@ Brest

Relier et partager autour du web

Les politiques publiques liées au projet « The arts of difference »

"Arts of difference" est un projet européen qui concerne l’éducation visant à l’échange de compétences entre pairs. Il s’inscrit dans l’appel à projet Comenius Regio et le "longlife learning program" de l’Europe. La ville de Brest, les webtrotteurs des lycées et le lycée Vauban se sont dans ce contexte rapprochés de la ville de Naples pour un échange de compétences sur deux thématiques : la gestion de conflits dans l’école et l’intégration du multimédia dans la pédagogie. Ce projet est piloté par les collectivités locales, qui de leur coté, échangent sur l’originalité de leurs politiques locales. Cet article présente les deux politiques brestoises mises en partage avec Naples pendant les deux années du projet.

Dans le cadre du projet « Arts of difference », la ville de Brest et ses partenaires ont mis en partage leurs compétences en matière d’utilisation d’Internet et du multimédia dans un objectif d’amélioration du vivre ensemble.

Depuis 1995 la ville de Brest conduit une politique publique visant à l’appropriation sociale des TIC. Elle répond à des enjeux de cohésion sociale et territoriale. Elle se traduit par le développement d’un contexte favorable à l’émergence de dynamique d’acteurs et de projets innovants s’adressant au plus grand nombre. C’est dans ce cadre qu’elle soutient l’association des webtrotteurs impliquée dans ce projet comenius regio ainsi que les nombreuses associations formant le réseau des usages de l’internet et du multimédia sur Brest.

Cette politique est reconnue sur l’ensemble du territoire français pour sa singularité et pour son caractère innovant. La ville de Brest est perçue comme avant-gardiste par la finalité de sa politique et les moyens mis en œuvre pour la concrétiser. Ceci a pour effet de créer une réelle dynamique locale : de nombreux projets et initiatives portés par des acteurs de différents horizons (social, culturel, éducatifs, socioculturel, artistique…), une mutualisation des moyens et des coopérations entre acteurs.

Dans le cadre du projet, il nous a semblé essentiel de mettre en partage avec nos partenaires italiens, cette expérience originale brestoise, la politique d’appropriation sociale des TIC, les actions de la Ville de Brest ainsi que les initiatives ayant bénéficié du soutien de la collectivité territoriale.

En complément et en comparaison avec le contexte napolitain, nous avons également choisi de présenter la politique éducative de Brest, qui se singularise par l’existence d’un réseau d’acteurs qui assure la coordination de l’ensemble des actions éducatives sur le territoire.
Ce document comprend donc deux parties, l’une sur la politique d’appropriation sociale des TIC et l’autre sur la politique éducative de la ville de Brest.

La politique d’appropriation sociale des technologies d’information et de communication (TIC) de la ville de Brest

Une réponse à des enjeux de cohésion sociale et de solidarité territoriale
Cette politique s’inscrit dans la continuité des deux mandats précédents en prenant en compte :

  • l’écart qui s’est creusé entre les natifs du numérique, les usagers du multimédia et la moitié de la population éloignée de ces outils et,
  • la place prise aujourd’hui par internet et le multimédia dans la société.

C’est ainsi que, par exemple, plus de la moitié des projets soutenus chaque année à l’appel à projets multimédia relève de la politique de la ville et que dans le champ de l’insertion, dans les quartiers d’habitat social, le numérique devient pour les acteurs sociaux un outil de reconquête de l’estime de soi. Mais grâce aux réseaux qui se sont constitués, à la dynamique participative, Brest est aussi aujourd’hui une ville d’innovation (wiki-brest, médiablog coopératif, écrit public, logiciel libre...) qui se développe avec la disponibilité des outils collaboratifs du web2.0.

(.../...)

La politique éducative de la ville de Brest

Source : Ville de Brest, Alice Desprez, Directrice Education-Enfance-Socioculturel

L’action éducative de la Ville de Brest peut se décliner simplement en trois axes :

  • organiser et gérer des services aux familles et aux enfants : fonctionnement des écoles, gestion de la restauration scolaire et des haltes d’accueil, gestion des crèches et haltes-garderies, de 4 centres de loisirs maternels etc. (interventions en régie),
  • soutenir les acteurs de l’éducation en leur apportant des concours matériels, humains, financiers, du conseil et de l’expertise,
  • fédérer les acteurs et animer une démarche d’éducation partagée. Cette triple approche des questions éducatives place la Ville dans une situation à la fois d’opérateur et de facilitateur, afin que des axes forts d’intervention puissent être dégagés et partagés largement sur un même territoire au service des enfants et de leurs familles. Dans ce cadre, la démarche Projet Educatif Local est centrale pour la Ville, parce qu’elle interroge sur les pratiques et la cohérence des interventions

(.../...)

En savoir plus....avec la version complète du document agrémentée d’exemples.

PDF - 944.8 ko
Arts of difference : les politiques brestoises mises en partage dans le projet

Accès au site du projet http://www.arts-of-difference.infini.fr/

Posté le 18 juillet 2011 par Elisabeth Le Faucheur Joncour
©© a-brest, article sous licence creative commons cc by-sa
flickr
7e Portes Ouvertes "Sciences et création d'entreprises"
par incubateurimpulse
Creative Commons BY-NC-SA