@ Brest

Relier et partager autour du web

Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques, coopération, territoires en réseau, innovation sociale, biens communs et cultures numériques

Bilan Appel à Projets 2012-2013 - B2 WEB CAFE 2013 proposé par la Maison de Quartier de Bellevue

Cette initiative fait partie des 40 projets soutenus par la Ville de Brest en 2012. Rappel du projet

Intitulé de l’action : LE B2 WEB CAFE

La Maison de Quartier de Bellevue a pour objectifs depuis plusieurs années de :
- Lutter contre toutes les formes d’exclusion et de discrimination,
- Favoriser le lien social, le vivre ensemble.

Nous pouvons constater que la non maîtrise de l’outil informatique est devenue un élément fort d’exclusion sociale : On parle de « e-exclusion ».
C’est pourquoi la Maison de Quartier a mis en place l’action B2 Web Café, soutenue par la Ville de Brest dans le cadre d’un appel à projet multimédia.

1) Rappel des objectifs principaux de l’action

- Acquérir ou développer des connaissances dans le domaine du multimédia (parcours de formation d’initiation à l’informatique, sensibilisation sur les dangers d’Internet…),
- Favoriser l’ouverture sur l’extérieur en découvrant les structures existantes sur le quartier, notamment les différents points PAPI,
- Lutter contre l’isolement par l’intégration dans un collectif, favoriser l’échange, créer du lien.
- Les partenaires de l’action en 2013 (Structures ayant orienté du public sur l’action) :

  • La CSF de Bellevue, le SATO Relais et ICEO (dans le cadre de l’action RAMDAMES).

2) Public visé

Ce projet s’adressait à un public fragilisé, de plus de 18 ans, ne maîtrisant pas les bases de l’outil informatique, résidant sur le quartier de Bellevue et/ou repéré par des structures d’insertion de Bellevue : CSF, SATO Relais, ICEO.
LE B2 WEB café a accueilli 18 personnes du quartier de Bellevue, âgées de 31 à 57 ans. Il s’agissait principalement de femmes (15 femmes et 3 hommes).
Trois séances de 2 heures par semaine se sont déroulées, du 30 janvier au 19 juin 2013. Chaque séance réunissait 6 personnes, avec un temps de formation d’une heure trente et un temps plus convivial de trente minutes autour d’un café.
Les stagiaires semblent avoir apprécié cette formation, qui d’ailleurs s’est vite remplie. Cela leur a permis de rencontrer du monde, de mieux connaître l’informatique et les différentes structures du quartier.

  • 4 personnes étaient orientées par SATO Relais ;
  • 4 étaient accompagnées par ICEO ;
  • 10 autres participants étaient orientés par la CSF.

3) La séance

Dans un premier temps, les participants ont assisté à des séances de formation (1h30) autour des thématiques suivantes :
Les bases de l’informatique (allumer/éteindre un ordinateur) – Maîtriser la souris et le clavier en utilisant la suite bureautique Open Office (traitement de texte et tableur) – utiliser les différents périphériques (Clé USB, imprimante, scanner, webcam, vidéoprojecteur, disque dur externe…) – Rechercher des informations sur le Web – Communiquer (email et chat) – Favoriser la mobilité – Les Logiciels libres à connaître – Les Réseaux communautaires – Repères dans la cité – Services publics – Achat sur le Web – Dangers du Web – Les virus …
L’animation fut collective en préservant toutefois une individualisation des apprentissages.
Dans un second temps, les séances se sont terminées par des temps conviviaux autour d’un café. (30 minutes).
Il s’agissait d’un moment d’échanges sur les sujets que les participants souhaitaient aborder, cela a permis de dynamiser le groupe et de créer du lien.

4) Évaluation

L’expérience du B2 Web café fut très enrichissante pour la structure et les participants. En effet, nous avons répondu à nos objectifs de départ à savoir permettre à un groupe de personnes d’acquérir des connaissances de bases en informatique (mesurées grâce aux différentes évaluations menées en cours de formation), et de créer du lien.

Au cours de cette formation, il y a eu deux abandons, les personnes ayant trouvé un emploi ne leur permettant plus de suivre les séances. Néanmoins les 16 autres participants ont été très rigoureux et ont suivi la formation jusqu’à son terme. Les 3 créneaux horaires hebdomadaires ont permis à certains de rattraper leur séances en cas d’absence et de rencontrer d’autres participants. Chaque stagiaire a pu ressortir avec des compétences solides sur les bases en informatique.

5) Suite à donner (perspectives)

Nous ne pouvons que constater l’importance d’un tel projet sur le quartier. En effet, il reste encore de nombreuses personnes à former sur le territoire de Bellevue et nous ne pouvons répondre à toutes les attentes.
La forte demande pour cette formation « d’initiation à l’outil informatique dans un cadre convivial » souligne le besoin de certains habitants d’acquérir des bases dans ce domaine. L’action permet de se former à l’informatique mais également de se sentir revalorisé.
Certaines personnes ont pu rompre l’isolement en créant des liens avec d’autres participants.
Pour d’autres, l’atelier a pu favoriser leur insertion professionnelle grâce à la rédaction d’un CV réalisé pendant
une séance de formation.
Il serait pertinent de pouvoir reconduire ce projet car l’intérêt de ce type d’atelier semble être démontré.
C’est pourquoi, de nouvelles sources de cofinancement sont en cours de réflexion afin que cette action perdure.
Des recherches de financement auprès du CUCS sont notamment envisagées.

6) Bilan des situations individuelles

Situation Date naissance Structures Nombre d’absences Commentaires
Situation 1 15/05/62 Ramdames 5 Madame a participé à 10 séances, elle a dû arrêter car elle a trouvé un emploi. Cette formation lui a permis d’acquérir des connaissances sur les techniques de recherche d’emploi (CV, lettre de motivation, sites utiles...)
Situation 2 21/02/55 Ramdames 0 Ancienne étudiante en secrétariat, cette formation lui a permis de se mettre à niveau avec les logiciels actuels et de découvrir Internet. Ayant eu des activités professionnelles ponctuelles, Madame a pu rattraper ses séances manquées et créer du lien avec les participants des autres groupes.
Situation 3 31/07/60 Ramdames 0 Madame a su faire face à ses préjugés et ses craintes concernant les nouvelles technologies. Elle s’est équipée d’un Smartphone en cours de formation grâce auquel elle a pu renouer des liens avec sa famille en utilisant la web messagerie.
Situation 4 20/05/68 Ramdames 0 Partie de zéro Madame possède aujourd’hui de réelles compétences en bureautique. N’étant pas actuellement équipée d’un ordinateur, elle sait où se situent les PAPI près de chez elle et n’hésite plus à les fréquenter.
Situation 5 14/02/59 CSF 0 Suite à des soucis avec son fournisseur d’accès à la téléphonie mobile Madame ne souhaitait plus entendre parler de multimédia. Cette formation lui a permis de se réconcilier avec les nouvelles technologies. Elle navigue actuellement tous les jours sur ses sites préférés et comprend mieux pourquoi tout le monde utilise Internet.
Situation 6 12/04/69 Sato Relais 1 Cette formation a permis à Monsieur d’acquérir des compétences en bureautique et Internet mais surtout cela lui a permis de créer du lien dans son quartier, de favoriser ses démarches administratives et de recherches d’emploi.
Situation 7 06/05/82 CSF 0 Très assidue tout au long du parcours, elle a également créé des liens forts avec les autres participants. Elle a pu apprendre à utiliser les applications de son smartphone et peut maintenant sensibiliser son enfant sur les dangers d’Internet et notamment du site « Facebook »
Situation 8 28/06/56 CSF 0 Madame souhaitait particulièrement apprendre à utiliser une messagerie électronique afin de communiquer sur la toile et de rencontrer des personnes pour sortir de son isolement.
Situation 9 24/03/56 CSF 0 Madame est au chômage depuis 2 ans, comme beaucoup de participants elle a apprécié l’aspect convivial de cette formation, a pu se remettre à niveau en bureautique, découvrir les réseaux sociaux. Elle s’est sentie valorisée en voyant qu’elle était plutôt à l’aise pendant les évaluations.
Situation 10 18/07/65 CSF 0 Partie de rien, elle est aujourd’hui équipée et se dit fière de son parcours et de tout ce qu’elle a appris en si peu de temps (15 séances) Maintenant elle-même apprend des choses à ses enfants…
Situation 11 27/07/62 CSF 0 L’objectif de madame fut rapidement atteint. Elle souhaitait apprendre les bases d’Internet afin d’utiliser un site Web connu « Leboncoin » pour qu’elle puisse se débarrasser d’affaires inutiles pour gagner un peu d’argent.
Situation 12 17/10/61 CSF 0 Madame avait déjà certaines connaissances en bureautique mais n’avait pas navigué sur Internet, cela lui paraissait trop compliqué. Elle a pu vite découvrir Internet et son utilisation très intuitive. Inscrites sur plusieurs sites dédiés au cinéma, elle peut régulièrement échanger avec d’autres passionnés en utilisant les points PAPI près de chez elle.
Situation 13 04/04/66 Sato Relais 10 Monsieur a trouvé un emploi en cours de formation. En six séances sur les techniques de recherches d’emploi (CV, lettre de motivation, et sites dédiés aux entretiens d’embauches) il a su mettre très vite en application ce qu’il a appris et reste à ce jour très reconnaissant.
Situation 14 10/12/62 Sato Relais 0 Madame semble avoir beaucoup apprécié ce stage et avoir créé du lien. Elle a pu apprendre à communiquer avec sa famille restée dans son pays d’origine. Elle a changé de groupe en cours de formation car elle avait trouvé quelques heures de travail. Son caractère attachant lui a permis de s’intégrer facilement dans son nouveau groupe.
Situation 15 13/07/75 Sato Relais 2 Monsieur n’avait aucune connaissance en informatique. Au cours de la formation, il a réussi à sortir de ses problèmes financiers en vendant son véhicule sur « le bon coin ». Devenu adepte du site, il dit avoir remplacé son addiction au jeu d’argent (tickets à gratter) par celle de faire des bonnes affaires sur le site.
Situation 16 15/11/64 CSF 1 Madame semble avoir apprécié son parcours. Elle a pu apprendre à acheter sur Internet et à gérer ses démarches administratives. Elle a pu trouver sur Internet des moyens de voyager a moindre coût et ainsi rendre visite à sa fille.
Situation 17 06/08/74 CSF 6 Madame n’a pas été très assidue aux séances de formation mais elle a malgré tout acquis ce qu’elle souhaitait apprendre en début de parcours et notamment utiliser les logiciels qui protègent son PC (antivirus, pare-feu, ..)
Situation 18 18/09/58 CSF 0 Pour madame, Internet se limitait à « Facebook » et aux jeux vidéo sur lesquels elle passait beaucoup de temps. Elle a pu se rendre compte qu’il y avait beaucoup d’autres choses à faire avec un PC concernant, notamment, les démarches administratives.

Porteur du Projet :
Maison de Quartier de Bellevue

Posté le 17 janvier 2014 par Valérie Picolo
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Finistère : suite et fin
par Luc DBP
Creative Commons BY-NC-SA