@ Brest

Relier et partager autour du web

Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques, coopération, territoires en réseau, innovation sociale, biens communs et cultures numériques

Bilan appel à projets 2012-2013 : « Au Coin d’la Rue » proposé par l’association Vivre la rue

Cette initiative fait partie des 40 projets soutenus par la Ville de Brest en 2012. Rappel du projet

VIVRE LA RUE est une association loi 1901, basée RUE SAINT MALO à BREST en FINISTERE[29], dont l’ambition est d’être un lieu d’épanouissement pour les projets et les individus en favorisant les rencontres artistiques et les propositions pluridisciplinaires comme des vecteurs permettant de renforcer le lien social, la valorisation d’un quartier sensible et la participation citoyenne.
Depuis 1989, l’association VIVRE LA RUE concilie spectacles urbains et histoire en s’attachant à ce lieu oublié qu’elle fait renaître aux feux de la fête.
Les objectifs généraux :
- Préserver et dynamiser la rue populaire et historique RUE SAINT MALO à BREST RECOUVRANCE
- Être une force de propositions culturelles et artistiques valorisant le quartier de Recouvrance et ses habitants
- Animer un lieu de rencontres, de partages, d’enrichissement mutuel et d’échanges intergénérationnels.
- Encadrer une fonction d’appui pour les projets artistiques, associatifs et proposer un espace d’aide aux individus

Partenaires du projet

L’association La Maloïne a pour but de dénicher, recueillir et redistribuer sous forme de publications, de supports audiovisuels et de spectacles la mémoire populaire brestoise.

Culture et liberté
Au Coin d’la Rue est une structure relais du réseau Recycl’ordi et de l’atelier de reconditionnement informatique. Nous sommes habilités à faire le lien entre l’atelier et les personnes en difficulté du quartier à la recherche d’un ordinateur. Nous sommes également un relais quant à la formation à l’utilisation d’un ordinateur et des logiciels libres auprès des personnes ayant bénéficié du dispositif.
L’association Culture et Liberté est, hélas, actuellement en cours de liquidation judiciaire

La Maison du Libre : Les conseils qu’elle procure permettent à nos animateurs de tenir leurs connaissances à jour en matière de logiciel libre. Ses bénévoles participent à nos Install Party.

La Ville de Brest et BMO mettent à disposition le matériel informatique et le local « Au Coin d’la Rue » pour permettre à VIVRE LA RUE d’assurer sa mission de relais concernant l’accès au ressources internet et multimédia. Elle propose également des formations aux animateurs multimédia dont nous profitons pour parfaire nos connaissances.

L’Etat finance à 70% le poste d’animateur multimédia (Contrat CAE – CUI, 0,5 ETPT) du 8 septembre 2012 au 7 mars 2013 et à 75% l’emploi avenir de l’animatrice/médiatrice du numérique du 1er mai 2013 au 30 avril 2014 Il finance à 100% le coût du poste de la volontaire en Service Civique embauchée du 1 juin 2012 au 30 novembre 2012 (Contrat renouvelable 6 mois du 1er décembre 2012 au 31 mai 2013).

Bilan de l’action

« Au Coin d’la Rue » : Un espace culturel, social et solidaire

« Au Coin d’la Rue » est un espace proposé par l’association VIVRE LA RUE
C’est au 12 rue Saint-Malo, à Brest Recouvrance
et c’est…
un Espace Public Numérique : la salle est équipée de 4 ordinateurs en libre accès, d’un réseau Wi-Fi, d’un accès téléphonique gratuit pour tous… Des animateurs pour accueillir, accompagner, conseiller, initier.
un café sans alcool où l’on peut déguster thés, tisanes, cafés, chocolats chauds, jus de fruits, limonade. La carte propose plus de 30 variétés de thés et infusions. Produits bio et équitables.
une épicerie bio-équitable (à manger, à grignoter, à boire…) : Point de distribution de produits biologiques de petits producteurs régionaux...
une petite boutique : Cartes postales et badges Vivre la Rue, DVD des manifestations artistiques et culturelles organisées par l’association dans la rue Saint-Malo, CD/DVD des artistes et livres d’écrivains locaux, artisanat équitable...
des livres à prix libre ou en libre-échange. L’espace bouquinerie est doté d’un salon pour la lecture
des jeux pour un moment de convivialité ludique
des expositions d’art local (Photographies, dessins, peintures…)
des spectacles intimistes (Ciné-concerts, lectures, petites formes de théâtre, musique...)
un lieu d’échanges, de réunions, et de documentations (sensibilisation à la préservation de l’environnement, histoire de la rue Saint Malo, guides touristiques et culturels de la ville de Brest, cours de chinois et de russe...)

Le mixage intergénérationnel et interculturel, la diversité évolutive des activités et services proposés, par la gratuité, le prêt, ou le commerce équitable, met en évidence l’intérêt d’un lieu si convivial et accueillant, où chacun peut venir, échanger, conseiller ou se faire conseiller, peut s’exprimer, mettre en valeur ses talents et tisser des liens nécessaires à l’épanouissement collectif.

Aucune inscription, ni justificatif n’est nécessaire.
Chacun peut venir et découvrir le lieu sans motivation première précise, quand il le souhaite, et prendre le temps de voir germer ses intérêts à fréquenter régulièrement l’établissement et ses « occupants » occasionnels ou réguliers.
C’est là, que se trouve la différence avec les Centres Sociaux de la Ville de Brest et les Centres Communaux ou Départementaux d’Action Sociale. Ce n’est pas non plus une bibliothèque, ou une salle de réunions, ni une épicerie de quartier ou un salon de thés : Mais c’est un peu de tout ça, réunit informellement dans un même lieu, de manière associative.
Comme pour tout ce qui réalisé par l’association VIVRE LA RUE, ce sont aussi des personnes aux revenus modestes, des chômeurs, des personnes en exclusion ou marginalisées, des RMIstes, des familles monoparentales, des jeunes en recherche d’avenir, des personnes solitaires... qui sont les acteurs de ces initiatives collectives, fédératrices, re-structurantes et enthousiasmantes !

Au Coin d’la Rue a fermé ses portes le 31 octobre 2013 pour une durée de trois mois, pour d’importants travaux de rénovation et de mise aux normes.

Une entrée accessible aux personnes à mobilité réduite a été percée côté cour, une autre entrée donnant symboliquement sur la rue saint-Malo est ouverte ainsi qu’une fenêtre, l’ancienne entrée du 10 rue Rochon et l’ancienne vitrine occultantes ont été vitrées pour davantage de luminosité du lieu auparavant très sombre sans apport d’éclairage artificiel, les toilettes ont été entièrement reconçues pour la commodité des personnes en fauteuil, les revêtements des sols, murs et plafonds sont refaits, une chaudière au gaz de ville et une VMC installées, de nouveaux aménagements intérieurs sont conçus, cablage réseau pour le coin espace numérique, comptoir-bibliothèque, rayonnages lumineux, éclairages spots orientables et cimèses pour les expositions, mobiliers chinés à la recyclerie du Boulon...

Fréquentation de l’espace solidaire « AU COIN D’LA RUE »
De 80 à 100 usagers par semaine en 2012, le nouvel espace solidaire « AU COIN D’LA RUE » reçoit 150 personnes de tous les âges de la vie par semaine (en moyenne) depuis sa réouverture le 1er février 2013.

Les horaires d’ouverture ont changés :
De 14h à 19h tous les jours ne convenant pas à tout le monde, le lieu est dorénavant ouvert le week-end de 15h à 20h et une fermeture hebdomadaire a été instauré le lundi.
Les 4 postes informatiques sont occupés en quasi-permanence et une durée maximale d’utilisation a dû être imposée en cas d’attente, surtout quand les enfants du quartier les monopolisent pour des jeux vidéos pendant les vacances scolaires ou après l’école. On doit les réorienter alors vers des jeux traditionnels, des travaux manuels ou en les accompagnant pour faire leurs devoirs.

Communication
L’ancien site internet epm.vivrelarue.net a été remplacé par aucoindlarue.org, Ce blog interactif est propulsé par WORDPRESS, chaleureusement hébergé parINFINI, et issu d’une fabrication utilisant 100% de logiciels libres, dans des environnements basés sur le noyau LINUX comme par exemple ubuntu ou debian.

Personnel salarié et bénévole, contributions des usagers
• Mireille Cann, 64 ans, fondatrice et directrice de Vivre La Rue, retour au bénévolat après 6 ans comme médiatrice culturelle de Vivre La Rue en poste adulte-relais (durée maxi.). Elle ne compte pas ses heures, ni son investissement total pour faire « vivre la rue », sans faillir depuis 1989.
• Karine Guillon, 46 ans, médiatrice culturelle en poste adulte-relais de 3 ans depuis le 1er juin 2012. Travaillant bénévolement auparavant, elle reprend le poste occupé par Mireille Cann pendant 2X3 ans. Elle gère le volet manifestations culturelles et expositions. Elle administre les sites internet vivrelarue.net (hébergé par infini) et aucoindlarue.org (propulsé par wordpress) grâce aux formations de la Ville de Brest ainsi que la réalisation des nombreuses vidéos de l’association depuis 2004, grâce aux formations « initiation à la vidéo » et « post-production vidéo » initiées par Yffic Cloarec « au Fourneau ».
• Yoram Moati, animateur multimédia (CUI-CAE 20h/semaine du 8 mars 2012 au 7 mars 2013) L’agrément pour une embauche en emploi d’Intérêt Régional a été refusé.
Dorénavant, il oeuvre néanmoins comme bénévole au sein de plusieurs associations du Pays de Brest.
• Suzanne Le Parc, volontaire en Service Civique du 1er juin 2012 au 31 mai 2013.
L’optique d’une embauche en emploi avenir en 2013 n’a pas pu être réalisé, car ce contrat s’est avéré être adressé aux jeunes sans qualification, or Suzanne a un baccalauréat. Elle continue à venir aider de temps à autre en tant que bénévole et voisine.
• Wannah Manier, 20 ans, volontaire en service civique du 1er novembre 2012 au 30 avril 2013, est engagée au poste d’animatrice/médiatrice du numérique en emploi avenir du 1 mai 2013 au 30 avril 2014. Proche de l’association VIVRE LA RUE depuis plusieurs années avec sa famille (bénévoles et administrateurs de longues dates), elle s’adonne au bénévolat depuis son adolescence lors des manifestations culturelles organisées rue St Malo et s’investit, depuis son engagement en service civique en 2012, quotidiennement dans un engagement et une formation approfondie du fonctionnement de l’association afin d’assurer progressivement « la relève »...
• Et enfin, tous les usagers et partenaires, à même d’apporter leurs compétences, pour la maintenance des ordinateurs participent également pour une utilisation aisée et optimum du matériel sous environnement linux.
Gestion, archivage et numérisation du fonds documentaire collecté par l’association, participations à Wikipédia, Wiki-Brest, cyber@cteurs..., recherches de nouvelles archives, mise à disposition des documents pour des sujets d’études et élaboration de mémoires, thèses et soutenances...
Entre autres trouvailles de nouvelles données d’archives nationales numérisées sur l’histoire de la rue St Malo et notamment les registres de rescencements des années 1856 à 1891, l’ADEUPA nous a transmis des documents et photos des années 1975 à 1993.
Plusieurs étudiants sont venus nous rencontrer et ont pu bénéficié des documents issus de l’association et des archives en notre possession pour leurs sujets d’études.

Projet porté par
Association Vivre la Rue
17, rue Saint-Malo - 29 200 Brest-Recouvrance
Courriel : asso@vivrelarue.net - site : www.vivrelarue.net
Tel : 02.98.05.04.40 / 06.83.72.50.62
Au Coin d’la Rue
12, rue Saint-Malo - 29 200 Brest-Recouvrance
Courriel : epm@vivrelarue.net - Site : http://aucoindlarue.org
Tél : 02.98.45.10.12

Posté le 26 mars 2014 par Valérie Picolo
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Plouzane2016-13
par Telecom Bretagne
Creative Commons BY-NC-SA