@ Brest

Relier et partager autour du web

Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques, coopération, territoires en réseau, innovation sociale, biens communs et cultures numériques

"Tous ensemble "au coin d’la rue", espace de médiation et d’innovation sociale", proposé par l’association Vivre la rue

Cette initiative fait partie des 35 projets soutenus par la Ville de Brest dans le cadre de l’Appel à Projets Multimédia 2014.

VIVRE LA RUE

Association relevant de la loi 1901 et de son décret d’application du 16 août 1901.
Parution au journal officiel de la République en date du 30 août 1989, N°35
Association agréée Jeunesse Éducation Populaire n° 29 JEP 06 – 093
Agrément au titre du service civique Direction Régionale de la Cohésion Sociale
Habilitation à l’accueil de Travail d’Intérêt Général du ministère de la justiceN° Siret 379 286 644 00024 / Code NAF 9499Z
Conseil d’Administration : 8 Administrateur(e)s (4 femmes-4 hommes)
Bureau : Présidente : Marie MANIER - Trésorière : Corinne BERAUD
Moyens humains : 3 salariées (2,5 ETPT) : Coordinatrice/Animatrice : Mireille CANN
Médiatrice culturelle : Karine GUILLON - Médiatrice du numérique : Wannah MANIER
+ 1 jeune volontaire engagé en service civique (0,75 ETPT) : Hervé GUITEL
VIVRE LA RUE est une association loi 1901, basée RUE SAINT MALO à BREST en FINISTERE[29], dont l’ambition est d’être un lieu d’épanouissement pour les projets et les individus en favorisant les rencontres artistiques et les propositions pluridisciplinaires comme des vecteurs permettant de renforcer le lien social, la valorisation d’un quartier sensible et la participation citoyenne.
Depuis 1989, l’association VIVRE LA RUE concilie spectacles urbains et histoire en s’attachant à ce lieu oublié qu’elle fait renaître aux feux de la fête.
Les objectifs généraux : Préserver et dynamiser la rue populaire et historique RUE SAINT MALO à BREST RECOUVRANCE Être une force de propositions culturelles et artistiques valorisant le quartier de Recouvrance et ses habitants Animer un lieu de rencontres, de partages, d’enrichissement mutuel et d’échanges intergénérationnels. Encadrer une fonction d’appui pour les projets artistiques, associatifs et proposer un espace d’aide aux individus

SYNTHESE DU PROJET

VIVRE LA RUE

Un acteur artistique et culturel-Une fonction d’utilité sociale et éducative.
L’association Vivre la Rue incite, par une médiation culturelle et numérique, à l’expérimentation ouverte de différentes manières de s’exprimer, de regarder, de fabriquer, de créer...
Notre rôle de médiation « Au Coin d’la Rue » consiste à connecter des publics très variés à une nouvelle société numérique en évolution notamment « les publics dits "éloignés" ou "empêchés" pour des raisons culturelles, sociales ou économiques, ainsi que les publics handicapés... » par « enjeu d’équité » et pour qu’ils puissent « exercer une citoyenneté de plein droit ».
Pour les deux axes prioritaires du projet, l’acquisition d’une tablette numérique est requise par son usage tactile plus intuitif et son ergonomie plus « préhensible » :
I - Accompagner les personnes en détresse à sortir de l’impasse par l’apprentissage de la recherche informative sur Internet et la dédiabolisation de l’usage des services dématérialisés.
II - Favoriser l’expression et mixer les tempéraments de jeunes en questionnement d’avenir, de personnes âgées, d’handicapés physiques ou mentaux, de gens qui n’ont pas eu l’opportunité d’apprendre suffisamment à lire ou à écrire, d’artistes, d’amoureux des mots, de professeurs, de voyageurs, de personnes en situation d’exclusion ... en proposant un travail collaboratif de mise en commun de nos regards respectifs ... pour une vision et une compréhension plus globale de notre environnement...
L’organisation d’ateliers mensuels « au coin d’la rue » permettraient d’impliquer solidairement chacun, selon ses compétences, dans l’élaboration de recueils multimédia, de collecte de mémoires, d’interviews, de dessins, de vidéos, et de photos qu’elles soient anciennes ou actuelles et en devenir de mémoire pour l’avenir :
Ces restitutions de textes, d’images numériques ou numérisées, vidéos et enregistrements sonores seront partagés librement sur l’internet et participeront à une valorisation de ces auteurs et acteurs et du foisonnement culturel populaire du territoire en mutation de Recouvrance.
Les éléments les plus significatifs de cette « fabrique d’histoires » seront apportés en contribution sur WIKI-BREST, WIKIPEDIA, WIKIMEDIA pour un partage optimum libre et coopératif.
Les travaux intersession auront lieu en extérieur ou chez l’habitant par le recueil de récit oraux (par écrit ou vidéo), la prise de photos, la recherche et la numérisation de documents anciens...
Nous disposerons d’outils qui vont de l’ordinateur fixe à l’ordinateur portable, de la caméra à l’appareil photo numériques, du scanner au smart phone, en passant par la feuille et le crayon...et toutes les formes et idées de participations seront les bienvenues.
Les textes écrivant l’Histoire et notamment celle de la mythique RUE St MALO pourraient apporter de la matière à la mise en scène théâtrale comme pour la création de la Compagnie Plume & Chiffon qui s’est produit lors des journées européennes du patrimoine les 20 et 21 septembre 2014 sur les pavés de cette ruelle ancienne préservée...

OBJECTIFS

  • Impulser de la coopération et développer les réseaux
  • Favoriser une société de la connaissance collaborative et ouverte à chacun
  • Accompagner les publics vers des usages en constante évolution
  • Encourager les contributions et les expressions
  • Faciliter l’inclusion sociale

    « dans une société et une économie où le numérique joue un rôle essentiel » :
    La pauvreté, le chômage, l’isolement et la précarité, le manque de diplôme et de formation sont aujourd’hui aggravés et parfois provoqués par le manque d’expérience et de culture numériques. Les handicaps temporaires et durables – le grand âge, la détention, le fait d’être étranger en attente de régularisation – induisent également des empêchements qui combinés au numérique limitent la participation à la société et l’exercice des droits.
    L’inclusion numérique ne se résument plus à l’utilisation des outils du numérique, avec lesquels une part importante de la population se débrouille à défaut de parfaitement les maîtriser : Elle désigne la capacité à fonctionner comme un citoyen actif et autonome dans la société telle qu’elle est. Il n’y a pas une « E-inclusion » d’un côté et une « inclusion » de l’autre : Les deux se confondent.
    « ...mobiliser le numérique pour reconquérir l’estime de soi, sortir de l’exclusion, retrouver des sociabilités, stimuler des comportements créatifs, inventer des actions solidaires et des reconfigurations démocratiques, outiller des projets personnels ou collectifs, recréer de la proximité et du lien humain sur les territoires. » Extrait du rapport 2013 « Citoyens d’une société numérique » CCNum
    ...
    Voir également la contribution 134 de l’association VIVRE LA RUE sur le site du FORUM DES USAGES COOPERATIFS 2014 : Construction d’un référentiel d’évaluation de l’utilité sociale des projets/actions de médiation numérique et d’expression.
    + Référentiel de l’utilité sociale de la médiation numérique de l’association VIVRE LA RUE construit lors du travail d’évaluation encadré par Elisabeth Le Faucheur (Internet et expression multimedia de la ville de Brest, Hélène Duclos (Trans-Formation) et Philippe Cazeneuve (Savoir en actes) de janvier à juillet 2014.

    Les animateurs

    • Mireille Cann, bénévole, fondatrice de l’association Vivre La Rue en 1989 et coordinatrice,
    • Wannah Manier, animatrice et médiatrice du numérique (Emploi d’avenir du 1 mai 2013 au 30 avril 2016),
    • K arine Guillon, médiatrice culturelle en CDD de 3 ans depuis le 1er juin 2012,
    • Hervé Guitel, jeune volontaire engagé en service civique.

    Le territoire

    Le quartier de RECOUVRANCE, le plateau des CAPUCINS, et la RUE SAINT MALO qui se situe au coeur d’un environnement au patrimoine culturel et populaire dense qui attire des personnes de tous âges et de toutes conditions sociales, de nombreux promeneurs et curieux venant de partout et en particulier du pays de Brest.

    Publics visés

    • Fidèle à ses convictions de toujours, l’association aime réunir toutes les composantes et sensibilités de la société, et provoquer des rencontres qui créent la diversité, seule vraie richesse valable à nos yeux.
    • Internautes

    Nos partenaires

    La Fondation de France soutien financier dédié aux charges de personnel d’animation obtenu en 2013 grâce à l’appel à projet « Initiatives solidaires, territoires et emplois 2012 »
    L’Etat finance à 75% (hors charges patronales) le poste d’animatrice/médiatrice du numérique en emploi avenir, 35h/semaine et finance à 100% l’indemnité du jeune volontaire engagé en Service Civique
    La Ville de Brest et BMO mettent à disposition le matériel informatique, le local au Coin d’la Rue pour permettre à VIVRE LA RUE d’assurer sa mission de médiation culturelle et numérique. Elle propose également des formations aux animateurs multimédia dont nous profitons pour parfaire nos connaissances.
    ➢ Site : http://www.brest.fr/
    L’association La Maloïne
    a pour but de dénicher, recueillir et redistribuer sous forme de publications, de supports audiovisuels et de spectacles la mémoire populaire brestoise.
    ➢ Site : http://lamaloine.vivrelarue.net/
    Le réseau Doc@Brest
    Réseau professionnel de l’information en Pays de Brest
    Le groupe Doc@Brest est né à la suite de la rencontre des « bibliothèques collaboratives » du Forum des Usages Coopératifs, le 10 juillet 2012 à Brest. Ce réseau coopératif est ouvert à tous les professionnels de l’information-documentation du Pays de Brest (et au-délà). Il compte actuellement une centaine de membres, d’horizons et de profils variés, issus principalement des bibliothèques (territoriales ou d’enseignement supérieur), des centres de documentation, ou d’autres structures locales (publiques ou privées). La participation est gratuite et ouverte à tous.
    ➢ Site : http://docabrest.wordpress.com/Réunions « Au Coin d’la Rue »Participation de VIVRE LA RUE au projet GRAIN@BREST,réseau de grainothèques en pays de Brest
    Recherches d’archives

    Calendrier prévisionnel

    Projet TOUS ENSEMBLE « Au COIN D’LA RUE », Espace de Médiation et d’Innovation Sociale :
    - Ateliers d’orientation et de mise en forme des « fabriques d’histoires » une fois par moisde octobre 2014 à juin 2015 avec travaux d’intersessions en petits groupes ou seul.
    - Apprentissage des outils numériques au fur et à mesure des besoins durant les 3 trimestres.
    - Publication assistée par ordinateur, réalisation audiovisuelle, et diffusion durant le 3ème trimestre.

    Projet porté par :

    L’association Vivre La Rue - 17 rue Saint Malo - Brest
    Courriels : asso@vivrelarue.net / epm@vivrelarue.net
    Sites : vivrelarue.net et http://aucoindlarue.vivrelarue.net
    Responsable de projet : Mireille CANN

Posté le 29 décembre 2014
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Téléphérique Brest
par juleg29
Creative Commons BY-NC-SA