@ Brest

Relier et partager autour du web

Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques, coopération, territoires en réseau, innovation sociale, biens communs et cultures numériques

Le son en mots, du cinéma pour tous. Pour une accessibilité du cinéma et de la réalisation aux personnes sourdes proposé par l’association Canal Ti Zef

Présentation de Canal ti zef :

Canal Ti Zef est une association de vidéo brestoise, créée en 2001. Elle est reconnue d’éducation populaire.
Des réalisations. Vous avez un projet de film, Canal Ti Zef vous accompagne dans sa réalisation. C’est un projet de tournage d’un concert, d’une pièce de théâtre, d’un festival… Contactez-nous et discutons-en ensemble.
Le Festival Intergalactique depuis 2001, ce rendez-vous international, imaginé par Canal Ti Zef, a lieu tous les ans en octobre. Son principe : des films, des ciné-concerts, des rencontres, des concerts, des débats.
Des diffusions. Canal Ti Zef diffuse ses productions, mais aussi celles produites par d’autres, lors de soirées, dans des lieux divers (bars, coiffeurs, associations…) et donc pourquoi pas chez vous ! N’hésitez pas à nous en parler.
Un outil pour construire et se construire… L’éducation populaire : à Canal Ti Zef, elle vise l’émancipation individuelle et collective en permettant à tous et à toutes de réaliser ses projets vidéos. Ainsi, si nous avons réussi à le faire. Pourquoi pas vous !

Le projet :

Notre projet consiste à rendre accessibles aux personnes sourdes et malentendantes plusieurs films ainsi que des débats du Festival Intergalactique de l’Image Alternative, qui se déroulera à Brest du 7 au 13 octobre 2012. Nous souhaitons également leur proposer de réaliser des films dans le cadre d’un atelier « Kino » mis en place durant le festival, et sensibiliser les Entendants au monde des Sourds et à la Langue des Signes, la langue de communication des Sourds.

A la suite du temps passé sur le festival, nous allons chercher à construire un travail à l’année avec la mise en place d’un espace “films sous-titrés” sur le media spip, mais aussi continuer, à l’année, à proposer une aide à la réalisation et au sous-titrage.

Le projet proposé comporte donc trois parties :

La première concerne la création de films avec la mise en place d’un Kino cabaret.
Le Kino cabaret, définition tirée du site officiel de la cellule mère - http://www.kino00.com/
« Les cabarets sont des laboratoires ponctuels où se retrouvent pour créer sans contrainte cinéastes, comédiens, musiciens et autres artisans du cinéma. Souvent (mais pas exclusivement), les Kabarets s’inscrivent dans le cadre d’un festival de cinéma et sont tenus dans plusieurs régions du monde. Montréal, Québec, Matane, Hull, Trouville (France), Hambourg (Allemagne), Adélaïde (Australie), et plusieurs autres cellules kino organisent régulièrement un cabaret.

À chaque période de 48 heures, les artistes proposent au public le résultat de leur travail. Le plaisir, l’entraide, et le partage de connaissances et des ressources techniques sont à l’honneur dans les cabarets. C’est une expérience inoubliable pour tous les participants : il faut l’avoir vécu pour le comprendre !

Comme aux soirées mensuelles, l’assistance aux projections des cabarets est ouverte à tous, moyennant une contribution volontaire. »

Pour ce projet, nous avons mis une petite variante à la définition « officielle ». En effet, afin de permettre à des foyers pour personnes handicapées de participer, et afin de pouvoir travailler avec Le Fourneau, nous avons aménagé le projet sur trois jours.

La seconde partie est liée à l’accessibilité de films diffusés lors du Festival Intergalactique, mais aussi des débats et échanges qui peuvent se faire autour des films.

Et la troisième à la mise en place sur la plateforme media spip de Canal Ti Zef de films sous-titrés en licence CC.

Pour quel public ?

La philosophie de Canal Ti Zef est d’ouvrir ces événements au maximum de personnes différentes, de montrer que la vidéo est un outil accessible à tous et toutes. C’est avec cet objectif que nous avons décidé de mettre en place une accessibilité du festival, mais aussi de nos films et de notre travail à l’année,
pour les personnes sourdes et malentendantes.

Pour réussir cette accessibilité, nous allons travailler avec des interprètes afin d’ouvrir les temps de débats et les temps de création technique.
Pour le sous-titrage des films, nous allons faire appel à ST2L qui propose un sous-titrage adapté avec la mise en place d’un code couleurs.

Les codes couleurs utilisés en France sont les suivants :
- blanc lorsqu’un personnage parle à l’écran
- jaune lorsqu’un personnage parle hors champ
- rouge pour les indications de bruit
- magenta pour les indications musicales
- cyan pour les réflexions intérieures ou commentaires en voix off
- vert pour les indications ou retranscriptions de langues étrangères

Le cabaret et les films :

La durée des films réalisés est limitée à 8 minutes. Cette durée de 8 minutes est là pour aider les équipes de réalisateurs afin de ne pas les voir se lancer dans des projets impossibles à réaliser en 72h, et aussi pour favoriser leur sous-titrage avant diffusion par ST2L. Les thèmes sont libres, mais il est demandé dans chacun des films de dire une expression, un mot, une image liés à la fin du monde, 2012 oblige !

La diffusion des films du cabaret :

A la suite de la troisième journée, chacune des équipes présente son film devant le public réuni sous le chapiteau « l’illusoire ».
A la suite de cette diffusion, l’ensemble des films seront mis en ligne sur media spip et proposés à la chaîne de télévision TNT « télé Bocal ».
Un DVD de l’ensemble des films est aussi remis à chacun des participants.
Bien sûr cette soirée sera présentée avec un interprète.

Au delà du Kino, un projet dans la durée...

Au delà du Kino et du festival, notre idée est de construire un partenariat dans la durée avec les personnes qui viendront au festival. En effet, de plus en plus de vidéos se font, des personnes lors de différents festivals nous ont parlé de projets et il nous semble intéressant d’accompagner tous ces projets sur l’année. Cette aide à l’année allant d’ailleurs dans la continuité du projet présenté l’année dernière lors de l’appel à projets.

Porteurs du projet :
- L’association Canal Ti Zef, Eric Le Lan (salarié de Canal Ti Zef) et Camille Niccolini (administratrice de Canal Ti Zef)

Partenaires confirmés :
- PL Recouvrance
- URAPEDA Bretagne
- Cellule Kino Brest.
- Association Les belges marron.
- Télé Bocal
- Association Infini
- ST2L, solution de sous-titrage pour sourds et malentendants à destination des festivals de cinéma.
- Région Bretagne
- Festival de cinéma de Douarnenez.

Partenaires envisagés :
- LSF 29, Association Don Bosco
- ASF

Posté le 20 juin 2013 par Valérie Picolo
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Forum des usages - Atelier transition
par Doc@Brest
Creative Commons BY-NC-SA