@ Brest

Relier et partager autour du web

Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques, coopération, territoires en réseau, innovation sociale, biens communs et cultures numériques

Bilan appel à projets 2013 " Intergener@tions 2013/14 " proposé par le Dispositif Relais

Cette initiative fait partie des 49 projets soutenus par la Ville de Brest en 2013.

Rappel du projet

La saison 2013/2014 a réuni une nouvelle fois des personnes âgées du quartier, des membres du Club du Landais, des résidents et les élèves du Dispositif Relais Rive Droite lors d’ateliers autour du numérique.

Participation des acteurs

15 élèves après une formation à l’utilisation enrichie, combinée et raisonnée d’internet et une sensibilisation à la posture de formateur-trice, ont animé deux fois par semaine des ateliers internet pour des personnes âgées.
21 personnes âgées du quartier ou du Club du Landais se sont inscrites cette année, dont 10 nouveaux, débutants, ou désireux d’approfondir leurs connaissances, et 11 souhaitant étoffer leur connaissance et garder du lien avec les jeunes du dispositif
9 personnes âgées de Louise LE ROUX et Antoine SALAUN sont venues aux ateliers, 3 déjà habituées au maniement de l’outil informatique, 4 venues essayer ou découvrir le dispositif, et 2 venues le temps de leur passage à Antoine SALAUN.

Déroulement

Comme l’an passé, nous avons organisé une porte ouverte le 4 novembre 2013 dans le hall de la résidence, avec une exposition photos, un diaporama préparé par les élèves du dispositif…
Les ateliers ont été très réguliers et se sont terminés le 24 juin 2014 par une projection de photos montage.
- 53 séances d’informatique à la résidence,
- 2 séances par semaine, permettant de fidéliser le public et d’asseoir l’organisation.
- Des séances de tournage de vidéos en extérieur avec 2 résidents et des membres du club du landais.
- Une étroite collaboration entre les élèves du dispositif et les étudiants de Télécom Bretagne a permis à certains participants âgés de se familiariser avec les tablettes numériques, de tester et d’améliorer « Papy Launcher ».
- Une commission d’information à l’attention des résidents a été organisée en lien avec le groupe de travail sur l’utilité sociale initié par le service Internet et expression multimédia de la ville de Brest.

Les ateliers préparés par les élèves du DR sont inscrits maintenant dans les habitudes et permettent aux formés de s’approprier les outils.
Des séances adaptées comme toujours, aux différents publics, et en fin de saison, des compétences confirmées :
- Gestion de leur messagerie,
- Autonomie pour accéder à internet,
- Initiation à SKYPE et à Twitter
- Co-publication sur le site www.intergenerations.infini.fr
- Initiation à l’usage des réseaux sociaux (Twitter, Facebook)
Des supports utilisés régulièrement :
- youtube, jeux en ligne, Google maps et Open Street Maps, Framapad ...
- utilisation de la tablette
Des outils utiles à tous :
- Le classeur commun complété par chaque participant (élèves et anciens) permettant de noter les actions réalisées par chacun.
- La réalisation de vidéos, interviews, recherches collaboratives de questions pour les interviews…
- La réalisation de Cartes de vœux, la diffusion de messages festifs à l’attention des familles durant les fêtes…
A NOTER :
Si l’an passé, l’utilisation de twitter était un frein, il semble que le fait d’avoir travaillé la présentation, faciliter l’accès et trouvé un lien avec des jeunes de St Nazaire en créant « la discussion philo » a permis de trouver de l’intérêt à l’utilisation de l’outil.

La saison s’est terminée par une évaluation de l’usage des tablettes et de « Papy Launcher » réalisée par les étudiants de Télécom Bretagne et les jeunes du dispositif.
Un film pédagogique pour le ministère de l’Education Nationale a été réalisé lors d’un atelier et est en ligne http://medias.drrivedroite.infini.fr/medias/videos-d-ailleurs/article/intergenerations.
Du côté des professionnels, nous avons eu l’opportunité de participer à un groupe de travail, initié par la Ville de Brest, sur l’utilité sociale de notre projet.

Bilan par les élèves

C’est bien, j’aime bien venir, on fait des choses pas comme au collège : faire de la peinture, aller à la Maison de retraite, aller sur Twitter.
Ça me calme parce qu’on fait des choses pour de vrai. A la maison de retraite il faut être patient.
On nous pousse à faire des choses qu’on pensait qu’on arriverait pas. Du coup on est fier.
On aide les personnes âgées pour travailler pour leur donner confiance.
Le DR c’est un « moyen » de s’évader de faire le vide, de ne pas faire les mêmes choses et donc changer ses habitudes.
Changer ses habitudes, faire de nouvelles choses cela nous permet de raccrocher de retrouver ce qu’on a appris au collège sans s’en rendre compte.
On a décroché un moment dans une classe et puis on veut se rattraper, mais on ne peut pas se rattraper directement. Au début on n’accepte pas facilement de venir au DR, puis au fur et à mesure, par étape, on se rend compte que c’est que du bon et que ce n’est pas pour nous pénaliser. On fait des travaux qu’on réussit mais il faut travailler pour réussir.
On est bien équipé en informatique. On apprend à se servir de nouvelles choses sur ordinateur. Il y a aussi intergener@tions c’est bien parce que les personnes âgées sont agréables et c’est bien de leur apprendre les nouvelles technologies.
C’est une classe pour apprendre à travailler. C’est une autre façon de travailler qu’à l’école, on réapprend à travailler. On est moins, on a toujours "des trucs" à faire. On travaille dans une bonne ambiance, on ne se rend pas compte qu’on travaille parce qu’on fait ça avec plaisir.

Bilan rédigé par
Martine Le Rest Animatrice à l’EHPAD Louise Le Roux et
Monique Argoualc’h Enseignante au Dispositif Relais Rive Droite

Posté le 18 mars 2015
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Tonnerres de Brest 2016 (Crédits photo : Stéphane Louette/Télécom Bretagne)
par Telecom Bretagne
Creative Commons BY-NC-SA