective en permettant à tous et à toutes de réaliser ses projets vidéos.

Description de notre projet « Kino Connect »

Depuis 4 ans, Canal Ti Zef propose de réfléchir à l’accessibilité de l’audiovisuel aux personnes sourdes et malentendantes.
Après une rencontre avec cette association, nous avons eu à cœur de mettre un partenariat en place afin d’ouvrir de nouvelles perspectives d’ouverture sur le monde à nos jeunes sourds.
Lors de ce partenariat, notre projet consiste à mettre en place des temps d’atelier vidéo avec des personnes sourdes et des personnes entendantes, pour qu’ensemble, ils réalisent des films et apprennent à communiquer ensemble et à faire tomber les préjugés.

Nos objectifs ?

Nos objectifs sont multiples sur ce projet « Kino Connect ».
Notre expérience auprès du public sourd nous a amenés à développer un projet pour répondre à des besoins que nous avons identifiés. En effet, les adolescents sourds que nous accompagnons rencontrent bien souvent difficultés de communication avec leurs pairs, ce qui engendre une perte de confiance en soi et en l’autre, et parfois un isolement social.
Nous trouvons l’outil audiovisuel particulièrement adapté pour faciliter la rencontre à l’autre, le partage d’idées et vivre une expérience riche en émotions. Le fait de produire eux-mêmes un court métrage est source de valorisation et de fierté pour eux mais également pour leur entourage.

Nous souhaitons que des jeunes sourds et malentendants rencontrent d’autres jeunes de leur âge et réalisent ensemble des films. Ce sera donc ce groupe mixte qui réfléchira à l’écriture du scénario et passera ensuite devant, derrière la caméra et au montage. Par ces rencontres nous cherchons à faire tomber les préjugés sur la surdité et permettre aux jeunes de construire un projet ensemble, au-delà des différences.

L’an dernier, lors d’un Kino Cabaret réalisé avec des plus grands adolescents, nous avons pu constater à quel point ce projet a été fédérateur et a même fait naître des passions et donné l’envie de poursuivre l’expérience audiovisuelle. Leur petit film a même été sélectionné lors du festival « Sourd Métrage » à Montpellier.

Nous avons servi d’intermédiaires afin que les jeunes puissent identifier les lieux ressources de la ville de Brest et puissent par la suite s’y rendre seuls.

Ce groupe « Kino Connect » sera encadré par des professionnels de l’AFDA et de Canal Ti Zef. Notre but est de proposer une pluralité dans l’équipe accompagnatrice. Un réalisateur sourd sera également présent. Il est en effet important pour les jeunes sourds de rencontrer des adultes sourds comme eux, afin de partager sur leurs parcours et de se rendre compte que la surdité n’est pas un frein pour évoluer dans ce domaine professionnel, ce qui n’est pas forcément aisé à imaginer pour eux. Cela joue un rôle important de repère dans leur construction identitaire.

Dans un second temps, comme l’an dernier, nous présenterons notre candidature au festival Sourd Métrage, qui se déroulera cette année à Nancy (mai 2017). Le jury de ce festival est composé de professionnels du monde cinématographique. Nous espérons pouvoir emmener le groupe présenter leur film et participer à ce festival qui a lieu durant 3 jours. Ce dernier est vecteur de rencontres entre sourds de la France entière (chaque institut présente le fruit de son travail de l’année), d’échanges, d’ouverture et surtout de valorisation pour nos jeunes. Nous vous invitons à visionner le film de l’an dernier, intitulé « Disparition 20.100 » sur le site de Canal Ti Zef, ainsi que la page internet du festival.

Pour quel public ?

Le public visé est un groupe d’adolescents sourds et malentendants scolarisés en inclusion individuelle en collège (soit de 11 ans à 15 ans). Ils sont encouragés à inviter des amis entendants à nous rejoindre. Cela nous permet ainsi de travailler sur les liens sociaux et de faciliter l’inclusion scolaire par ces moments fédérateurs.
De plus, de jeunes adhérents de l’association Canal Ti Zef se joindront au groupe, ce qui favorise la mixité sociale et permet de nouvelles rencontres.
Canal Ti Zef laisse également des places disponibles pour de nouvelles personnes qui souhaiteraient venir participer au projet, en communiquant sur les différentes actions programmées.

Les éducateurs de l’AFDA seront présents pour permettre l’accessibilité : des informations sur la surdité seront délivrées et nous partagerons avec les jeunes des notions de Langue des Signes afin de faciliter la communication.
Le rôle des jeunes est primordial dans ce projet. En effet, ce sera leur film et ce sont eux qui, par la suite, le présenteront lors des projections publiques (exemple : Festival Intergalactique au mois d’octobre).

Au delà d’un film, un projet dans la durée...

Un de nos objectifs est de permettre aux jeunes de réaliser un premier film collectivement, puis, dans un second temps, d’accéder à des formations afin d’améliorer leur travail. Ils pourront ainsi être plus autonomes avec une caméra et un banc de montage. Par la suite, ils auront ainsi les outils et notions nécessaires à la réalisation d’un film, ce qui leur permettra de disposer d’un nouveau moyen d’expression.

Quel moyens d’évaluation mis en œuvre ?

Le Kino Cabaret de l’an dernier a suscité beaucoup d’intérêt chez les jeunes accompagnés par l’AFDA, mais également chez leurs familles. Leurs retours très positifs sur cette action ont été notre premier outil d’évaluation.

Ainsi, nous avons pu mesurer un engouement et une demande importante chez les plus jeunes, suite à la diffusion du film sur le site internet de l’AFDA.

D’autre part, pour deux de ces jeunes qui rencontraient alors des difficultés à se projeter dans leur avenir, ce moment a eu un retentissement positif dans leurs projets professionnels.

Nous évaluons la qualité de ce projet lors de nos réunions pluridisciplinaires, auxquelles nous invitons les salariés de Canal Ti Zef. Nos critères sont l’adhésion des jeunes et de leurs familles, le retour des différents professionnels accompagnant les jeunes, mais également au sein des équipes pédagogiques des collèges.

Une rencontre avec les parents est également prévue afin de partager leurs ressentis et leurs observations au sujet de ce projet « Kino Connect ».

Porteur du projet :

AFDA (Association Finistérienne pour Déficients Auditifs)
SSEFS (Service de Soutien à l’Education Familiale et à la Scolarité)
12 rue de Cherbourg
29200 BREST

Siège social :
175 rue Jean Monnet
ZA de Prat Pip Sud
29490 GUIPAVAS

Partenaires confirmés :

Canal Ti Zef
186 rue Anatole France
29200 BREST

Quartz
Square Beethoven
60 Rue du Château
29200 BREST

Partenaires envisagés :

Auberge de Jeunesse du Moulin Blanc
5 Rue de Kerbriant,
29200 Brest

Association Sourd Métrage
10 rue de la république
54550 Sexey aux Forges

Posté le 28 novembre 2016
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Téléphérique Brest
par juleg29
Creative Commons BY-NC-SA