@ Brest

Relier et partager autour du web

Autrans 2008 : La rencontre des acteurs de l’internet, Lettre d’information du 19 décembre

les 9, 10 et 11 janvier

Comme chaque année tous les acteurs de l’internet sont invités à se retrouver à Autrans pour échanger, s’informer, pratiquer l’internet d’aujourd’hui et découvrir l’internet de demain, mais surtout pour tisser leur réseau et lancer de nouveaux projets ou initiatives.

Quelles mutations à l’ère de la société 2.0 ?

Les usages d’internet sont en pleine mutation et une place de plus en plus importante est donnée aux internautes, qui deviennent les créateurs de la société de demain. C’est cet esprit de partage et d’échange qu’on retrouve aux rencontres d’Autrans. Il n’y a pas ceux qui savent et ceux qui écoutent, mais uniquement des acteurs qui apportent chacun leur contribution et se nourrissent des apports des autres.

En dix ans, le travail en réseau sur internet a bouleversé notre société et chaque jour de nouveaux services et usages (Web 2.0, cartographie, mobilité, … ) sont en train de modifier profondément de nombreux secteurs d’activité.

Pour l’édition 2008, nous vous proposons de nous retrouver avec comme fil directeur des échanges : Quelles mutations à l’ère de la société 2.0 ?

Ces rencontres seront donc l’occasion pour tous les acteurs TIC de :

  • réfléchir sur les conséquences de ces mutations en croisant les regards (Territoire, institutionnel, entreprise, Universitaire, associatif, …).
  • mettre en avant des initiatives dans différents domaines illustrant ces changements et ces nouvelles approches pour lancer le débat
  • Permettre à chacun de mieux connaître ces nouveaux services pour les utiliser dans de nouveaux projets

Se déroulant en début d’année, les rencontres d’Autrans sont l’occasion pour chaque réseau de l’internet de faire le point, de réunir leurs principaux acteurs en vue de faire un bilan de l’année passée, penser l’avenir et partager ses expériences avec les autres réseaux présents

- Voyage dans les mondes virtuels

Pour parler des mondes virtuels et vous inviter à les découvrir "live", Enjeux-Les Echos a développé avec I-maginer une version en web 3D de son hors-série, dédié cette année à la révolution silencieuse du monde numérique. C’est une première.
Voyage dans les mondes virtuels

Vous retrouverez dans ce numéro virtualisé sous la forme d’une maison spacieuse, les personnalités interviewées dans la version papier, de courts extraits des entretiens (à lire intégralement dans le magazine papier), des vidéos qui viennent illustrer leurs propos. Surtout, vous pourrez y inviter vos amis, discuter en direct avec eux de l’avenir des mondes virtuels, partager vos expériences, et nous faire part de vos commentaires et suggestions.

Et maintenant cliquez sur la couverture et laissez vous guider dans ce voyage au cœur des mondes virtuels.

- Pour plus d’information

- Les ExplorCamps d’Autrans

Avec 10 à 12 Explorateurs du Web, experts sur les nouveaux usages de l’internet, vous allez pouvoir vous familiariser avec les nouveaux services Web 2.0 à l’occasion de deux vastes ExplorCamps
Les ExplorCamps d’Autrans

C’est quoi un ExplorCamp ?

Imaginer une grande salle avec une dizaine de tables qui rassemble chacune 8 à 10 personnes. A chaque table, un mini atelier avec un expert d’un des usages de l’internet qui fait une présentation pratique pendant 10 minutes, ensuite vous posez vos questions au cours d’un échange très concret. Au bout de 20 minutes, au coup de gong, tout le monde va changer de table pour suivre un autre atelier.

Vous allez pouvoir ainsi suivre quatre micro ateliers par ExplorCamp.

Quand sont organisés les ExplorCamps ?

Deux ExplorCamps sont organisées lors des rencontres d’Autrans, la première le mercredi 9 janvier en fin de matinée à l’issus d’une conférence plénière sur les concepts du Web 2.0 et les mondes virtuels, la seconde le jeudi 10 janvier, en début d’après midi, lors d’une journée largement consacrée aux pratiques collaboratives, à l’animation de réseau et à l’accès public à internet

Qui sont les Explorateurs du Web ?

Le collectif des Explorateurs du Web regroupe une quinzaine de professionnels passionnés par les nouveaux usages du Web. Leur point commun est cette même envie d’explorer le Web et ses nouvelles pratiques.

Il ont tous comme objectif de faire partager les résultats de leurs explorations du Web en confrontant les différents points de vue. Collectif de professionnels passionnés, les Explorateurs du Web souhaitent mettre leur intelligence collective au service du plus grand nombre.

Pour en savoir plus sur les ExplorCamps d’Autrans

- Lancement du réseau des EPIDES

Avec l’aide de l’Association RESO et de l’Espace Public Numérique de Belleville, les jeunes de l’EPIDe d’Autrans créeront leur premier blog et mettront en place la communauté des jeunes de l’EPIDe avec comme projet d’étendre le réseau aux autres centres EPIDes de la région Rhône-Alpes au cours de l’année 2008

L’EPIDe (Etablissement Public d’Insertion de la Défense) est placé sous la double tutelle du ministère de la Défense et du ministère de l’Economie, des finances et de l’emploi .

L’EPIDe est un établissement public administratif chargé de piloter le dispositif "Défense,2ème chance". Il a pour objectif de donner à des jeunes volontaires de 18 à 21 ans (filles et garçons), sans qualification ni emploi, les moyens de réussir leur insertion sociale et professionnelle grâce à un parcours adapté à leur situation.

Les volontaires suivent un parcours pédagogique pouvant aller de 6 à 24 mois, en internat, dans un centre de formation.

A la fin de juin 2007 il y avait 22 centres défense 2ème Chance en France dont celui d’Autrans. Quatre centres sont situés en Rhône-Alpes.

Pour en savoir plus sur le projet

- Une prise en compte très insuffisante de l’Internet dans le Grenelle environnement

Si l’Internet en lui-même a été largement utilisé pour préparer le Grenelle environnement, on ne peut que constater qu’il a été oublié comme grand vecteur d’action dans le combat pour un développment durable.

La seule allusion qui semble se dégager est dans la fiche n° 3 du Grenelle ; point 5 économie de la fonctionnalité, et encore il semble être question plus d’écoconception que d’usage des TIC

Les trois fiches où l’on pourrait logiquement s’attendre à voir apparaître les TIC sont passées à côté :

  • La santé (fiche 5), et pourtant la télémédecine est de nature à transformer radicalement les système de santé dans la direction souhaitée par le Grenelle
  • L’agriculture (fiche 6), bien que le rapport de la commission européenne, présenté en Juin devant 400 personnes, ait recommandé un système de "early warning" de l’évolution des écosystèmes dûe au changement climatique, mise à la disposition des agriculteurs de base directement par Internet
  • La biodiversité (fiche 8) où il est mentionné la création d’un "observatoire" sans expliquer si les résultats de ses observations seront mis à disposition et de qui (par Internet en particulier). La même question se pose pour la fiche 9 (qualité des eaux) : qui est informé de quoi ? et quelles sont les informations mises à disposition du public sur Internet

Quant aux fiches "Gouvernance" (10) et "Communautaire et international"(13), on y trouve des propositions d’un classicisme étonnant (faire entrer les ONG au Conseil économique et social) mais on ne dit rien du système d’information : où sont les instruments de mesure ? les données sont elles mises à disposition du public sur Internet ?

L’ensemble procède d’une vision archaïque de la gouvernance, alors qu’il existe des exemples connus ( Environment Defense Fund) qui ont fondé leur action sur la participation du public et constitué une force qui a fait progresser la cause environnementale, en Californie notamment.

Il est assez symptomatique que le télétravail comme moyen de faire baisser les tajets domicile-travail n’ait pas du tout été évoqué.

Pour suivre le débat

- Participation étrangère
AUTRANS 2008 verra cette année une forte participation des Etats-Unis

à travers deux intervenants :

  • Arthur M. Langer, professeur à l’Université Columbia, qui a brillamment réussi l’exploit de transformer des SDF en chef de projet IT ;
  • Kyle Forster, qui après avoir été Directeur de cabinet du Directeur Général de Cisco World est maintenant Directeur Clients de Joost, nouvelle activité des créateurs de KaZaA et Skype, qui vont maintenant « dézinguer » le monde de la télévision en créant des chaînes de télévision pear to pear interactives et gratuites sur le Net.

Il n’est pas paradoxal de les réunir à AUTRANS.

La dimension Entreprise sera également présente puisqu’un partenariat avec Enjeux-Les Echos est en place ; ce magazine économique nous emmène dans le loft Virtuel de son hors-serie "Voyage dans les mondes virtuels" qui "préfigure" la presse de demain ; vous êtes invités à l’utiliser et pourrez à Autrans débattre avec sa rédactrice en chef du contenu, de la forme et surtout imaginer et mettre en œuvre votre propre vision de la Presse, éducative ? Informationnelle.

Si nous voulons trouver des solutions à des problèmes qui nous mettent en échec depuis de nombreuses années, il convient de chercher des voies radicalement différentes.

N’est-ce pas l’esprit d’Autrans ?

Yves LEON

- Comprendre les attentes des participants aux rencontres d’autrans

Le 5 décembre par Yannick Landais

L’objectif de cette enquête en ligne était de connaître et de comprendre les attentes des participants aux rencontres internet d’Autrans
Comprendre les attentes des participants aux rencontres d’autrans

Sur près de 800 contacts (participants années 1999, 2005, 2006 et 2007) dont dispose l’association RESO, en charge de l’organisation des rencontres, plus de 200 personnes ont répondu aux questions posées.

Plus de 40% des participants ont connu les rencontres d’Autrans par le bouche à oreille et il sont près de 80% à noter l’intérêt de rencontrer et d’échanger avec d’autre personnes concernées par le même sujet.

Quelques points d’organisation sont à améliorer et la durée souhaitée est de 2 jours (49%) et 2,5 jours (33%) et une grande majorité des participants demande un développement des animations.

Il est souhaité qu’un nouveau thème soit développé chaque année et 95% des interrogés demande à ce que les rencontres ne s’arrêtent pas.

En ce qui concerne les suggestions de thèmes pour les années à venir (plusieurs réponses possibles par personne) les participants attendent que Autrans soit un lieu de rencontre entre les acteurs de l’internet en abordant les grandes perspectives technologiques.

Voir, ci joint, les résultats complets de cette enquête

Posté le 20 décembre 2007 par Michel Briand
licence de l’article : Contacter l’auteur
flickr
Frédéric Boyer
par IMT Atlantique
Creative Commons BY-NC-SA