@ Brest

Relier et partager autour du web

Les formations innovantes de l’Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM)

Riwalenn Ruault est une ingénieure d’études de 26 ans en charge de Formations innovantes du LabexMer au sein de l’IUEM. Surnommée « la tornade » par certains de ces collègues, elle a été recrutée il y a deux ans pour mettre en place le MOOC FlotRisCo. Elle est également en charge de l’organisation de l'université d'été Mer-Éducation et, depuis septembre 2016, des Unités d’Enseignement transversales.

Du MOOC au SPOC
"Le MOOC (massive open online course) FlotRisCo est une formation de 7 semaines, gratuite et ouverte à tous depuis 2016, sur les risques côtiers, et plus particulièrement les risques d’érosion et de submersion marine. « C’est une valorisation du guide méthodologique élaboré dans le cadre du projet COCORISCO1. Les publics cibles sont les étudiants, les particuliers et les enseignants universitaires. Le MOOC est financé par le Labex et a attiré 3000 participants lors de la deuxième session. Malgré cette réussite nous n’allons pas pouvoir garder le modèle car cela représente un coût non négligeable pour un cours gratuit. Cependant il sera préservé sur une autre plateforme et aussi transformé en SPOC (Small Private Online Course), un cours en ligne privé en petit groupe, pour 4 universités marocaines dans le cadre du programme Erasmus+ ScolaMar. L’ouverture est prévue en septembre 2018. D’ici là je vais les former à l’utilisation des outils numériques pour créer leurs cours, les tester, etc…"

Les Unités d’Etudes transversales
« L’objectif des UE transversales est de faire comprendre aux étudiants l’importance de l’interdisciplinarité. Elles s’adressent aux Master 2, elles durent 2 mois. Les 10 doctorants, choisis pour leur sujet de thèse, doivent constituer des équipes de 10 étudiants de Master 2 issus des 7 disciplines des SML (Sciences de la Mer et du Littoral). Leur objectif est de vulgariser le sujet de la thèse. La restitution se fait sous forme libre d’une durée de 1h30. Cette année nous avons eu un parcours pour faire comprendre ce que sont les nodules, le réchauffement en arctique, le sable… Les étudiants de Master 1 sont invités à participer, tester et 2 jurys notent les présentations."

Mer-Éducation, une formation pour les enseignants du second degré
La formation existe depuis 2012. Elle a été créée dans le cadre du LabexMer afin d’explorer les problématiques Sciences-Société liées à la mer et au littoral. Elle dure une semaine, fin août et s’adresse aux enseignants du second degré qu'ils soient issus de l’enseignement public, privé, technologique professionnel ou agricole, elle est ouverte à toutes les disciplines d'enseignement en sciences expérimentales mais aussi en sciences humaines et sociales (histoire-géographie, économie, droit, philosophie, ...), des sciences technologiques et dans les domaines professionnels et artistiques,....

La semaine de formation est organisée en 3 temps : 1/ La problématisation 2/ choix d’un parcours thématique pour s’immerger dans la ''science en train de se faire'' 3/ une transposition pédagogique d’une journée dédiée à la réflexion, à Océanopolis. Le financement par le LabexMer permet de proposer un coût dérisoire d’inscription de 60 € pour la semaine. Coût qui comprend la formation, l’hébergement, la restauration.

"Nous avons entre 60 et 75 participants par formation. Les participants sont sélectionnés selon leur motivation à réaliser des projets avec leurs élèves. La nouvelle maquette de l’enseignement demande aux enseignants à partir de la 5e, de faire suivre à leurs élèves des enseignements pratiques interdisciplinaires qui aboutissent à des réalisations concrètes, individuelles ou collectives. Mer-Education offre ce cadre interdisciplinaire."

 

 

1 COCORISCO « COnnaissance, COmpréhension et gestion des RISques Côtiers » financé par l'Agence Nationale de la Recherche

 

publié le 26 novembre 2016
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
St. Louis window, Brest
par TheRevSteve
Creative Commons BY-NC-SA