@ Brest

Accueil > Libres et savoirs publics > L’Etat du Kerala (Inde) bannit Coca, Pepsi et… Windows

L’Etat du Kerala (Inde) bannit Coca, Pepsi et… Windows

lundi 4 septembre 2006

Extrait d’un article de la revue Silicon Par Yves Grandmontagne

L’état Indien du Kerala a banni Coca Cola et Pepsi. Et maintenant, il
préconise d’abandonner Windows au profit de Linux dans ses écoles

En Inde, l’Etat du Kerala (31,8 millions d’habitants) est considéré
comme le bastion de l’Open Source. Ses dirigeants politiques sont
communistes, et son ’premier’ ministre (Chief Minister/i>) V.S.
Achuthanandan est un défenseur de longue date des logiciels libre et un
opposant à Microsoft.

Rien de surprenant donc lorsqu’on apprend de la bouche du ministre de
l’Education, B.A. Baby, que les 2.724 ’high schools’ (entre collège et
lycée) du Kerala, dotées d’ordinateurs via le programme gouvernemental
’IT @ School’, vont abandonner Windows au profit du système
d’exploitation libre Linux.

Cette mesure s’accompagne de la formation des enseignants aux nouveaux
logiciels.

...

Microsoft pourra se rassurer, il n’est pas le seul à subir les foudres
du gouvernement du Kerala. Il y a quelques semaines, cet Etat du sud de
l’Inde a semé un vent de panique dans les milieux industriels en
interdisant les ventes de boissons américaines Coca Cola et Pepsi.


Voir en ligne : Lire l’article sur Silicon