@ Brest

Accueil > Médiation numérique > CNIL - Critique la centralisation des données des passeports biométriques

CNIL - Critique la centralisation des données des passeports biométriques

lundi 12 mai 2008

Voici les critiques de la CNIL :

Passage en force du gouvernement
"La CNIL critique le passage en force du gouvernement sur la centralisation des données des passeports biométriques (RFI)"

Empreintes digitales
Le règlement européen n’exige que l’empreinte digitale de deux doigts or là, il s’agit de huit.
"Le projet de décret soumis pour avis à l’examen de la Commission prévoit le recueil de l’image numérisée du visage du demandeur et des empreintes digitales de huit doigts ainsi que leur conservation dans le système de traitement « DELPHINE », qui pourrait ainsi constituer la première base centralisée de données biométriques à finalité administrative portant sur des ressortissants français. "

Centralisation des données
En outre, le projet de décret apporte un certain nombre de modifications affectant les conditions d’accès aux données à caractère personnel contenues dans le système de traitement « DELPHINE » en même temps qu’il lui confère une finalité nouvelle, à savoir l’élaboration de statistiques.

Sources : http://www.cnil.fr/?id=2427