@ Brest

Accueil > Internet et Société > Le jeu révolutionne l’apprentissage un dossier de l’Atelier sur le salon des (...)

Le jeu révolutionne l’apprentissage un dossier de l’Atelier sur le salon des séroious game de Lyon

samedi 29 décembre 2007

Extrait de la présentation du dossier sur le site de l’Atelier

Jouer permet aussi d’apprendre. C’est ce que proposent les serious games, des applications qui reprennent certains des codes des jeux vidéo traditionnels, mais à des fins éducatives. L’Atelier, qui suit le sujet depuis longtemps, s’est rendu à Lyon. La ville hébergeait en effet lundi la troisième Serious Game Session Europe. Au programme du salon : applications des serious games dans le secteur de la formation professionnelle, de la santé, de l’enseignement et de la diplomatie. Le tout dans une ambiance bon enfant, réunissant aficionados des jeux et professionnels curieux de découvrir ou d’approfondir cette nouvelle manière d’apprendre. Réservés au départ au secteur militaire – le premier serious game d’entraînement à été commandé par l’US Army il y a une dizaine d’années – les jeux d’entraînement et de simulation professionnelle investissent depuis peu le secteur de l’entreprise.

Mathilde Cristiani

Sommaire 1ère partie :

  • 1. Les serious games rendent compétents
  • 2. Améliorer ses connaissances passe par la simulation
  • 3. Comprendre le handicap par le jeu

Sommaire 2ème partie :

  • 1. Créer un système planétaire est un jeu d’étudiants
  • 2. Japon : le grand public largement touché par le quasi serious game

Sommaire 3ème partie :

  • 1. Game Connection : les joueurs occasionnels, nouvelle cible des éditeurs
  • 2. Game Connection : quand le corps devient manette de jeu
  • 3. Game Connection : la publicité est un jeu

Voir en ligne : Le dossier de l’atelier