@ Brest

Accueil > Libres et savoirs publics > La folie du DRM : un bon exemple pour comprendre où la DADVSI et (...)

La folie du DRM : un bon exemple pour comprendre où la DADVSI et l’amendement "Vivendi" nous amènent !

lundi 19 décembre 2005

Extrait de l’article publié sur le blog de Phil Axel

Dernièrement j’ai acquis un téléphone portable nouvelle génération car je n’avais pas utilisé mes points depuis des années, il ne m’a pratiquement rien coûté alors j’ai ajouté une extension de mémoire. Son logiciel de base ne me donne pas grand choix, je dois me connecter sur des programmes imposés par le fournisseur de réseau auquel je suis abonné. En trois clics je peux acheter un jeu à 5€.

Alors pourquoi se priver ? J’ai acheté un jeu. Le jeu s’est bloqué au bout d’un mois. Pourquoi ? Parce qu’il s’est stocké automatiquement sur mon extension de mémoire, cette extension étant considéré par le DRM comme un autre téléphone portable que le miens ! L’opérateur a accepté de me rembourser, mais cela ne règle pas le problème. Voilà un exemple parmi tant d’autres des problèmes « d’interopérabilité » générés par les DRM. 

Pensez-vous qu’à présent je vais acheter un fichier musical sur ce même réseau alors que je peux très bien inclure sur cet appareil, mes propres fichiers mp3 sans DRM ?(...)Outre les solutions de type « Station Ripper », d’autres solutions de contournement vont emerger car l’imagination des jeunes internautes est sans limites.Un exemple ? « les week-end réseaux ».

En quelques échanges email, SMS ou même Flyers, des centaines de possesseurs de PC portables se réuniront dans des endroits déterminés à la dernière minute, se mettront en réseau Wi Fi, et échangeront leurs fichiers musicaux, de films et de jeux vidéos sans DRM. 

Qui pourra empêcher cela ? Plus on tentera de l’empêcher, plus cela se fera.

D’autant que les stratégies des fabriquants de matériels pousseront naturellement vers la gratuité des contenus et l’interopérabilité.


Voir en ligne : Lire l’article