@ Brest

Accueil > Internet et Société > Lionshare : un réseau P2P pour l’enseignement et la recherche

Lionshare : un réseau P2P pour l’enseignement et la recherche

dimanche 2 octobre 2005

Brève reprise d’une brève publiée le 22 septembre 2005 par Homonuméricus site sous Contrat creative Commons

Pour de nombreuses et diverses raisons, il est probable que les grands réseaux Peer-to-peer ouverts, anonymes et multi-usages tels que nous les connaissons encore, disparaissent dans les prochaines années pour laisser la place à une multiplicité de réseaux fermés et centrés sur des communautés particulières. Lionshare représente sans doute le prototype de ce que cette évolution pourrait permettre dans le cadre de l’enseignement et de la recherche.

Développé par l’Université de Pennsylvanie avec le soutien d’autres institutions, le logiciel Lionshare est destiné à permettre aux chercheurs, enseignants et étudiants, d’échanger dans le cadre de leur travail de gros fichiers de données, de larges collections d’images et des fichiers vidéo. Il fonctionne exactement sur le même principe que d’autres réseaux, comme Kazaa, avec cette particularité d’identifier les utilisateurs et leur affiliation à des structures collectives (cours, départements, facultés, universités). C’est sur la base de cette identification que l’utilisateur a tout pouvoir pour définir des conditions de partage à géométrie variable, fichier par fichier ou collection par collection.

Le site de support du logiciel décrit quelques situations concrètes où des communautés de recherche, des classes, des ensembles disciplinaires peuvent constituer des sortes de « sous-réseaux » à l’intérieur du réseau et s’échanger des matériaux même sous copyright puisque ce type d’échanges est autorisé au titre du « fair use » (pour les américains bien sûr ; les chercheurs français ne bénéficieront pas de cette exception, cela va de soi).

La sortie de la première version stable est prévue pour le 30 septembre