@ Brest

Relier et partager autour du web

Rencontre avec le développeur de Chimère

Réunion du Mardi 7 Décembre 2010

Participants à la réunion :

Présents

  • Etienne Loks (Proxience)
  • Daniel Le Gléau (association PHASE - Plougonvelin)
  • Morgane Berder (Mairie de Plouzané)
  • François Vigouroux (BMO)
  • Cécile Bothorel (Télécom Bretagne)
  • Frédéric Bergot (Ville de Brest)
  • Michel Briand (Mairie de Brest)
  • Frédéric Léon (Ville de Brest)

Excusés

  • Steven Le Roux (OSM)
  • Louis-Julien De La Bouère (Plouarzel – Ville de Brest)

Présentation de Chimère :

Chimère est une application en ligne collaborative permettant d’agréger des données géographiques (mashup). Le support de base est une carte tirée d’OpenStreetMap. Les autres données (points d’intérêts, tracés) sont librement proposés par les visiteurs.
Une étape de validation par un administrateur est proposée optionnellement.
L’objectif de Chimère est de permettre l’enrichissement des cartes OpenStreetMap en y ajoutant des Points d’Intérêts (POI) subjectifs.

Site du développeur : http://blog.peacefrogs.net/nim/chimere/

- La carte chimère du Pays de Brest :

- Les cartes Chimère hors Pays de Brest

- Fonctionnalités principales déjà utilisables :

  • Affichage d’un fond de carte basé sur OpenStreetMap
  • Affichage d’un menu de sélection par thématique
  • Affichage d’un message d’accueil personnalisable
  • Accès à un formulaire d’ajout d’un nouvel élément.
    Le formulaire permet :
    • d’ajouter un point unique (POI)
    • d’ajouter un trajet
      Pour chaque nouveau point/trajet, les attributs suivants peuvent être renseignés :
      • le nom
      • la catégorie
      • une image
      • une description

Les nouveautés de Chimère :

- Le message d’accueil :
Il s’affiche automatiquement lorsque un visiteur accède au site et est constitué d’une partie fixe personnalisable en bas de page et d’une partie dynamique annonçant des évènements à durée limitée dans le temps. Ces évènements sont des POI comme tout autre point géolocalisé sur la carte.

- Les Points d’Interêts (POI) :
Les POI peuvent se voir attribuer une date de début (pour un événement se déroulant sur une journée) et une date de fin (si l’évènement se déroule sur une période plus longue).
Lorsque un POI est daté, l’évènement apparaît dans la partie dynamique du message d’accueil jusqu’à ce que la date soit expirée.
Les POI peuvent être attachés à plusieurs catégories en même temps.

- Les Flux RSS :
Chimère supporte désormais les Flux RSS, un trie des flux peut être fait soi sur un critère de catégorie, soi sur un critère géographique :

  • critère de catégorie : tous les POI liés à cette catégorie seront listés dans le flux.
  • critère géographique : après avoir sélectionné une zone (sur la carte ou prédéfinie), tous les POI attachés à cette zone seront listés dans le flux
  • critère de nouveauté : ce flux liste les derniers POI ajoutés

Pistes de développement :

Actuellement Etienne Loks envisage 2 axes distincts de développement pour améliorer l’application :

  • Augmenter l’interaction Chimère/OpenStreetMap
    Cette piste de développement vise à créer un lien direct entre les bases de données OSM et Chimère. Actuellement, Chimère utilise la base de donnée OSM pour créer le fond de carte qui servira de support au placement des points/trajet ajoutés dans Chimère, les bases de données OSM et Chimère sont indépendantes l’une de l’autre.
    Conséquence direct :
    un point existant dans Chimère n’apparait pas dans OSM
    si la carte OSM de la zone géographique visé par Chimère est vide, la localisation des points/trajets dans Chimère perd sa pertinence (pas de visibilité des routes, bâtiments, etc...)
    Pour utiliser efficacement Chimère il est donc nécessaire d’avoir un fond de carte OpenStreetMap déjà correctement renseigné.
    La piste de développement envisagée permettrait de créer un lien entre les 2 bases de données, ainsi lorsqu’un point/trajet est ajouté dans Chimère, il serait possible de l’ajouter en même temps à la base de donnée OSM. De même si un point/trajet documenté dans Chimère se trouve déplacé dans OSM, la mise à jour pourrait également être répercuté dans Chimère.

- Augmenter les fonctionnalités multimédia de Chimère :
Actuellement Chimère permet de documenter un point/trajet en utilisant du texte et/ou une seule image pour un point donné. Il n’est pas possible d’attacher directement à ce point des éléments multimédia tels que du son, de la vidéo ou plusieurs images.
Cette piste de développement permettrait de remédier à cette limitation, elle semble d’ailleurs être en voix d’expérimentation sur la Chimère de Pau ou l’on peut voir des thèmes liés à la vidéo et au son.

- Questions sur les usages/fonctionnalités :

  • Est-il envisageable de permettre la superposition d’un flux WMS ?
    Oui, ceci permettrait par exemple de remplacer le fond de carte OSM par une orthophoto ou d’autres sources d’informations existantes ou à venir et provenant par exemple de GéoBretagne.
  • La ville de Brest peut-elle héberger Chimère sur un de ses propres serveurs ?
    Oui plusieurs solutions d’hébergement sont à ce propos envisageables (infini, mdl29 ou serveur OVH).
  • Serait-il possible de peupler la base de donnée Chimère depuis un wiki ?
    Actuellement non, mais il serait possible de créer des scripts d’entrée sur Chimère pour intégrer des données envoyées par des extensions dédiés au mediawiki (KMLExport par exemple)
  • Quelles types de données pour Chimère/OSM ?
    Chimère a initialement été développé pour permettre d’enrichir une carte OpenStreetMap par des éléments subjectifs.
    OpenStreetMap est un projet de cartographie à l’échelle de la planète à ce titre, il n’a pas vocation à fournir des données autres que géographiques et objectives (on ne géolocalise pas les « meilleurs restaurants » mais on géolocalise tous les « restaurants »).
    En revanche Chimère peut-être utilisé pour placer des éléments subjectifs ou a durée limitée dans le temps. Il peux également servir à compléter par de l’information plus développée (image, texte, lien vers un site, …) un POI existant sur OpenStreetMap.
  • Ou sont hébergés les serveurs de données ?
    Actuellement sur les serveurs de proxience, et prochainement sur Brest soit sur l’un des serveurs des hébergeurs associatifs de la ville (infini ou mdl29) soi sur un serveur privé (type OVH).
  • Existe-t-il un système de modération des ajouts de points/trajets ?
    Oui, la modération se fait par zone géographique, il existe 3 types de comptes ayant des possibilités d’administration/modération :
    • modérateur de l’application :

      il dispose des droits suivants :

      • accès à tous les points d’intérêts et trajets
      • filtrage des points/trajets par nom, état (validé ou non), catégorie
      • modification/ajout de points/trajets avec possibilité de changer son état
        • état soumis : le point/trajet est proposé depuis l’interface utilisateur
          → en attente de validation
        • état disponible : le point/trajet a été validé
        • état désactivé : le point/trajet a été refusé
        • suppression complète et définitive d’un élément de la base de donnée
    • administrateur de l’application :

      il dispose des droits suivants :

      • création de catégories/sous-catégories
      • création d’icônes
      • création de thèmes de couleur
      • création de zones
    • administrateur technique :

      non renseigné ici.

Pour disposer d’un contrôle total sur l’application, il est également possible de l’installer sur un serveur, ceci requiert cependant certaines compétences techniques.

  • Comment mettre en place des parcours et les renseigner ?
    Le formulaire de soumission d’un nouvel élément offre 2 possibilités :
    • créer un point
    • créer un trajet

En combinant ces 2 possibilités, il est aisé de renseigner plusieurs points sur un même parcours. On peut par exemple commencer par créer le trajet, puis une fois ce trajet terminé il suffit de placer des points qui permettront d’ajouter de l’information sur le trajet.

  • Le symbole copyright va-t-il disparaître (en bas de carte) ?
    Le symbole copyright ne signifie pas que le logiciel n’est pas diffusé sous licence libre, actuellement la licence appliquée au projet est la GPL v3 (qui est un copyright). Ceci dit, pour éviter toute confusion il est prévu de remplacer par le symbole copyright par celui du copyleft.

Les projets en cours sur le Pays de Brest

- Plougonvelin :

  • La cartographie de la commune a été initié par Daniel Le Gléau
  • Aujourd’hui la mairie reprend le projet en organisant des cartoparties
  • L’utilisation de Chimère est envisagée pour des usages complémentaires à OSM

- Plouarzel :

  • Suite au travail de cartographie de la commune un fond de carte basique a été créé en collaboration avec un graphiste pour la mise en forme.
  • La carte papier est en cours d’impression

- Plouzané :

  • Le projet a été initié par la mairie suite à une réunion public organisée en mai 2010.
  • Une cartopartie a été organisée en juin 2010
  • Un travail sur les catégories existant dans Chimère est en cours.

Relevé de décisions :

  • Organiser la mise à jour le logiciel pour les cartes du Pays de Brest
  • Trouver une solution d’hébergement sur le territoire du Pays de Brest
  • Mettre en relation Etienne avec l’équipe de GéoOrchestra
  • Proposer un article de présentation de Chimère
  • Proposer un chiffrage des coûts pour chacun des 3 axes de développements suivants :
    • Intégration des bases de données OSM/Chimère
    • Ajout de fonctionnalités multimédia
    • Faciliter l’ajout de points d’intérêts depuis un wiki
  • Réfléchir à un nom de domaine pour l’hébergement de Chimère sur Brest
  • Poursuivre le travail d’harmonisation des catégories dans Chimère
Posté le 21 décembre 2010 par Frédéric LEON
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Campus de Nantes
par IMT Atlantique
Creative Commons BY-NC-SA