@ Brest

Relier et partager autour du web

Wiki-Brest : an I du projet d’atlas-carnet collaboratif au pays de Brest

Initié lors des rencontres Ecrits Ecrans Publics
en janvier 2006, ouvert lors de la Fête de l’Internet en mars, l’espace wiki-brest http://www.wiki-brest.net d’écriture collaborative à la mode de Wikipédia autour du patrimoine culturel, historique, social du Pays de Brest suscite depuis six mois un vif intérêt.

L’appel à projet des régions Bretagne et Pays de Loire est l’occasion de passer à une seconde étape : l’an I du projet avec une adaptation de l’environnement, et l’organisation de projets comme les wiki-journées, le groupe wiki-education et le projet plus structuré de wiki-ballades porté par la Maison des ménraux de Crozon : Territoires sonores.

Merci à l’équipe du service Démocratie locale et citoyenneté de la Ville de Brest et à la dizaine de partenaires qui ont permis de boucler cette réponse en une dizaine de jours

Voci quelques éléments de présentation du projet

  • 1 La génése du projet
  • 2 Le démarrage du projet Mars-Juin 2006
  • 3 La problématique du projet
  • 4 AN I de wiki-brest : Les actions engagées à cette rentrée de septembre 2006
Flyer recto

1 La génèse du projet

Wiki-brest est né au croisement d’un intérêt pour la démarche de collaboration ouverte de Wikipédia, d’une appropriation des wikis comme outil collaboratif des acteurs brestois, et d’une volonté d’élargir l’appropriation sociale d’internet aux champs de la culture et du vivre ensemble.

La rapide croissance des contenus proposés par Wikipédia a montré la force extraordinaire que pouvait soulever ce dispositif d’écriture collaborative.

A Brest, c’est au printemps 2005 que la ville a ouvert les premiers wikis sur le CD Bureau-Libre Free-EOS
puis la rencontre Ecrits Ecrans Publics, la médiathèque... Très vite cet outil a été adopté par les acteurs associatifs, les médiateurs de l’accès public et l’équipe municipale. Aujourd’hui un wiki est associé à chaque nouveau projet du service [1]qui demande une collaboration entre acteurs.

Au Pays de Brest, nous travaillons depuis plusieurs années à une mise en réseau des acteurs. Le dispositif des PAPIs, le Centre de Ressources du Pays de Brest, le travail autour de l’écrit public, l’appel à projet annuel sur les usages ont élargi le champ des acteurs concernés, touchant aujourd’hui 300 personnes impliquées dans l’appropriation sociale des nouvelles technologies et animant différents projets.

L’arrivée de nouveaux médias faciles d’usages sur le web : photo, son, vidéo permet un nouvel élargissement. Il s’agit à la fois d’ouvrir l’usage des outils multimédia de l’internet aux acteurs de la créaion culturelle, des carnets de voyage, de la vidéo, des journaux de quartier, des radios, des ateliers de lecture-écriture, des collectes de mémoire... et d’élargir l’appropriation des nouveaux médias au fur et à mesure de leur émergence : publication de vidéos des webreporters des lycées et des quartiers, photothèque coopérative, radiosweb...

En deux ans, cette idée de convergence a mûri auprès des partenaires pour constituer en janvier 2006 avec la rencontre « Ecrits Ecrans Publics », soutenue par la région, un premier croisement réunissant 200 acteurs de Brest et de Bretagne.

C’est à l’occasion de cette rencontre qu’a été présentée wiki-brest, projet d’espace d’écriture collaboratif pour le patrimoine, la culture et le vivre ensemble au Pays de Brest. Symboliquement cette initiative est née dans un cercle plus large que celui des acteurs de l’internet en intégrant la dimension pays, l’ouverture aux acteurs de la culture en Bretagne, aux médiateurs sociaux des quartiers et en synergie avec d’autres projets de Bretagne et de Nantes.

Wiki-brest est un projet d’appropriation sociale nouveau, centré sur les contenus, porteur de lien social et qui va concerner un public largement élargi.

C’est aussi à la manière de wikipédia, un pari sur de nouvelles formes d’organisation et de collaboration basées sur une intelligence collective et une volonté de mutualiser des biens communs. Cette innovation s’inscrira naturellement dans le projet « Multimédia, usages innovants et lien social » prenant la suite du Centre de Ressources et proposé au contrat de pays avec la région.

Avec le soutien d’animateurs de sites web, du Centre de Ressources de l’accès public au Pays de Brest animé par le service Citoyenneté, Démocratie Locale et Nouvelles Technologies de la Ville de Brest, c’est à l’occasion de la Fête de l’Internet 2006 qu’allait démarrer l’écriture des premières pages de wiki-brest.

2 Le démarrage du projet Mars-Juin 2006

affiche wiikiday mars 2006

La Fête de l’Internet à Brest
est chaque année l’occasion de mettre en valeur des initiatives et de faire connaître les lieux d’accès publics (PAPIs et cybercommunes) avec l’édition d’un guide « Multimédia au Pays de Brest » sur les conditions d’accueil aux publics.

C’est ce moment d’attention aux initiatives autour de l’internet et du multimédia que nous avons choisi pour initier l’écriture sur wiki-brest. En partenariat avec la Ligue de l’Enseignement, Le Fourneau et les cybercommunes de Plourin et de Landerneau nous avons organisé des wiki-journées autour de lieux d’accès public pour présenter wikipédia et inviter à écrire sur wiki-brest (ou Wikipédia).

Les présentations dans les quartiers puis la journée au Fourneau ont permis de sensibliser plus d’une centaine de personnes et de recueillir plusieurs dizaines d’articles. L’espace blanc s’est ainsi rempli d’une première base donnant à voir la diversité des articles qui ont leur place dans wiki-brest : des récits de personnes, des photos de Brest d’avant la guerre, des répertoires de sites déjà existant sur la mémoire, la musique...

Nous avons constaté le fort intérêt des personnes rencontrées tant pour Wikipédia que pour wiki-brest, la facilité d’écriture, la quantité de contenus déjà présente dans Wikipédia est une découverte qui émerveille.

La présentation improvisée lors de l’inauguration du 77ème PAPI à la maison de retraite - foyer de jeunes travailleurs de Ker Digemer
a conduit à un atelier où les personnes âgées accompagnées par l’animateur publient des vieilles photos de Brest durant la guerre en leur possession et nous avons décidé de multiplier les micro-présentations.

Cet intérêt coïncide avec la mise en place de groupes sur la mémoire dans deux conseils de quartier , tel celui initié avec la Mairie de Bellevue et, à peine lancé, wiki-brest trouve ainsi des relais de personnes motivées pour publier sur l’histoire du quartier.

La semaine de la Fête de l’Internet a aussi montré que les lieux de lecture - écriture dans les quartiers, les cybercommunes se reconnaissent dans ce projet. Cette proximité dans les quartiers populaires, la dimension territoriale relayant Brest et les communes du pays sont aussi deux objectifs recherchés du projet. Une démarche qui favorise l’attention aux personnes, qui prend en compte les personnes éloignées de l’internet et qui a dès le départ une dimension pays.

Ces premières semaines ont aussi été l’occasion d’expliciter le projet en commençant à répondre à différentes questions.

Pour articuler Wikipédia et wiki-brest, nous proposons d’écrire dans wiki-brest ce qui ne relève pas de la démarche « encyclopédique » de Wikipédia.

  • Les récits, écritures sur le patrimoine très local ont leur place dans wiki-brest.
  • L’histoire de la mairie de Saint-Pierre, ou de Saint-Marc, communes rattachées à Brest il y a quelques dizaines d’annés, seront à écrire plutôt sur Wikipédia.

En corrélation avec les différentes écritures nous proposons trois régimes de droits.

  • Les textes à la mode Wikipédia qui peuvent être modifiés sont proposés sous la licence GFDL de Wikipédia. Proche des licences de logiciel libre, elle permet une écriture collaborative librement réutilisable.
  • Wiki-brest accueille aussi de nombreux articles signés non modifiables (un récit ou un texte issu d’un journal de quartier ou d’une revue). Pour ces textes nous proposerons la licence Creative Commons by-sa (le texte peut être réutilisé en citant la source et l’auteur) ou le droit d’auteur classique si son auteur ne souhaite pas une réutilisation par ailleurs.

Ce mécanisme s’appuie une première réalisation par un travail d’élèves de l’ENST Bretagne offrant au rédacteur un choix parmi ces différentes licences. C’est là aussi un objectif du projet : sensibiliser le grand public aux questions de propriété intellectuelle dans le monde du numérique.

Enfin un logo exprimant l’identité de pays de Brest du projet a été créé grâce au travail d’une stagiaire DESS.

3 La problématique de wiki-brest

Par l’implication de la centaine de lieux d’accès publics et cybercommunes, par les wiki-semaines thématiques sur la cuisine, le monde maritime, l’histoire, la musique, la géographie, les ballades sur les territoires sonores des centaines de nouvelles contributions vont s’agréger pour constituer progressivement un vaste atlas - carnet, témoin de la vie et du patrimoine du Pays de Brest.

Inspiré de la dynamique de Wikipédia et en coopération avec ce projet, wiki-brest est à la fois
* une innovation d’usages par l’écriture collaborative et multimédia,
* une vaste production de contenus donnés à voir,
* un moyen de créer du lien social au sein des quartiers et des communes valorisant les personnes auteurs,
* et un trait d’union de solidarité et d’histoire commune entre habitants d’un même territoire : le Pays de Brest.

Wiki-brest va articuler au fur et à mesure de son avancée le développement de projets multimédias spécifiques et innovants.

Nous décrirons dans ce dossier le sous-projet des ’’’territoires sonores’’’ et wiki-ballades, promenades-découvertes du patrimoine et plus succinctement les projets de fiches d’usages de Wikipédia dans l’éducation, d’accès cartographique aux articles, d’annotation d’images...

Projet par essence coopératif, wiki-brest est une porte ouverte sur de multiples possibles : projets intergénérationels, artistiques, coopération entre services, portail du territoire... comme nous le laisse présager la forte participation multiculturelle aux premières réunions du groupe wiki-brest.

Par la densité d’acteurs habitués à un travail collaboratif au sein du pays de Brest, la coopération entre acteurs d’associations agissant auprès de personnes en précarité, le lien avec le laboratoire des usages Marsouin, le travail du groupe d’élus du Pays de Brest et le réseau issu du centre de ressources de l’accès public, ce projet dispose d’une dynamique favorable qui explique les 300 articles publiés durant les trois premiers mois du démonstrateur (le site aujourd’hui) et les dizaines de personnes déjà impliquées.

Pour accompagner cette mise en oeuvre nous avons besoin d’un développement spécifique autour de l’environnement MédiaWiki qui nous fasse passer du démonstrateur au prototype puis à un cadre stabilisé d’écriture.

* Il s’agit de construire une interface propre au projet qui en facilite l’usage par les habitants. Un système de catégories adaptées au projet est à construire pour permettre l’accès par mots-clés aux contenus. Une interface cartographique permettra de relier articles et territoires.

* D’autre part, il nous faut prendre en compte la diversité des droits de propriété intellectuelle et mettre en place un environnement qui facilite l’écriture multimédia par les centaines de contributeurs du projet. Nous nous appuierons aussi sur le serveur de publication multimédia réalisé en 2006 avec le soutien du précédent appel à projet.

Ces développements seront réalisés en compatibilité avec l’environnement MédiaWiki et mis à disposition en licence GPL.

Nous devons aussi prendre en compte une animation de projets qui accompagne les innovations telles celle des territoires sonores, ou des usages éducatifs.

C’est le sens de notre réponse à l’appel à projet de la région.

Ce projet intègre la problématique de travail sur le lien social et la prise en compte des personnes éloignées des usages de l’internet. C’est un des axes proposés au contrat de pays avec la région sur les usages innovants du multimédia et développé par Marsouin, dans une dynamique nationale : http://www.psaume.infini.fr/ Psaume.

Dès aujourd’hui ce projet bénéficie de la coopération d’acteurs de Wikipédia-France, d’une coopération avec le projet wikigraphe du LabCMO de Montréal et participe au réseau de la vingtaine de projets francophones « Multimédia, collectes de mémoires et lien social » créé à l’initiative de la ville de Brest et des associations Bug (Rennes) et Ping (Nantes) cette année.

Par l’ampleur des contenus référencés, la diversité des contributeurs, la richesse des sous-projets, wiki-brest peut aussi être une vitrine du savoir-faire breton en matière d’usages associés au développement du multimédia et de l’internet.

4 AN I de wiki-brest : Les actions engagées à cette rentrée de septembre 2006

Flyer verso

Ce premier trimestre de wiki-brest nous a permis de passer d’un projet « possible » à un projet réel, qu’il nous reste à construire lors de cette première année.

La plupart des idées implicites au projet ont trouvé un écho : facilité de s’impliquer y compris dans les quartiers populaires ou pour les personnes âgées, intérêt suscité très largement au delà des acteurs du multimédia, caractère rassembleur, apport et lien avec la dynamique de wikipedia, potentiel de projets innovants associés, capacité à valoriser les personnes, sens perçu de la dimension territoriale (pays), dimension éducative ... Ce premier trimestre a donc constitué un banc d’essai très positif pour wiki-brest que nous nous proposons de mettre en oeuvre durant l’année 2006-2007.

Wiki-brest et wikipedia en proximité

Le premier enseignement tiré de la première étape (mars-juillet 2006) est l’intérêt exprimé par une très grande diversité d’acteurs pour wikipédia et le projet Wiki-Brest. En conséquence il est utile de rechercher de manière très ouverte des collaborations.

Nous prévoyons de multiplier les micro présentations à l’occasion de réunions associatives, de conseils de quartiers, de réunions d’élus, d’ateliers de découvertes, d’initiation technique (associer une photo, un son ..).

C’est au hasard de ces multiples démonstrations que naîtront, ici ou là, des envies de faire qui élargiront ce projet. Accroître la diversité des possibles est un des moyens de favoriser l’apparition d’idées pertinentes que l’équipe d’animation ne peut à l’avance prévoir.

Des partenaires du projet comme l’association Infini, la ligue de l’enseignement, la radio Ousopo, l’espace culture multimédia du Fourneau, les points d’accès publics et cybercommunes s’y impliqueront.

Les wiki journées

Avec l’animation de la fête de l’Internet, nous avons construit la trame des manifestations : les « wiki-journées » que nous nous proposons de renouveler chaque trimestre en choisissant un thème particulier.

Sur proposition de l’animateur de la cybercommune de Guilers nous organiserons la prochaine semaine des « wiki-journées » sur le thème des recettes de cuisine durant la semaine du goût. Il s’agira de recueillir des recettes auprès d’habitants aussi bien des recettes du terroir local que celles issues de la diversité des personnes y habitant. Et peut-être comme sur le projet Internet de quartier à Brest écrire ensemble des recettes donnera envie aux personnes de partager un repas pour y goûter..

L’articulation avec des semaines thématiques nationales nous permettra de toucher un public large en associant à chaque fois des groupes nouveaux concernés.

Des sujets comme les chansons, la musique et bien sûr le patrimoine seront proposés au fil de l’année.

Le développement de la rubrique sur le Monde maritime nous amène à en faire aussi un prochain thème de collecte.

Les histoires

Nous nous apercevons que Wiki-brest est un espace d’expression ouvert qui suscite des envies d’écritures structurées comme présenter l’histoire de la mairie. C’est l’idée d’expérimenter une écriture accompagnée qui collecte des mémoires jusqu’ici dispersées en s’appuyant sur les archives et l’implication des professionnels concernés (services d’archives, documentalistes, bibliothèques, musées..).

L’anniversaire d’un établissement, d’un quartier, d’une association sont autant d’occasion de rassembler des pans de mémoire et de les mutualiser. Ce qui parfois se réalisait sous forme de panneaux, de photos peut trouver dans wiki-brest un espace d’expression plus large.

Wiki-Brest et wikipédia en proximité

Le premier enseignement tiré de la première étape (mars-juillet 2006) est l’intérêt exprimé par une très grande diversité d’acteurs pour wikipédia et le projet Wiki-Brest. En conséquence il est utile de rechercher de manière très ouverte des collaborations.

Nous prévoyons de multiplier les micro présentations à l’occasion de réunions associatives, de conseils de quartiers, de réunions d’élus, d’ateliers de découvertes, d’initiation technique (associer une photo, un son ..).

C’est au hasard de ces multiples démonstrations que naîtront, ici ou là, des envies de faire qui élargiront ce projet. Accroître la diversité des possibles est un des moyens de favoriser l’apparition d’idées pertinentes que l’équipe d’animation ne peut à l’avance prévoir.

Des partenaires du projet comme l’association Infini, la ligue de l’enseignement, la radio Ousopo, l’espace culture multimédia du Fourneau, les points d’accès publics et cybercommunes s’y impliqueront.

Les wiki journées

Avec l’animation de la fête de l’Internet, nous avons construit la trame des manifestations : les « wiki-journées » que nous nous proposons de renouveler chaque trimestre en choisissant un thème particulier.

Sur proposition de l’animateur de la cybercommune de Guilers nous organiserons la prochaine semaine des « wiki-journées » sur le thème des recettes de cuisine durant la semaine du goût. Il s’agira de recueillir des recettes auprès d’habitants aussi bien des recettes du terroir local que celles issues de la diversité des personnes y habitant. Et peut-être comme sur le projet Internet de quartier à Brest écrire ensemble des recettes donnera envie aux personnes de partager un repas pour y goûter..

L’articulation avec des semaines thématiques nationales nous permettra de toucher un public large en associant à chaque fois des groupes nouveaux concernés.

Des sujets comme les chansons, la musique et bien sûr le patrimoine seront proposés au fil de l’année.

Le développement de la rubrique sur le Monde maritime nous amène à en faire aussi un prochain thème de collecte.

Territoires sonores et wiki-balades

Lors de balades organisées par l’association Archipel du Libre (qui anime la photothèque collaborative au Pays de Brest) l’idée est apparue de réaliser des balades accessibles via le web associant photos et son. Il s’agit par exemple de mettre en ligne à côté de photos d’un lieu, des éléments de son histoire en texte mais aussi en son téléchargeable que l’on peut écouter au cours d’une ballade en ce lieu.

Ainsi est né le projet Territoires sonores. L’originalité du projet, l’implication de la maison des minéraux, les partenaires spécifiques sur la presqu’île de Crozon en font un sous projet présenté en tant que tel.

Pour expérimenter cette première balade, nous aurons recours à un support en matière d’écriture sonore qui donne envie et servira de modèle aux développements ultérieurs d’autres territoires sonores.

Le succès des balades dans les quartiers (160 personnes à la visite du vieux Kerber lors de la fête pour l’inauguration de la Maison pour tous de St Pierre) est un des exemples de l’intérêt de milliers d’habitants du pays de Brest pour leur histoire. Les multiples sentiers de promenade qui existent peuvent aussi se trouver ici valorisés par une écriture collective qui maille progressivement le territoire de lieux à découvrir tant pour ses habitants que pour les visiteurs d’un été ou d’un week-end.

C’est à cet élargissement du pilote réalisé avec la maison des minéraux que nous nous attèlerons dans la seconde année du projet.

Les usages éducatifs

La disponibilité d’une masse considérable d’information sur wikipédia est très récente. Le caractère particulier de l’accumulation par co-construction avec une régulation spécifique pose évidemment la question de la validité des informations.

Savoir utiliser wikipédia pose toute une série de questions qu’il est essentiel de faire découvrir dans les écoles, collèges et lycées : c’est s’interroger sur les sources, confrontant à d’autres définitions, ré-utiliser sans plagier...

Mais ici l’apprentissage de la lecture critique n’est pas passif, le lecteur peut enrichir à son tour wikipédia, corriger une erreur ponctuelle, enrichir la description d’un mot, apporter sa contribution à travers un nom de rue, de lieu, d’histoire du quartier ou de sa commune. Il est important de montrer que l’espace du Web qui se développe est un espace interactif ou chacun-e peut, tour à tour, être lecteur puis contributeur.

Un premier projet est en oeuvre à l’ENST Bretagne. Lors du projet Ingénierie des grands systèmes où les élèves seront invités à alimenter wikipédia dans le domaine des technologies de l’information. Une autre initiative est prévue lors des entretiens scientifiques en s’appuyant sur un dialogue entre jeunes webreporters des lycées et experts invités au colloque dans une écriture qui rapproche jeunes internautes et scientifiques.

La participation d’enseignants de l’IUFM, du CDDP et de professeurs des projets webtrotteurs de la cité scolaire de Kérichen a déjà permis des usages pédagogiques de wikipédia ou les apprenants sont devenus rédacteurs d’articles. D’autres vont venir à l’occasion de rencontres comme le forum des usages où des enseignants et animateurs du CRDP ont participé aux sessions wikis.

Un groupe pédagogie va être mis en place au sein du projet wiki-brest pour décrire, rassembler et mutualiser les usages pédagogiques de wikipédia et de wiki-Brest.

Cela rejoint une proposition faite par Julien Levrel (chercheur FT R&D sur le fonctionnement de wikipédia) à l’issue du forum des usages coopératifs à Brest.

Annotation de photos et propositions de parcours

Wiki-Brest est associé depuis son démarrage à un autre projet d’écriture collective « wikigraphe » porté par des acteurs du LabVMO de l’université du Québec à Montréal et présents au forum des usages coopératifs.

Nous expérimenterons l’outil d’annotation d’images développée pour wikigraphe pour annoter des photos et proposer des parcours au sein de la ville ou du pays et qui a été installé sur les serveurs d’Infini.

Un projet de recherche concerté a été déposé conjointement par Marsouin et le LabCMO pour les déplacements croisés d’une vingtaine d’enseignants-chercheurs et de doctorants au croisement de projets dont wiki-Brest est l’un des éléments.

Wiki-Brest, portail de pages d’histoires et de cultures au pays de Brest

Même si ce n’est pas son objectif premier, Wiki-Brest est amené à recenser et donner à voir les centaines de sites qui parlent de chanteurs, de travail sur la mémoire, de sites des communes... au pays de Brest. Le web c’est déjà une profusion d’initiatives souvent méconnues, oeuvres d’une personne ou d’un petit groupe et qui pourront ici être données à voir par une approche thématique et géographique.

Mettre en valeur ces initiatives c’est à la fois rendre visible la richesse du patrimoine du pays de Brest, contribuer à son attractivité et reconnaître l’initiative de ces centaines de personnes qui ont appris par elles-mêmes à écrire et donnent de leur temps pour contribuer à cet espace des écrits publiés.

Développements technologiques

La vie de ce projet ne sera possible que si nous proposons un cadre de travail qui se structure au fur et à mesure et soit facilement utilisable. Ce besoin essentiel au projet est la motivation de notre réponseà l’appel à projet et un groupe spécifique s’appuyant sur l’équipe de la ville, les acteurs associatifs du libre, de l’hébergement associatif et des bénévoles motivés sera en charge de l’animer.

Et pour suivre la vie du projet

- Les pages de wiki-brest http://www.wiki-brest

- La rubrique "projet" du site collaboratif wiki-brest

avec au fil des jours

  • les réunions
  • les initiatives
  • les acteurs

- Le projet "Territoires sonores"de wiki-ballades porté par la Maison des minéraux de Crozon

- La réponse à l’appel à projets des régions Bretagne et Pays de Loire

[1Les wikis sont en accès direct à partir d’un menu en bas à droite de la page d’accueil du magazine @-brest

Posté le 11 septembre 2006 par Elisabeth Le Faucheur, Michel Briand
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Swimming penguins
par mael rimbault
Creative Commons BY-NC-SA