Le Technopôle, point focal français pour la mise en œuvre du Plan d’Action de la Stratégie Maritime Atlantique

Un groupement européen incluant le Technopôle Brest-Iroise a remporté en juin 2014, un appel d’offres lancé par la Commission européenne en novembre 2013, pour une assistance à la mise en œuvre du Plan d’Action Atlantique.

Ce plan d’action s’inscrit dans la suite de la Stratégie maritime pour l’Espace Atlantique adoptée par la Commission le 21 novembre 2011. Il a pour objectif de montrer comment les États membres de l'Union européenne bordant l'Atlantique, leurs régions et la Commission peuvent contribuer à créer une croissance durable dans les régions côtières et à stimuler "l'économie bleue". Pour ce faire, elle vise notamment à identifier des champs d’actions communes aux régions maritimes d’Irlande, du Royaume-Uni, de la France, du Portugal et de l’Espagne, y compris les Régions Ultra Périphériques.

Avec d’autres partenaires européens et sous l’égide du cabinet bruxellois Kantor Qwentes, le Technopôle est l’interlocuteur français dans le mécanisme d’assistance à la DG MARE pour la mise en œuvre de ce plan d’action. Il a ainsi une fonction de point focal pour le territoire français atlantique avec deux grandes missions :

  • la remontée des idées et projets du territoire vers la DG MARE (démarche « Bottom-up) par le biais de diverses actions, notamment en identifiant les parties prenantes concernées et en leur apportant conseil, support et information pour le développement de projets ;
  • la transmission d’informations de la Commission européenne aux parties prenantes du territoire (démarche « Top-down) notamment par l’organisation d’un événement à dimension nationale, et des interventions lors d’événements nationaux ou européens.

Le Technopôle complètera l’exécution de ces missions par l’alimentation d’un site Internet, lieu de partage d’information.

 

publié le 3 octobre 2014

©© a-brest, article sous licence creative common info