@ Brest

Relier et partager autour du web

Solinter : un nouveau site participatif pour les associations de solidarité internationale du pays de Brest

Interview de Gilbert Guéné

Gilbert Guéné,

membre du Groupement des Retraités Educateurs sans Frontières, ancien responsable du service démocratie locale à la ville de Brest,

répond aux questions de Brest Ouvert, sur le nouveau

site Solinter dont il est l’un des principaux animateurs.

Depuis 6 ans la ville de Brest favorise l’écrit public en accompagnant les associations.

Une centaine d’associations sont ainsi hébergées par l’association Infini.

Des dizaines d’ateliers chaque année facilitent l’apprentissage de l’expression sur sur le web, dans les journaux de quartier ou en audio-vidéo sur le Médiablog coopératif.

Après Repères-brest.net

le site participatif de l’action sociale et de l’insertion qui associe 50 associations administrateurs du site voici une présentation de Solinter-brest par Gilbert Guéné, de "Retraités Educateurs sans Frontières"

du site des associations de solidarité internationale qui sera inauguré samedi à Brest.

- Les sites participatifs au pays de Brest

- et bientôt un prochain site autour de l’égalité femmes-hommes

(en cours de développement)

Brest-ouvert : Les associations de solidarité sont particulièrement nombreuses et actives sur le pays de Brest, qu’est ce que le site Solinter peut leur apporter ?

En effet le Pays de Brest mais aussi le Finistère et toute la Bretagne sont des territoires

particulièrement impliqués dans la solidarité internationale à travers ses associations, collectivités territoriales, établissements de formation, établissements hospitaliers,…plus que dans la plupart des autres régions françaises. La seule ville de Brest compte 55 associations participants aux activités de la Commission

de Solidarité internationale. Et à chaque réunion de cette commission de nouvelles associations viennent présenter leur activité.

Le Site Internet SOLINTER (www.solinter-brest.net) permet à toutes les associations de se faire connaître, puisque chacune dispose d’un espace qu’elle gère elle même, et d’annoncer au fur et à mesure les activités, les appels à participation, les moments festifs ou de mobilisation.

B.O. : Au-delà des membres des

associations, le site vise- t il aussi à toucher le grand public ?

Bien sûr, en plus d’une vitrine des associations et

des services qu’elles assurent, chaque association peut faire passer les articles de fond et les annonces qu’elle souhaite. La Commission de son côté affiche ses démarches, invite le public à participer à ses activités : la Semaine de la Solidarité Internationale du 13 au 20 novembre, le Marché de la Solidarité le 5 décembre, ...

Une rubrique « S’investir dans la Solidarité internationale » invite à comprendre les enjeux de la Solidarité internationale, à travers des textes d’intentions politiques depuis le niveau planétaire jusqu’au niveau local : "En quoi les pays du Nord et du Sud sont dépendants l’un de l’autre".

- S’informer à Brest et trouver comment participer à l’action collective ou individuelle,

- Connaître les autres associations bretonnes et leurs actions, les priorités des collectivités locales,

- S’informer et s’investir à l’international. Construire un projet, rechercher un partenariat, trouver un financement,

- Témoigner de nos actions de Solidarité internationale : Mieux faire comprendre les réalités des pays du Sud et de l’Est et questionner notre mode de développement

Comment est organisé le

site ? comment fonctionne le site ?

Ce site est un projet ancien de la Commission. Il a pu aboutir grâce au soutien technique et financier de la Ville de Brest qui en a supporté le développement, les propositions graphiques et l’hébergement. Mais c’est aussi grâce à l’investissement personnel des membres des associations qui sont les véritables rédacteurs de ce site. C’est un site web participatif, ce qui signifie que chaque association dans un espace qui lui est attribué peut déléguer une ou plusieurs personnes pour mettre directement « en ligne » ses propres informations.

Au total se sera plus d’une centaine de bénévoles qui contribueront en permanence à la richesse de cet outil de communication et d’information. De plus l’administration du site et la formation des rédacteurs du site sont assurés par quelques volontaires avertis.

L’adresse originale de cet article est http://www.brest-ouvert.net/article...
Via un article de Christian Bucher, Michel Briand, publié le 24 septembre 2010
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Table tactile au département Logique des usages et sciences de l'information, laboratoire Atol
par IMT Atlantique
Creative Commons BY-NC-SA