@ Brest

Accueil > Internet et Société > 8 pôles de développement sur les TIC retenus par le CIADT

8 pôles de développement sur les TIC retenus par le CIADT

lundi 15 août 2005

D’après la lettre d’information de la Datar

Le CIADT du 12 juillet 2005 a arrêté une liste de 67 pôles de compétitivité qui marquent une étape majeure de l’histoire industrielle de notre pays, ancrée dans l’économie de la connaissance en misant sur la créativité, la mise en commun des compétences, des savoirs et de l’action. Huit pôles concernent explicitement les TIC (informatique, télécommunications, image et multimédia) :

- le pôle mondial System@tic Paris Région, déposé par Thales : développement de logiciels & systmes complexes

- le pôle mondial MINALOGIC déposé par l’AEPI Grenoble : solutions miniaturisées intelligentes,

- le pôle mondial « solutions communicantes sécurisées » en Provence Alpes Côte d’Azur, déposé par ST Microelectronics,

- le pôle à vocation mondiale « images et réseaux » déposé par la région Bretagne,

- le pôle « image multimedia et vie numérique » déposé par l’agence régionale de développement, Paris Ile de France,

- le pôle « Industries du commerce » déposé par le pôle distribution du Nord Pas de Calais,

- le pôle ELOPSYS des technologies micro-ondes, photoniques et réseaux sécurisé, déposé par l’agence régionale de développement du Limousin en relations avec Midi Pyrénées,

- le pôle « transactions électroniques » de Basse Normandie, porté notamment par le CTN de Caen,

D’autres pôles citent explicitement les TIC dans leurs ambitions et stratégie :

  • Logistique Seine, Normandie ;
  • Aéronautique et espace ;
  • Aquitaine midi Pyrénées ;
  • mécanique en Haute Savoie ;
  • Véhicules du futur en Alsace et Franche Comté ;
  • route des lasers en Aquitaine ;
  • pôle risque en PACA ;
  • Viameca en Auvergne ;
  • Lyon Urban truck ;
  • Sciences et systèmes d’énergie électrique dans le Centre.

Tous les pôles retenus bénéficieront d’allègement de charges sociales et d’exonérations d’impôts ainsi que de facilités pour la mobilité des personnels entre les différents acteurs d’un même pôle.

Les 6 pôles de niveau mondial bénéficieront en outre d’un traitement privilégié notamment par l’agence pour l’innovation industrielle et pour les créations de postes de recherche.

Au total l’Etat porte sa participation de 0,75 à 1,5 milliard d’euros.

Un nouvel appel à candidatures sera lancé dès la fin de l’année 2005.


Voir en ligne : Datar