@ Brest

Accueil > Internet et Société > Le vote par internet ne séduit pas les Français de l’étranger

Le vote par internet ne séduit pas les Français de l’étranger

mardi 13 juin 2006

Une information reprise de la lettre de l’association des Maires des Grandes villes

Alors que les Français de l’étranger des zones Europe, Asie, Océanie et Levant doivent élire le 18 juin prochain leurs représentants à l’Assemblée des Français à l’Étranger, on sait d’ores et déjà que le grand perdant de ce scrutin sera le vote par internet.

En effet, 28 138 électeurs sur les 525 000 Français concernés (soit 5%) ont confirmé qu’ils optaient pour le vote par internet plutôt que pour le vote par correspondance ou dans les consulats.

Une procédure d’inscription trop complexe - il fallait d’abord se pré-inscrire avant de confirmer son inscription - et une pédagogie déficiente seraient les deux principales raisons qui ont découragé les Français de l’étranger d’opter pour le vote par internet. Après l’expérience plutôt encourageante de 2003 aux États-Unis, qui avait permis de faire baisser légèrement l’abstention, cet échec tombe mal.

En effet, il avait valeur de test avant son utilisation éventuelle lors des prochaines présidentielles pour ces mêmes Français de l’étranger.