@ Brest

Relier et partager autour du web

Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques, coopération, territoires en réseau, innovation sociale, biens communs et cultures numériques

Biblio box : une box du Ponant proposé par Les chats cosmique

Cette initiative fait partie des 35 projets soutenus par la Ville de Brest dans le cadre de l’Appel à Projets Multimédia 2014.

Présentation des Chats Cosmiques

Partant du constat qu’il n’est pas toujours facile d’aborder les enjeux numériques actuels en tant que néophyte et que l’absence de maîtrise de certains outils techniques novateurs peut être un handicap, l’association Les Chats Cosmiques a été créée en décembre 2013 afin de faciliter les échanges entre utilisateurs novices et expérimentés.

Axée sur la médiation culturelle, linguistique et transmédia, ses objectifs sont divers :
- Découverte et promotion des cultures numériques
- Apprentissage collaboratif et vulgarisation d’outils techniques libres
- Démocratisation des philosophies libristes et de l’Open Source
- Coopération et partage des ressources et des connaissances.

Ces 10 derniers mois, Les Chats Cosmiques ont entrepris de présenter aux acteurs de la vie culturelle et associative du pays de Brest une invention américaine open source couvrant l’ensemble de ces problématiques, la LibraryBox.

Dans le cadre de cet appel à projets, Les Chats Cosmiques se proposent désormais de porter le projet Box en accompagnant plusieurs acteurs associatifs locaux dans leur découverte des possibilités offertes par cette innovation. La liste de partenaires ayant exprimé le souhait de se joindre à ce projet comporte ainsi les associations suivantes :
- Les Cancres (pour la nuit des Cancres en octobre 2014),
- Canal Ti Zef (pour le Festival Intergalactique en octobre 2014),
- Côte Ouest (pour le Festival du Film Court en novembre 2014)
- Studio Fantôme (pour le Festival Invisible à la Carène en novembre 2014).
En concrétisant les promesses de la Box, Les Chats Cosmiques espèrent comptent faire naître une dynamique de professionnels issus d’horizons variés et impulser la création d’un collectif qui se placerait sous une identité commune : Les Box du Ponant.

Présentation des Box

Une LibraryBox, ou en français BiblioBox, est un dispositif de partage de ressources numérisées conçu en 2012 par Jason Griffey sur la base de sa cousine la PirateBox, un projet artistique et technologique de l’américain David Darts. Ces projets ont tous deux été développés dans une optique de diffusion et d’appropriation des communs de la connaissance. Ils ont été mis à la disposition de la communauté open source internationale respectivement sous licences GNU General Public License v2.0 et ArtLibre.

Il en existe plusieurs déclinaisons mais d’une manière générale, une Box :
- combine un support type PC ou micro-PC, un logiciel et des scripts d’installation, un support de stockage type clé USB ou disque dur, et une alimentation électrique.
- permet un partage de ressources numérisées multisupports (audio, vidéo, photo, textes, logiciels) à faibles coûts, avec peu de délai et peu voire pas de maintenance,
- génère un réseau Wi-Fi local déconnecté d’Internet et des équipements réseaux déjà en place : un public amateur peut facilement s’y connecter à l’aide d’un smartphone, d’une tablette, d’un baladeur numérique, d’une liseuse, d’un ordinateur portable ou tout autre appareil connecté,
- permet aux usagers de télécharger des contenus librement et anonymement.
Plus concrètement, une Box combine les fonctionnalités d’un logiciel, d’un serveur, d’un media center, d’un routeur Wi-Fi et d’une interface de navigation interactive. Elle représente un stade plus avancé de valorisation des contenus numérisés qu’un simple site web, mais elle ne s’y substitue pas.

intérêt de valoriser des contenus numériques

Les Box entrent à part entière dans le champ des expérimentations de projets numériques sociaux et culturels innovants. Elles présentent de nombreux intérêts à ce titre :
- En proposant aux usagers présents dans des lieux de convivialité et de médiation culturelle un accès facilité à des ressources numériques, elle sont une porte d’entrée vers des sélections d’œuvres éditorialisées pour un public élargi et se montrent en phase avec l’évolution des pratiques culturelles et des modes de visite de notre époque.
- Elles peuvent contribuer aux nouveaux aménagements numériques des acteurs du développement territorial pour répondre aux besoins de divers publics connectés, tous âges, toutes origines et toutes catégories confondues.
- Accessibles au grand public dans les locaux d’une institution, elles mitigeront les impacts de la dématérialisation des contenus et de la désintermédiation du web en redonnant de la valeur à la médiation culturelle par un enrichissement éditorial et l’accès limité en présentiel. Elles sauvegardent par là même le rôle de prescripteur des médiateurs en contact avec leurs usagers.
- En favorisant également un accès libre et nomade aux produits culturels, elles permettent la transmission et la démocratisation des savoirs auprès de publics qui demeurent « hors les murs » des lieux traditionnels de médiation.
- Proposant idéalement des œuvres libres ou volontairement partagées par leurs auteurs sous « certains droits réservés », elles présentent en outre l’intérêt d’étendre la perspective de la découverte et de la promotion d’un champ culturel couvrant aussi bien le patrimoine et le domaine public, que des créations plus contemporaines.
- Proposant des fonctionnalités d’écriture, de téléversement et d’interactions, les Box peuvent également s’intégrer dans une dynamique collaborative où tout un chacun pourrait agréger des liens, des avis et des contenus qu’il produit et partage.

étapes du projet

Bibliothécaires, équipes pédagogiques et médiateurs montrent d’ores et déjà un vif intérêt envers les Box. Leurs déclinaisons et fonctionnalités offrent de nombreuses possibilités pour la valorisation de contenus numérisés dans les lieux de convivialité et de rencontre avec divers types de publics.
Les questionnements et préoccupations des professionnels relevés ces derniers mois suggèrent malgré tout qu’à l’état de l’art, diverses limites et barrières techniques freinent une appropriation immédiate de ce dispositif. Pour tenir compte des besoins des usagers et faciliter le passage d’invention en réelle innovation, l’association Les Chats Cosmiques mettra ses ressources en œuvre afin d’encadrer l’installation de Box adéquates pour les partenaires du projet en abaissant certaines de ces barrières.
Médiation technique
À l’heure actuelle, les Box sont des dispositifs qui ne permettent pas une exploitation et des expériences utilisateurs totalement satisfaisantes, que ce soit par les médiateurs ou par les usagers finaux. Afin de dépasser le stade de prototype prometteur, Les Chats Cosmiques feront appel à un voire plusieurs développeurs (en apprentissage ou qualifiés) pour apporter aux Box des améliorations ergonomiques et fonctionnelles désirées par les partenaires.

Médiation éditoriale

Les Box sont des supports permettant la valorisation de tous supports numérisés (ou numérisables) avec une géométrie variable qui fluctue entre l’accès au plus grand nombre et la création de rareté. Elles peuvent être nomades et omniprésentes ou purement in situ et présentielles, 100% pérennes ou fugaces et temporaires. Avec un travail de sélection, de documentation, d’indexation et d’éditorialisation, elles peuvent également offrir un accès fédéré et organisé à des ressources souvent trop dispersées en ligne. Les Box permettent par conséquent d’accroître leur rayonnement auprès du public en élargissant l’offre grâce à un nouveau dispositif de diffusion qui rematérialise ces contenus dans les lieux de médiation.
En collaboration avec les médiateurs impliqués dans le projet, Les Chats Cosmiques veilleront à identifier des sources de contenus numérisés qu’il sera possible de valoriser et de partager sous des licences adéquates auprès du grand public, avec une attention plus particulière envers les supports culturels, artistiques et/ou purement informatifs produits dans le cadre des manifestations des partenaires.

Médiation auprès du public

Afin de susciter la curiosité et l’intérêt des visiteurs, les Chats Cosmiques se chargeront d’animer la présentation de Box aux dates et lieux envisagés par les partenaires du projet. En outre, l’association fera appel aux ressources et compétences du nouveau fablab brestois, Les Fabriques du Ponant, afin de constituer un mobilier événementiel qui permettrait de mettre en valeur d’un événement sur l’autre les Box à l’instar d’une borne d’accueil physique plus conventionnelle et d’une signalétique appropriée.

Calendrier indicatif

Les Chats Cosmiques se chargeront d’accompagner les partenaires sur plusieurs points en parallèle pour chacun des événements prévus.

1 - Optimisation de la BiblioBox

Travail sur une ergonomie web fonctionnelle pour une meilleure expérience utilisateur :
Amélioration des interfaces d’accès et de navigation, de partage et de consultation des ressources numérisées sur la BiblioBox, indexations et arborescences thématiques en lien avec les partenaires

2 - Installation de la BiblioBox

Vérifications de la conformité des installations avec la configuration des lieux accueillant les événements des partenaires

3 - Médiation de la BiblioBox

En lien avec les médiateurs impliqués, l’association soutiendra le travail de sélection, d’indexation et de mise à disposition des ressources

4 - Animation

Animation dans le cadre des événements des partenaires, soit.
- 2 jours en octobre 2014
- 7 jours en novembre 2014.

Organisme porteur du projet : association Les Chats Cosmiques
Coordonnées : hello@leschatscosmiques.net
42, rue de Glasgow – 29200, Brest
Responsable du projet : Alice Pennors, trésorière de l’association
Contacts : alice@leschatscosmiques.net

Posté le 16 novembre 2014
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Fort VIII of Brest Fortress, 05.05.2014.
par Dāvis Kļaviņš
Creative Commons BY-NC-SA