@ Brest

Relier et partager autour du web

Bilan du festival Brest en communs 2017

Bilan de l’Install Party (Nozvezh Staliañ) de Brezhoneg E Brest

Vendredi 20 octobre 2017, dans le cadre du Festival Brest en communs, les associations An Drouizig et Brezhoneg e Brest organisaient une soirée —Nozvezh staliañ— consacrée à l’installation de systèmes et logiciels en breton.

La Maison du Libre, située dans le secteur du haut Jaurès, a ouvert ses portes aux associations An Drouizig et Brezhoneg e Brest. La Nozvezh staliañ a permis à l’ensemble des participants de faire connaissance et d’échanger autour de leurs usages informatiques et du numérique en langue bretonne. Les organisateurs ont ainsi accompagné une vingtaine d’entre eux dans l’installation de logiciels libres dans leur version bretonne, selon leurs besoins et connaissances. Ils ont également valorisé les libres services Framasoft, le moteur de recherche Qwant, l’encyclopédie Wikipedia et de nombreux autres sites en langue bretonne.

Visitons la Maison du Libre lors de la Nozvezh staliañ.

Au rez-de-chaussée, le public est accueilli et orienté vers les différents ateliers. A proximité du buffet, les participants se défient sur le jeu vidéo de course Hyperun (PC/MAC). Aux exclamations en breton des joueurs s’ajouteront prochainement celles enregistrées pour l’environnement sonore du jeu vidéo. Plus loin, des membres du projet OpenStreetMap.bzh présentent les données cartographiques (forêts, rivières, routes, etc.) en cours de traduction et de publication. Le projet laisse rêveur. Demain, “Plasenn ar Frankiz, Brest” vous localisera directement un lieu bien connu du centre-ville.

A l’étage, les participants à la soirée se succèdent et bénéficient des précieux conseils d’informaticiens bretonnants, passionnés et pédagogues. Ici, l’environnement linguistique de votre ordinateur s’élargit. Quelques uns installent un second système d’exploitation (Ubuntu). D’autres, la majorité, équipent leur ordinateur d’une suite bureautique (LibreOffice), complétée d’un correcteur orthographique (également compatible avec les suites Microsoft Office), d’un navigateur (Mozilla Firefox), d’un client de messagerie (Mozilla Thunderbird) et d’un lecteur multimédia (Clémentine ou VLC)... Et pour ceux qui disposent d’un smartphone, l’installation d’un clavier (SwiftKey) adapté à l’écriture en langue bretonne se révèle indispensable, surtout lorsque celui-ci vous suggère des mots lors de la saisie !

Le concept plait. Le succès était au rendez-vous. An Drouizig et Brezhoneg e Brest envisagent d’ores et déjà d’organiser ultérieurement des ateliers similaires à Brest, en périphérie et ailleurs en Bretagne. Prochaine date à Nantes, le 15 décembre 2017.

Mélanie BOULIC - An Drouizig

Florian LANNUZEL - Brezhoneg e Brest

Posté le 19 décembre 2017 par Gaëlle Fily
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
IMG_1091.jpg
par francois_le_droff
Creative Commons BY-NC-SA