@ Brest

Relier et partager autour du web

Forum des usages coopératifs : rencontre "Intergénération@Brest"

Interview de Monique Argoualc’h du Dispositif Relais de la Rive Droite

quand des jeunes en décrochage scolaire deviennent professeurs pour des personnes très agées

Rencontre entre des jeunes et des anciens autour d’Internet

Monique Argoualc’h est enseignante au Dispositif Relais Rive Droite à Brest.

-  Service Internet et Expression Multimédia (IEM) : Pouvez-vous nous présenter ce qu’est un Dispositif relais ?
-  Monique Argoualc’h : Un dispositif Relais ou classe relais est une structure installée dans un collège, et qui accueille des collégiens et collégiennes en décrochage scolaire. Le décrochage scolaire se manifeste de différentes manières : absentéisme, incivilités, violences, repli sur soi, démotivation. La mission des classes relais est de remobiliser et resocialiser les élèves pour les apprentissages afin qu’ils puissent réintégrer de manière durable un parcours de formation. Il existe 420 dispositifs relais en France.

-  Service Internet et Expression Multimédia (IEM) : Depuis 2003 vous menez le projet Intergénération@brest, pouvez vous nous le présenter ?
-  Monique Argoualc’h : Effectivement Intergener@tions a débuté en 2003. C’est un projet qui est mené en partenariat avec l’association Infini et la résidence municipale Louise Le Roux avec l’aide de la Ville de Brest dans le cadre d’un appel à projets encourageant l’accès à internet aux personnes éloignées de ce média.
Chaque année scolaire, depuis 2003, 10 à 15 jeunes et une dizaine (davantage les deux dernières années) de personnes âgées s’investissent dans cette action.
Dans un premier temps, les élèves sont formés par Aude Barthélemy de l’Association Infini à l’utilisation réfléchie d’Internet, puis ils reçoivent une formation de formateur. Ensuite, nous nous rendons chaque semaine (deux séances de 45 minutes) dans une résidence de personnes âgées pour initier les résidents et autres personnes âgées fréquentant la Résidence à l’informatique et à internet. Martine Le Rest, l’animatrice de la Résidence, relaie l’information.
Au-delà de l’initiation, chaque année, un cadre différent ou complémentaire est proposé pour aller plus loin dans les échanges :

  • Mise en place d’un site : écrits communs, rédaction de modules de formation
  • Participation à la collecte de mémoire sur le thème « Se soigner autrefois » et mise en ligne sur un wiki initié par la ville de Brest wiki-brest
  • Création d’un blog intergénérationnel intitulé « blog@ges ». Il s’agit d’un blog bilingue français normalisé et langage SMS
  • Réalisation d’un reportage vidéo et d’un clip

A chaque séance, un élève intervient auprès d’une à 4 personnes âgées et s’adapte aux souhaits, possibilités des personnes qui lui sont confiées : visites de sites, utilisation du clavier et de la souris, courrier électronique, recueil de mémoire, écriture sur le blog, utilisation de MSN Facebook, jeux...

-  Service Internet et Expression Multimédia (IEM) : En général ce sont les anciens qui transmettent aux jeunes, ici les rôles sont inversés ?
-  Monique Argoualc’h : Ce projet bouscule les habitudes car les élèves sont les formateurs et prennent leur rôle très au sérieux.
Avant chaque séance à la résidence, ils préparent avec l’aide de Aude le contenu. Cette année, à d’autres moments nous travaillons sur la réalisation de modules de formation à présenter sous forme de diaporamas (débuter Internet, utiliser une clé USB, MSN …). Cela représente un gros travail.
Sur les temps d’ateliers à la résidence, les élèves animent, expliquent, accompagnent ; Aude, Martine, parfois Chris l’éducateur du Dispositif et moi sommes présent-e-s et suppléons les élèves en cas de difficultés. Les personnes âgées confortent les élèves dans leur rôle car elles sont en demande d’apprendre, de plus des remerciements sincères de la part des personnes âgées clôturent chaque séance.
Lors du travail autour de l’ordinateur, de réels échanges culturels entre les deux générations s’instaurent, et la transmission est réciproque. Marcel est très intéressé pour apprendre le langage SMS pour « épater » ses petits enfants, Milo explique à Gaétan comment on pêchait autre fois au Conquet, Fabien fait écouter du rap à Thérèse qui suggère à Martine l’animatrice de passer cette musique entraînante dans la salle à manger...

-  Service Internet et Expression Multimédia (IEM) : Qu’est ce que cela apporte aux jeunes du dispositif ?
-  Monique Argoualc’h : Les jeunes qui arrivent au Dispositif Relais ont tous une image dégradée d’eux-mêmes et ils ne se croient plus capable d’apprendre. Et là on leur confie un rôle de formateur, cela signifie qu’on leur reconnaît un savoir. De plus ce rôle est réel, utile, et ils peuvent eux-mêmes mesurer l’impact de leur travail en voyant les progrès de certaines personnes âgées, ou le plaisir qu’ont les personnes âgées à être là.

-  Service Internet et Expression Multimédia (IEM) : Après 7 années d’expérience, quel bilan faites vous du projet ?
-  Monique Argoualc’h : Au départ la mise en place du projet intergener@tions était un peu un défi : d’une part faire se rencontrer deux mondes qui ne se côtoient sans doute jamais, même par les hasards de la vie, d’autre part faire quelque chose ensemble dans la durée, sur la base d’un échange de compétences et de connaissances.
Or dès la première séance, la rencontre s’est produite : écoute, tolérance face aux différences, respect.
Environ cent élèves ont participé à ce projet depuis 2003, certes les élèves sont « un public captif », mais aucun n’a refusé de venir or on sait que les élèves accueillis au DR savent mettre en échec des propositions faites par l’école. De plus cette année nous réalisons un second reportage qui cette fois est mené par les élèves, ils interviewent les personnes âgées, d’autres personnes concernées par le projet ou s’interviewent entre eux, et par leurs questions insistantes telle que « est-ce qu’on vous explique bien ? Pourquoi vous revenez chaque semaine ? Est-ce que vous êtes contents de venir ? ... » on sent d’une part le besoin d’être reconnu et apprécié et d’autre part la fierté de faire quelque chose d’utile.
Utiliser Internet dans un projet intergenerationnel est pertinent car cela bouscule les pratiques.
Le bilan que je fais est bien évidemment davantage tourné vers les élèves, mais on repère aussi les progrès des personnes âgées dans l’utilisation d’Internet, leur curiosité après un temps de méfiance face à l’outil informatique.

-  Service Internet et Expression Multimédia (IEM) : 2009 et 2010 ont été deux années de consécration en obtenant quelques prix, c’est une satisfaction pour vous ?
-  Monique Argoualc’h : En mars 2009, le projet a été retenu pour être présenté au Forum des enseignants innovants et de l’innovation éducative à Roubaix, et nous avons reçu le grand prix du Forum. 100 projets étaient sélectionnés.
Puis en novembre 2009, avec deux autres expériences françaises nous avons participé au Forum mondial des enseignants innovants à Salvador de Bahia.
Intergener@tions a reçu le 3ème prix lors des « Etoiles de la Créativité et de l’Innovation » qui se sont tenues à Paris le 9 décembre 2009, et notre initiative a été repérée lors de la clôture officielle de l’Année Européenne de la Créativité et de l’Innovation à Stockholmles les 16 et 17 décembre 2009.

-  Service Internet et Expression Multimédia (IEM) : Au forum des usages, vous animerez une rencontre sur le projet « Intergénération@Brest », que présenterez vous ?
-  Monique Argoualc’h : Le nouveau reportage sur intergener@tions (le titre sera sans doute intergener@tions, allez hop !)) sera présenté pour la première fois le 29 juin, la veille du forum, et c’est avec plaisir qu’on le présentera au Forum pour la seconde fois en présence, j’espère, d’acteurs du projet des jeunes et des vieux.
Ce reportage est constitué d’images de séances à la résidence, d’interviews et d’un clip. En 2004 pour le premier reportage Jean-Luc Roudaut avait écrit et chanté une très belle chanson, et cette fois, les élèves ont proposé de la chanter avec des personnes âgées. Pour compléter cela nous avons réalisé des séances d’arts plastiques aussi sur la résidence, des jeunes et des vieux peignent ensemble des portraits. Pratiquer Internet a permis de tisser des liens et de faire autre chose ensemble.

-  Service Internet et Expression Multimédia (IEM) : Vous participez au Forum pour 3ème fois, qu’attendez vous de cette nouvelle édition ?
-  Monique Argoualc’h : « Innover et entreprendre ensemble » , je réponds avec plaisir …..
Participer au Forum est une belle opportunité d’une part pour présenter ce qu’on fait et avoir des retours afin de faire évoluer le projet, et d’autre part pour rencontrer d’autres acteurs qui, là où ils sont, sortent des pratiques convenues et se mettent ensemble pour chercher à améliorer le vivre ensemble.

Pour en savoir plus :
- Le site Blogages
- Le Médiablog du Dispositif Relais

- Reportage de France Culture, émission les pieds sur terre

Posté le 10 juin 2010 par Frédéric Bergot
©© a-brest, article sous licence creative commons cc by-sa
flickr
Incubateur campus de Nantes-Encapsolutions
par IMT Atlantique
Creative Commons BY-NC-SA