@ Brest

Relier et partager autour du web

Bilan de l’appel à projet multimédia de la Ville de Brest 2013 - INFINI

BILAN 2013 - "Une place pour chacun", numérique et santé mentale à Brest, Ar Vag - Infini

Formation numérique au service de la réinsertion dans la cité de patients de santé mentale.

SYNTHÈSE DU PROJET

Porté par l’association Infini, ce projet est une action d’éducation populaire, de sensibilisation et d’initiation, à la culture et aux pratiques des technologies innovantes et numériques, auprès d’un public en situation d’exclusion sociale pour des raison de santé.
Il est la continuité d’une action initiée en 2010 par les associations Infini et Ar Vag1 et répond à l’appel à projets multimédias de la Ville de Brest.

PUBLIC

Adultes stabilisés atteints de troubles de santé mentale, suivis à domicile ou sur des structures extra-hospitalières par les soignants de l’hôpital de Bohars. Cette population de par sa pathologie, vit repliée sur elle même ayant de grandes difficultés à sortir de son lieu de vie et à s’insérer dans la cité.

ENCADREMENT

Animateur multimédia d’Infini.
Soignant du CHRU

OBJECTIFS


- Lutter contre l’isolement social en participant à la vie en groupe au sein d’un local associatif de la ville.
- Favoriser l’insertion dans la cité en rendant l’action public.
- Favoriser les expressions et les créations individuelles et collectives.
- Développer des connaissances et la pratique de l’informatique, d’Internet et des médias numériques.
- Faire vivre un site internet mis à la disposition des patients de l’hôpital de Bohars.

La première séance du groupe informatique de l’association Ar Vag a eu lieu le Lundi 01 Octobre 2012 et la dernière le 17 Juin 2013.

Nous étions partis sur la base d’un temps de travail de 2 heures , cette durée semblant être celle qui correspondait le mieux aux patients participants à l’activité ,

Sur l’année nous avons effectué 25 séances soit une dizaine de plus que l’année précédente, 20 séances ont eu lieu dans les locaux de l’association Infini 5 en extérieur pour les prises de vues correspondantes aux différents projets abordés cette année.

Nous pouvons déterminer deux groupes de participants à l’activité :
- le premier, noyau dur de l’activité, était composé de Sophie, Brice, Bruno, Laurent et Florence,
Tous ont participé très régulièrement à l’activité
- le second était composé de personnes venus ponctuellement soit pour voir soit pour obtenir des réponses à un questionnement bien précis concernant l’outil informatique ou l’internet, Ludovic, Anthony, Brigitte(…) ont fait partis de ce groupe.

Toutes ces personnes sont des patients suivis sur le secteur 4 de psychiatrie du CHRU de Brest . Ils étaient tous demandeur de l’activité et en ont fait la demande auprès de leur psychiatre qui a prescrit l’activité.

Les patients ont bénéficiés tout au long de l’année de formations aux usages de l’Internet (mail, recherche sur le web ,,,), ils ont appris à utiliser les outils mis à leur disposition ( site collaboratif, appareils photos, retouches d’images) grâce aux reportages photos réalisés (les tags et les lavoirs brestois).
Les sujets de ces reportages ont été décidé lors de nos groupes de travails (chacun a pu s’exprimer),
Le résultat de ce travail est visible sur leur site internet : uneplacepourchacun.infini.fr

Pour tous, quelle qu’ait été leur implication (régulière ou ponctuelle), ce projet a eu des retentissements sur leur vie de tous les jours :
- certains (Bruno, Laurent) ont fait l’acquisition de matériel et commence à maîtriser la navigation sur internet, Laurent a pu reprendre contact avec sa famille proche ,
- Florence a découvert un lieu ou elle se sent bien, elle vient régulièrement au PAPI de l’association Infini,
- Brice écoute et est capable de conseiller les autres
- Sophie progresse moins vite mais persévère et ne rate pas une séance

Dans le second groupe, Ludovic est venu chercher des renseignements sur d’autres associations et a finalement été présent les deux derniers mois,
Brigitte est venu prendre des cours de « Facebook , youtube... » afin de comprendre ce que faisait ses enfants à la maison sur l’ordinateur et ne pas perdre le contrôle sur le fonctionnement multimédia de son foyer,

Chacun a pu profiter de ces ateliers et en tirer ce qu’il souhaitait tout en participant à la vie du groupe et en nourrissant le site de l’association Ar Vag

CONCLUSION

En fonction de la pathologie (au cas par cas), pour la stimulation, le maintien des acquis et le repérage dans le temps il est nécessaire que ce type d’activité puisse se dérouler sur du long terme, même avec une évolution lente, adapté au rythme du public.

PARTENAIRES

Association Ar Vag
contact : jean-michel.lehoux@chu-brest.jfr
Ville de Brest, service Internet & expression multimédia (financement)
contact : florence.morvan@mairie-brest.fr

Posté le 18 décembre 2013 par Valérie Picolo
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Brest railway station, 05.05.2014.
par Dāvis Kļaviņš
Creative Commons BY-NC-SA