@ Brest

Accueil > Libres et savoirs publics > Un peu moins d’écrit sous clé dans les revues scientifiques

Un peu moins d’écrit sous clé dans les revues scientifiques

jeudi 25 mai 2006

[D’après une information siganlée par Florent Latrive}

La montée en puissance des revues scientifiques en "open access",comme la galaxie PLoS, force les éditeurs traditionnels à bouger.

C’est
le cas du leader mondial, Elsevier, qui propose aux auteurs de "libérer"
leurs propres articles contre une somme de 3000 dollars... tout en
imposant encore de fortes limitations.


Voir en ligne : A lire dans l’excellent blog Open Access News