@ Brest

Relier et partager autour du web

Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques, coopération, territoires en réseau, innovation sociale, biens communs et cultures numériques

"Au coin d’la Rue" proposé par l’association Vivre la Rue

VIVRE LA RUE est une association loi 1901, basée RUE SAINT MALO à BREST en FINISTERE[29], dont l’ambition est d’être un lieu d’épanouissement pour les projets et les individus en favorisant les rencontres artistiques et les propositions pluridisciplinaires comme des vecteurs permettant de renforcer le lien social, la valorisation d’un quartier sensible et la participation citoyenne.

Depuis 1989, l’association VIVRE LA RUE concilie spectacles urbains et histoire en s’attachant à ce lieu oublié qu’elle fait renaître aux feux de la fête.

Les objectifs généraux :
- Préserver et dynamiser la rue populaire et historique RUE SAINT MALO à BREST RECOUVRANCE
- Être une force de propositions culturelles et artistiques valorisant le quartier de Recouvrance et ses habitants
- Animer un lieu de rencontres, de partages, d’enrichissement personnel et d’échanges intergénérationnels.
- Encadrer une fonction d’appui pour les projets artistiques, associatifs et proposer un espace d’aide aux individus

Dès 2003, sensible aux enjeux de la démocratisation des outils numériques et à leur accessibilité sur le territoire, Vivre la Rue a ouvert, avec l’appui de la ville de Brest, un premier P.A.P.I.(Point d’Accès Public à Internet), remplacé depuis 2010 par …

L’EPM du numéro 12

Le lieu « Au Coin d’la Rue », situé au 12 de la rue St Malo, est mis à disposition par la ville de Brest. Dégradé par des années d’abandon, des travaux de remise en état ont été effectués par des bénévoles pour 2500 € (ressources propres) durant l’hiver 2009-2010..

Constatant que certains, pour des raisons financières ou d’inexpérience des outils informatiques, restent exclus des technologies multimédias dans un contexte où être en mesure d’y accéder représente un enjeu d’intégration, Vivre la Rue a ouvert en mars 2010 un EPM, « Au Coin d’la Rue », au cœur du quartier de Recouvrance, rive droite à Brest.

Pour donner aux usagers potentiels des occasions supplémentaires de franchir la porte et se permettre d’assumer les frais de fonctionnement du lieu l’association y gère également une épicerie et un bar sans alcool dont tous les produits sont issus du commerce équitable et de l’agriculture biologique. Une bouquinerie est a disposition des amateurs de livres qui peuvent emprunter, acheter a prix libre ou échanger contre un autre livre, un salon de lecture est également a disposition . Depuis mai 2012, le « Coin d’la Rue » est devenu un comptoir d’échange pour la monnaie « HEOL ». En octobre 2012, les usagers du « Coin d’la Rue » pourront acheter des paniers de légumes grâce a l’association « Court-Circuit » de Brest. Depuis juin 2012, ils ont déjà la possibilité d’acheter du pain biologique et à l’ancienne (Pain du Squiffiec) pour un prix très modéré.

Ouvert du lundi au dimanche de 14h à 19h, « Au Coin D’La Rue » est un lieu de connexion à internet de proximité au coeur d’un quartier populaire par la mise à disposition du matériel nécessaire : quatre PC (sous Linux) connectés à internet en ADSL, une imprimante laser et une imprimante/photocopieur/scanner, la possibilité de se connecter en Wifi et de téléphoner gratuitement vers les lignes fixes (seules les impressions sont payantes). Dans un cadre chaleureux favorisant la convivialité l’animateur multimédia propose une aide visant à initier aux équipements informatiques et l’acquisition des connaissances et compétences numériques indispensables pour accéder aux divers contenus multimédias. Un animateur permanent et des bénévoles sont disponibles 7 jours sur 7 pour recevoir, initier, guider les usagers dans leurs démarches (recherche d’emploi et actualisation, aide à la rédaction de CV, accès aux services, utilisation des courriels...).

En parallèle, dans une volonté de valorisation de l’économie éthique et solidaire, une épicerie de proximité et un bar sans alcool pratiquant des tarifs modérés dont tous les produits sont issus du commerce équitable et de l’agriculture biologique ont pris place « Au Coin d’la Rue ». Les bénéfices de ces ventes ainsi que ceux de la boutique Vivre la Rue et de la librairie d’occasion permettent à l’association de prendre en charge les dépenses courantes d’ouverture du lieu (Electricité, abonnement téléphone et internet, part du salaire et des charges sociales du contrat CAE à la charge de l’association).

La fréquentation constante de nombreux habitants du quartier nous montre quotidiennement que le « Coin d’la Rue » correspond à une attente locale prépondérante.

« Être privé d’un ordinateur connecté c’est être privé d’accès à l’information, à la culture, à l’éducation, aux services publics, donc être exposé à un risque accru de marginalisation »

Synthèse du projet : Les projets pour 2013 et plus tard...

Promouvoir les cultures multimédias et les outils numériques

Le Coin d’la Rue, par la participation annuelle à l’appel Libres en Fête, fait la promotion de l’usage des logiciels libres.

Nous organisons également des Install Party et autres animations autour du logiciel libre en partenariat avec la Maison du Libre. La dernière a rassemblé une quarantaine de personnes le 27 avril 2012.

Tout au long de l’année et de façon quotidienne, l’animateur accueille des usagers en demande de conseils quant à l’utilisation de leur ordinateur. Il est assez fréquent que ceux-ci viennent avec leur machine pour se faire aider à intervenir dessus ou bien pour y installer un environnement Linux.

Depuis septembre 2012, Vivre la Rue est une structure relais du réseau Recycl’ordi initié par Culture et Liberté. Le Coin d’la Rue est un lieu habilité à recevoir les demandes des personnes en difficultés pour le dispositif permettant d’obtenir une machine sortant de l’atelier de reconditionnement informatique du Boulon. Nous sommes également une structure relais de cet atelier quant à la
formation. Ainsi, après avoir livré un ordinateur équipé de Debian à un particulier, l’atelier peut envoyer la personne vers notre animateur si elle a besoin de conseil et de formation.

L’espace exposition continuera à accueillir les oeuvres d’artistes utilisant les nouvelles technologies, telles que la première exposition du lieu : des photographies de Mathieu Le Gall, vues de Brest mises en valeur par les techniques numériques... ou une des dernières, celle de Ronan Yver, photographies d’animaux exploitant et montrant à fond toutes les possibilités du numérique… pour les artistes confirmés et les amateurs ayant besoin d’un coup de projecteur. Nous avons également un partenariat avec l’association Camera Obscura (collectif de photographes) pour réaliser des expositions régulières en lien avec les activités de l’association et le quartier.

Nous continuerons de proposer des ateliers relatifs à la culture numérique (logiciels libres, systèmes Linux), initiations diverses en fonction des besoins identifiés, recenser les envies, les besoins, les idées, pour continuer à construire ensemble, associations, artistes et habitants du pays de Brest.

Nous poursuivrons notre participation active au réseau Héol en tant que comptoir d’échange et structure d’information. Le développement de ce réseau répond aux valeurs défendues par Vivre la Rue.

Développer le service d’accès à internet et aux technologies numériques

L’association souhaite améliorer son service d’accès à internet, d’une part en faisant mieux connaître les services offerts (notamment par la diffusion d’un dossier de presse) et d’autre part en prolongeant les horaires d’ouverture (matinées, heure de midi, soirées ?). A moyen terme, l’ambition est de pérenniser la qualité du service d’accès à internet et aux ressources multimédias par le maintien du poste d’animateur multimédia (en contrat CUI-CAE depuis mars 2012 à la suite de l’animateur précédent, en CUI-CAE de 2010 à 2012) pour poursuivre ses activités d’accueil, de soutien dans l’accès aux nouvelles technologies, d’administration du réseau et d’animations autour du numérique.

Le multimédia comme vecteur de partage d’un patrimoine

Vivre la Rue a rassemblé au fil des ans un riche fond documentaire sur l’histoire de la rue et des environs, sur ses évolutions, le vécu de ses habitants successifs (notamment des archives, des plans, des cartes, des lettres et photographies, des témoignages écrits ou oraux, etc...)

Pour partager le contenu de cette collection un inventaire et un classement des documents sont d’abord nécessaires pour permettre une analyse des informations, et leur restitution par l’élaboration d’une documentation numérique synthétique, ludique et illustrée, diffusée sous diverses formes : alimentation de bases de données grand public participatives telles que le Wiki-brest, ou spécialisées, édition de petites publications thématiques, communication destinée aux acteurs de l’information en ligne (presse régionale, acteurs du patrimoine...), création de supports pour expositions destinés à des évènements tels que les journées du patrimoine...

Restaurer, aménager, embellir et mettre « aux normes » le Coin d’la Rue

Pour améliorer les conditions d’accueil du public, l’aménagement d’un accès handicapés est en passe d’être réalisé (porte et transformation des toilettes), ainsi que la finalisation des travaux de rénovation du lieu (revêtement de sol, installation d’une chaudière au gaz, plafond coupe-feu, etc.).

Mais pour aller plus loin dans la mise en valeur et l’adaptation du lieu à ses nouveaux usages, nous envisageons également de reconfigurer la vitrine et les entrées. Avec le percement du nouvel accès handicapés, l’espace multimédia devra être déplacé et installé dans une partie de la pièce qui sera totalement dédiée à l’utilisation des ordinateurs. Pour ce faire, nous souhaitons condamner la porte actuelle et la remplacer par une vitre pour plus de luminosité (notre mur orienté sud étant aveugle). Ceci permettrait d’installer les ordinateurs et l’ensemble du matériel de l’espace multimédia dans la partie qui se trouve près de l’unique fenêtre actuelle. Nous souhaiterions alors aménager une nouvelle entrée (porte vitrée) par la rue Saint-Malo (rappelant l’attachement de l’association à cette rue) ainsi qu’une fenêtre donnant sur cette rue (l’emplacement existe déjà mais est bouché par du contre-plaqué).

Nous envisageons également de refaire entièrement la devanture pour remplacer l’existant (une seule et grande vitre fragile consolidée par de grandes planches masquant beaucoup de la lumière du jour et ne permettant pas aux passants de se faire une idée de ce qui se passe à l’intérieur) par une vitrine en double vitrage et dont l’esthétique s’accorderait avec l’esprit chaleureux du lieu.

La construction d’un véritable comptoir est envisagée pour 2013 afin d’avoir un espace de travail plus adapté à la fonction de café associatif remplie par le lieu. Jusqu’à présent, ce sont deux placards de récupération collés l’un à l’autre qui font office de comptoir.

Enfin, pour finir d’adapter le Coin d’la Rue à ses nouvelles activités, l’installation d’un câblage réseau dans la pièce est nécessaire. Il permettrait de pouvoir connecter les ordinateurs et les imprimantes sans faire courir de nombreux câbles sur le sol comme c’est le cas actuellement. Cela donnerait aussi la possibilité de connecter des machines à d’autres endroits, ce qui s’avère utile notamment lors d’animations (vidéoprojection, connexion des ordinateurs des participants, etc.)

Les animateurs

• Yoram Moati, animateur multimédia (CUI-CAE du 8 mars 2012 au 7 septembre 2012 puis contrat renouvelé pour 6 mois jusqu’au 7 mars 2013)
• Karine Guillon, médiatrice culturelle en CDD de 3 ans depuis le 1er juin 2012 à Vivre La Rue.
• Mireille Cann, bénévole, Fondatrice de Vivre La Rue
• Suzanne Le Parc, volontaire en Service Civique depuis le 1er juin 2012 (dans l’optique d’une embauche en emploi avenir dès janvier 2013).

Les objectifs

Démocratiser l’accès aux outils multimédias

Faciliter l’accès aux contenus en ligne

Par l’administration et l’animation du P.A.P.I, « Au Coin d’la Rue » vise à sensibiliser les usagers aux bonnes pratiques d’Internet et à proposer un espace d’aide aux individus en partageant les connaissances numériques de base pour leur permettre d’accéder aux services, à l’information, aux outils d’expression et aux contenus culturels, dans un espace convivial ouvert à tous, aider la réalisation de projets.

Dans ce carrefour où volets et portes étaient clos depuis de très nombreuses années existe aujourd’hui un lieu joli, chaleureux et vivant, contexte favorable à l’émergence de projets innovants, de rencontres et d’échanges entre citoyens, acteurs : animateurs des espaces publics multimédia, techniciens et élus des collectivités locales, acteurs de l’éducation populaire, de la politique de la ville, des cultures numériques et du logiciel libre.

Valoriser le patrimoine du quartier et ses habitants

Depuis 1990 l’association Vivre La Rue participe à la valorisation du quartier de Recouvrance en étant une force de propositions culturelles et artistiques. Par l’animation du Coin d’la Rue, Vivre la rue aspire à continuer à embellir tout au long de l’année la vie de quartier de ce lieu populaire de Brest (rencontres et échanges intergénérationnels)...

La collecte des informations relatives à la rue et à ses habitants (fond documentaire et témoignages) et leur diffusion vise à comprendre, valoriser et faire connaître le patrimoine et la mémoire populaire de Brest.

La rue St Malo, seule rue contemporaine de la Révolution à avoir été épargnée par les bombardements alliés, dans une ville ravagée par la guerre est un témoin important de l’identité de Brest : Enclavée au milieu des terrains de la Royale (au creux d’un vallon entre le terrain de la Madeleine et les ateliers du plateau des Capucins), située au coeur d’un vieux quartier populaire, ses évolutions rendent compte, entre autres, des interactions et des contraintes que l’importante activité militaire de Brest a exercé au fil du temps sur les espaces civils et sur le contexte social au travers des vingt générations de brestois ayant vécu depuis dans le quartier de Recouvrance.

C’est un enjeu important dans le contexte particulier de renouvellement urbain et de réhabilitation de territoires militaires rétrocédés au civil (Grand projet immobilier du nouveau quartier des Capucins (12 hectares), des perspectives concernant la cour de la Madeleine et l’ancienne prison de Pontaniou...).

Innover dans l’expression multimédia

Le projet de mise en forme et de diffusion des contenus relatifs au patrimoine de la Rue Saint Malo, ainsi que la galerie d’exposition d’œuvres visent à donner de nouvelles idées quant aux possibilités d’applications des outils numériques, en mettant en lumière des réalisations originales et innovantes.

Notre vœux est aussi de sensibiliser aux perspectives offertes par les contenus ouverts et encourager la participation à des initiatives de type Wiki, concept qui s’accorde avec l’objectif de Vivre la Rue de partage et de diffusion, en particulier sur l’histoire populaire de Brest.

De plus, en promouvant les logiciels libres, Au Coin d’la Rue souhaite donner aux usagers l’opportunité de s’approprier l’usage des logiciels opensource et de leurs possibilités d’évolution participative et ainsi rendre possible la diversification des usages du multimédia et la libre circulation des outils nécessaires à l’accomplissement de projets.

Créer des emplois pérennes au plus près des besoins des habitants

Afin de ne pas reproduire les situations de précarité qui font de Recouvrance une « zone urbaine sensible », l’association Vivre la Rue se soucie d’employer dans les meilleures conditions possibles. Actuellement nous disposons d’un poste en dispositif adulte-relais, d’un poste en CAE-CUI et d’un autre en Service civique. Notre ambition est de pérenniser le plus rapidement possible ces postes afin d’offrir à nos salariés de meilleures conditions de travail et de vie. Nous avons fait le choix d’ouvrir 7 jours sur 7 pour privilégier le service à la population du quartier, mais avec un poste d’animateur en CUI-CAE limité à 20 heures par semaine, les plages horaires d’ouverture s’en trouvent relativement réduites (5 heures par jour). Cela ne nous permet pas d’ouvrir en soirée (pour accueillir ces petits événements qui mettraient un peu plus de vie dans le quartier : repas, discussions, projections, etc.) ni d’ouvrir le matin (pour pouvoir répondre au mieux aux besoins de tous les habitants). Le poste en CUI-CAE implique en outre un temps partiel imposé qui ne permet pas de fournir un salaire décent.

En janvier 2013, les emplois avenir voient le jour, nous souhaitons que la volontaire puisse en bénéficier a l’issue de ces 12 mois de Service Civique. Suzanne Le Parc se verra confier les tâches administratives au bureau de l’association et participera à l’animation du Coin d’la Rue en collaboration étroite avec Yoram Moati.

Le territoire

La rue Saint Malo se situe au coeur d’un environnement au patrimoine culturel et populaire dense qui attire de nombreux promeneurs et curieux venant de partout et en particulier du pays de Brest, bassin de vie composé de six communes et de la communauté urbaine de Brest Métropole Océane présentes sur un territoire de 89 communes et de 385 000 habitants.

Publics visés

Fidèle à ses convictions de toujours, l’association aime réunir dans un même lieu toutes les composantes et sensibilités de la société, et provoquer des rencontres qui créent la diversité, seule vraie richesse valable à nos yeux...

Nos partenaires

L’Etat

Finance à 70% le poste d’animateur multimédia (Contrat CAE – CUI, 0,5 ETPT) du 8 septembre 2012 au 7 septembre 2012 et renouveler du 8 septembre 2013 au 7 mars 2013 .

Finance à 100% le coût du poste de la volontaire en Service Civique embauchée du 1 juin 2012 au 30 novembre 2012 (Contrat renouvelable 6 mois du 1er décembre 2012 au 31 mai 2013).

La Ville de Brest

Met à disposition le matériel informatique, le local du Coin d’la Rue pour permettre à VIVRE LA RUE d’assurer sa mission de relais concernant l’accès au ressources internet et multimédia. Elle propose également des formations aux animateurs multimédia dont nous profitons pour parfaire nos
connaissances.

La Maison du Libre

Les formations qu’elle propose permettent à nos animateurs de tenir leurs connaissances à jour en matière de logiciel libre. Ses bénévoles participent à nos Install Party.

Culture et liberté

Au Coin d’la Rue est une structure relais du réseau Recycl’ordi et de l’atelier de reconditionnement informatique. Nous sommes habilités à faire le lien entre l’atelier et les personnes en difficulté du quartier à la recherche d’un ordinateur. Nous sommes également un relais quant à la formation à l’utilisation d’un ordinateur et des logiciels libres auprès des personnes ayant bénéficié du dispositif.

L’association La Maloïne

A pour but de dénicher, recueillir et redistribuer sous forme de publications, de supports audiovisuels et de spectacles la mémoire populaire brestoise.

Responsable de projet :
Mireille CANN
L’association Vivre La Rue
17 rue Saint Malo, Brest
tel : 02.98.05.04.40
Courriel : asso@vivrelarue.net
Site : www.vivrelarue.net

Posté le 8 juillet 2013 par Valérie Picolo
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
DSCN0036
par Ronan Caroff
Creative Commons BY-NC-SA