@ Brest

Relier et partager autour du web

Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques, coopération, territoires en réseau, innovation sociale, biens communs et cultures numériques

Bilan appel à projets 2012-2013 : "2B WEB SODA" proposé par la MPT de Bellevue

Cette initiative fait partie des 40 projets soutenus par la Ville de Brest en 2012. Rappel du projet

La Maison de Quartier de Bellevue, a pour objectifs depuis plusieurs années de :
- Lutter contre toutes les formes d’exclusion et de discrimination, Favoriser le lien social, le vivre ensemble.
- Pour répondre à ces objectifs, la Maison de Quartier a souhaité développer des actions dans le domaine du multimédia, avec notamment le « B2 WEB SODA ».

Préambule

A l’heure actuelle, tout le monde s’accorde à dire que l’informatique prend une place prépondérante dans notre vie de tous les jours. En effet, la circulation de l’information, la communication, le partage des connaissances transitent majoritairement par ce biais. En partant de ce constat, il est important d’accompagner les jeunes afin de développer des connaissances et des compétences dans ce domaine.

1) Les principaux objectifs de l’action

Permettre une démocratisation de l’accès aux nouvelles technologies,
Acquérir des connaissances techniques et culturelles associées à l’utilisation des outils multimédias,
Lutter contre l’isolement et prévenir des comportements déviants, Développer l’esprit critique et la préservation de l’estime de soi.

2) Public visé

Ce projet s’adressait aux jeunes de 10 à 18 ans résidant sur le quartier de Bellevue.
Deux temps d’interventions ont été mis en place en fonction de l’âge et des problématiques liées aux participants.
Un temps pour les 10–14 ans (10 participants) et un autre pour les 15-18 ans (20 participants).

3) Déroulement de l’action

Afin de répondre à un besoin des jeunes repéré par les animateurs du secteur jeunesse, la Maison de Quartier de Bellevue a mis en place des temps de rencontres et d’échanges autour du multimédia. Ces rencontres ont été programmées sur 7 mois (de janvier à juillet 2013) dans l’espace multimédia de la Maison de Quartier.
Douze séances de 2 h ont été proposées pour les 10–14 ans (le mercredi après midi), et six séances de 5h pour les 15–18 ans (en soirée). Le nombre de places était en principe de 8, mais la demande a été telle que nous en avons accepté 12, voire plus. Nous avons même dû refuser du monde (surtout pour le créneau 15-18 ans).
Chaque séance a été encadrée par l’animateur informatique de la Maison de Quartier ainsi qu’un animateur du secteur jeunesse.

4) Contenu des séances

Les thèmes abordés et le contenu des séances ont été différents selon les tranches d’âges concernées. En mettant en place des temps de rencontres et d’échanges autour des supports interactifs (ordinateur et consoles de jeux), les jeunes ont pu prendre conscience des risques liés à Internet (réseaux sociaux) ainsi que ceux
découlant des jeux vidéo (banalisation de la violence ou de l’enfermement) menant à l’exclusion sociale.

  • Pour les 10 – 14 ans, chaque séance se composait d’un temps dit « libre » de 1 heure où souvent les jeunes se connectaient à leurs sites préférés (Youtube, mail, réseaux sociaux...). Dans un second temps les jeunes ont pu apprendre à utiliser des logiciels libres de retouche photo et de création de diaporama. Un diaporama a pu être réalisé par les jeunes pour la fête des 50 ans de Bellevue. Tout au long de ces ateliers multimédia, nous avons pu échanger autour des dangers liés à Internet.
  • Pour les 15 – 18 ans, des tournois de « Fifa » (jeux de foot sur console) ont été organisés une fois par mois, en soirée. N’ayant que 4 manette de jeux, les jeunes attendaient leur tour en utilisant les 7 postes de l’espace multimédia. Les animateurs ont pu échanger autour des dangers liés aux réseaux sociaux
    en soulignant l’importance des images diffusées sur le net.

    Certains jeunes ont pu également faire leurs démarches administratives et recevoir un soutien pour la réalisation d’un CV ou d’une lettre de motivation, afin de trouver un stage ou un travail durant leurs vacances d’été.

    5) Moyens humains

    Un animateur informatique titulaire d’un BTS « maintenance en informatique et réseaux » et du titre de « Formateur Professionnel pour Adultes » du Ministère de Travail,
    Un animateur du secteur jeunesse titulaire d’un BPJEPS.

    6) Moyens techniques

    Une salle multimédia équipée de 6 ordinateurs connectés à Internet et mis en réseau,
    Une console de jeux vidéo avec 4 manettes,
    Une TV et un vidéoprojecteur.

    7) Résultats observés

    Acquisition de connaissances et de techniques simples liées aux nouvelles technologies : les sites fiables, les logiciels libres, les sites dédiés aux étudiants ou à la recherche d’emploi,
    Cohésion dans un groupe hétérogène (différents milieux sociaux, différents secteurs de Bellevue, différence d’âge ou de sexe, différence de maturité et de niveau d’utilisation d’internet),
    Prise en compte des différents avis des membres du groupe,
    Sentiment d’appartenance à un groupe,
    Certains jeunes ont trouvé un emploi pour l’été,
    Une entraide entre les participants des ateliers pour atteindre les objectifs de chaque séance.

    7) Conclusion et perspectives

    Les acquisitions ont été réelles et visibles. Les jeunes ont pris conscience que l’utilisation des outils multimédias pouvaient procurer des avantages au quotidien mais que l’utilisation de certains sites pouvait aussi être risquée.
    Nous avons pu constater au fur et à mesure des séances et des différents échanges, qu’une vraie réflexion s’est installée sur les modes d’utilisation d’internet et des jeux en tous genres. Une prise de conscience sur les
    avantages et les risques liés aux réseaux sociaux, aux comportements addictifs (des jeunes qui restent des demi-journées ou des journées entières devant un écran) et sur l’utilisation d’outils multimédias est ressortie de nos échanges. Nous avons aussi échangé sur leur perception de la dépendance aux nouvelles technologies (ordinateur, téléphone, console, télé) et du temps qu’ils pouvaient passer devant un écran.
    Suite à l’envie des jeunes de continuer cette action, nous souhaitons reconduire ce projet en le développant.
    Une demande de partenariat va être proposée à d’autres structures jeunesse de Brest afin de mettre en place des échanges autour des jeux vidéo. Ces soirées pourraient permettre de faciliter les rencontres entre jeunes de
    différents quartiers et développer des échanges et des projets en commun.
    Nous souhaitons également poursuivre le partenariat avec le Collège de Kerhallet. En 2012, un montage vidéo avait été créé par les collégiens avec l’aide des animateurs du secteur jeunes et de l’animateur informatique de la Maison de Quartier suite à un séjour pédagogique en Dordogne.
    Notre volonté est de reconduire ce partenariat en s’appuyant sur les compétences et les moyens humains de la Maison de Quartier pour proposer aux collégiens, un créneau dédié aux multimédias.

Posté le 27 février 2014 par Valérie Picolo
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Téléphérique Brest
par juleg29
Creative Commons BY-NC-SA