@ Brest

Accueil > Libres et savoirs publics > Qualification et Sélection de logiciel Open Source

Qualification et Sélection de logiciel Open Source

mardi 6 juin 2006

Pour une entreprise, le choix d’opter pour un logiciel comme composant de son système d’information, que ce logiciel soit Open Source ou commercial, repose sur l’analyse des besoins et contraintes (techniques, fonctionnels et stratégiques) puis de l’adéquation du logiciel à ces besoins et aux contraintes exprimés.

Toutefois, dès lors que l’on envisage d’étudier l’adéquation de logiciels Open Source, il est nécessaire de disposer d’une méthode de qualification et de sélection adaptée aux spécificités de ce type de logiciels. En effet, il est, par exemple, tout particulièrement important d’examiner précisément les contraintes et les risques spécifiques à la nature même de ces logiciels. Le domaine de l’Open Source étant très vaste et très riche, il est aussi nécessaire de disposer d’une méthode de qualification permettant de bien différencier les différents logiciels candidats à un besoin, souvent très nombreux, tant sur les aspects techniques et fonctionnels que stratégiques.

En plus des questions « naturelles » comme :

  • Quel logiciel répond le mieux à mes besoins techniques actuels et prévus ?
  • Quel logiciel répond le mieux à mes besoins fonctionnels actuels et prévus ?

Voici quelques questions que devrait se poser toute entreprise avant de prendre une décision :

  • Quelle est la pérennité du logiciel ? Quels sont les risques de Forks ? Comment les anticiper et les gérer ?
  • Quel est le niveau de stabilité auquel s’attendre ? Comment gérer les dysfonctionnements ?
  • Quel est le niveau de support requis et disponible sur le logiciel ?
  • Est-il possible d’influer sur le logiciel (ajout de nouvelles fonctionnalités ou de fonctionnalités spécifiques) ?

Pour pouvoir répondre sereinement à ce type d’interrogations et ainsi faire un choix éclairé en maîtrisant les risques, il est impératif de disposer d’une méthode offrant la possibilité :

  • de qualifier un logiciel en intégrant les spécificités -* de comparer plusieurs logiciels en fonction de besoins formalisés et de critères pondérés pour être à même d’effectuer un choix final.

Ce sont ces différents points qui ont poussé Atos Origin à concevoir et formaliser la méthode de Qualification et de Sélection de logiciels Open Source (QSOS).


Voir en ligne : La méthode et le référentiel QSOS