@ Brest

Relier et partager autour du web

Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques, coopération, territoires en réseau, innovation sociale, biens communs et cultures numériques

" websolidaire " par le CCAS de Brest

Cette initiative fait partie des 45 projets soutenus par la Ville de Brest dans le cadre de l’Appel à Projets Multimédia 2015.

- LES ACTEURS DU PROJET

Le CCAS : acteur local pour l’autonomie et l’insertion sociale des publics fragilisés Le CCAS de la ville de Brest accueille et accompagne les personnes sans résidence stable et/ou en grande difficulté. Il met en oeuvre en lien avec les partenaires, les réponses adaptées de manière à favoriser l’insertion des personnes dans l’ensemble des domaines de la vie.
Le service ULIS du CCAS a pour mission principale d’« Impulser et animer une démarche de développement social sur le territoire brestois ». Dans ce but, les 4 chargés de développement social du service mènent :

  • Des actions d’accompagnement collectif dont bénéficient les personnes suivies par les travailleurs sociaux du CCAS ou par des associations qui accueillent ce public au sein de leurs locaux. Ces actions proposées quotidiennement sont diverses et ont toutes pour objectif de favoriser l’autonomie et l’insertion sociale. Les supports sont nombreux et divers : sports (activités nautiques, marche active), culture (atelier musique, spectacle au Quartz, atelier d’arthérapie), vie quotidienne (atelier cuisine, jardinage, atelier bricolage).
  • Des projets avec des partenaires associatifs et institutionnels destinés à mieux accompagner les personnes en grande précarité (dans le cadre du Réseau Isolement Précarité et de la coordination alimentaire).

    L’ensemble de ces actions a principalement pour but d’accompagner des personnes en situation de précarité et d’isolement social et de favoriser leur autonomie et leur insertion sociale.

    Le B2 WEB c@fé de la maison de quartier de Bellevue

    La Maison de Quartier de Bellevue est un lieu d’échanges, de rencontres, d’apprentissages où chacun trouve sa place ; c’est un lieu de vie où jeunes et adultes peuvent apporter leur contribution au projet associatif de l’équipement.
    L’équipe de la maison de quartier développe des actions dans différents domaines d’intervention : l’Animation Jeunesse, l’Animation Culturelle, l’Insertion et l’Autonomie Sociale, et le Soutien à la Vie Associative
    Affiliée à la Fédération Léo Lagrange, elle affiche de façon forte son ancrage dans ce mouvement d’éducation populaire qui intervient depuis une cinquantaine d’années dans les domaines de l’éducation et de la jeunesse. Les valeurs fondatrices déclinées par la Fédération Léo Lagrange au fil des ans se retrouvent ainsi dans les activités proposées par la Maison de Quartier de Bellevue :
    - Vivre pleinement le temps libre : en organisant des activités sportives, de loisirs, de tourisme, de culture qui allient le plaisir à la connaissance, l’expression à la création, la découverte à l’aventure.
    - Vivre en maitrisant l’environnement et le cadre de vie : en revivifiant le quartier et en oeuvrant pour l’appropriation collective de l’environnement et de l’espace naturel.
    - Vivre ensemble : en créant des espaces de rencontres, de coopération, d’échanges.
    - Vivre responsable : en donnant à chacun les outils pour développer son esprit critique, prendre des responsabilités, participer à la vie démocratique, favoriser les partenariats. Le B2 WEB c@fé est une formation de 6 mois d’initiation à l’informatique qui se déroule au sein de la maison de quartier. Cette formation s’adresse à un public fragilisé, de plus de 18ans, ne maîtrisant pas les bases de l’outil informatique, résidant sur le quartier de Bellevue et repéré par les structures partenaires de la maison de quartier de Bellevue (CSF, FJT, Centre social, Mission Locale, organismes de formation et d’insertion…) L’objectif de cette action est d’acquérir et développer des connaissances dans le domaine du multimédia, de lutter contre l’isolement par l’intégration dans un collectif, de favoriser l’ouverture sur l’extérieur en découvrant les structures existantes sur le quartier.

    - ORIGINE DU PROJET

    Diagnostic social

    Internet et les outils multimédias ont pris une place grandissante au fil des ans dans notre quotidien, en matière de loisirs, mais également en termes de communication, d’accès aux services et dans le monde du travail. Cette banalisation dans l’utilisation des nouvelles technologies de communication devient une source d’isolement ou d’exclusion sociale pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de pratiquer ces outils, notamment pour les personnes ne disposant pas de revenus suffisants. Les publics accompagnés par le CCAS sont concernés par cette problématique.
    Ces difficultés sont repérées sur les Ateliers de recherche de logement animés par le CCAS : certains ne savent pas utiliser l’ordinateur, ni internet. Ces constats sont partagés avec les professionnels des différents services.

    2012-2013 : Quelques expérimentations

    - Un projet d’initiation à l’informatique à l’Espace Multimédia Bibliothèque Neptune a été mis en place en 2012 par ULIS et proposé aux personnes accompagnées par le CCAS.
    Le bilan est mitigé, on observe une faible adhésion qui peut être liée aux contraintes professionnelles des animateurs de la médiathèque et des intervenants sociaux du CCAS (alternance de professionnels sur l’animation et sur l’accompagnement).
    - Proposition d’inscription sur un des points (PAPI) avec présence d’un animateur multimédia au centre social de Kerourien en 2013 (très peu de participation et pas d’adhésion autonome sur la durée)

De ces actions expérimentales, nous concluons à un besoin en termes d’accompagnement (via un professionnel du CCAS), de mise en confiance (principe d’une formation avec un groupe fermé) et d’une régularité de l’action sur un lieu unique.

2014 : Le CCAS partenaire du B2 WEB c@fé

En février 2014, le service ULIS du CCAS s‘est rapproché de la maison de quartier de Bellevue où est proposée la formation « B2 Web C@fé ». Il s’agit d’une session de formation « initiation à l’outil informatique » à destination d’un groupe d’habitants du quartier, au sein duquel quelques places ont été réservées à nos bénéficiaires sur 15 séances de 2 heures.
Au cours de l’année 2014, 2 sessions de 15 séances chacune ont été proposées au public accueilli par le CCAS.

  • Une 1ère session expérimentale à renouveler

    La 1ère session s’est déroulée du 5 février au 24 avril 2014, chaque jeudi matin pendant 2 heures (15 séances).
    Elle a concerné 5 personnes suivies par le CCAS qui ont intégré un groupe avec 2 habitants du quartier et qui ont financé leur formation à hauteur de 5€.
    Le CCAS a eu l’opportunité d’obtenir ces 5 places disponibles sur un des créneaux du B2 WEB C@fé déjà financé. A titre expérimental, pour vérifier l’adéquation du projet aux besoins du public, la maison de quartier a accepté d’ouvrir l’action à des personnes ne résidant pas sur le quartier. Un intervenant social du CCAS, référent de l’action a participé aux ateliers avec ces personnes.
    Au vue des problématiques de ces publics (difficultés de repères dans le temps, craintes de s’engager, problématiques santé…) le bilan quantitatif s’avère positif : le groupe de 5 bénéficiaires du CCAS s’est maintenu sur les 10 premières séances. 3 d’entre eux ont dû se désinscrire à la 11ème séance pour des raisons personnelles (santé et relations familiales), sans remettre en cause leur intérêt pour la formation. Les 2 autres ont mené la formation à son terme.
    Le bilan qualitatif de cette 1ère session est positif :
    - Acquisition de repères dans le temps et dans l’espace
    - Prise d’autonomie dans les déplacements
    - Pédagogie et savoir-être de l’animateur adaptés au public
    - Découverte et mise en lien avec une structure de droits communs proposant diverses activités
    - Mixité du public qui a permis de créer du lien social et de développer de l’entraide mutuelle
    - Acquisition de connaissances et de compétences techniques : utilisation d’un ordinateur et navigation sur le web
    Compte tenu du bilan positif de cette expérimentation, nous avons souhaité proposer une nouvelle session de formation fin 2014.

  • Une 2ère session : transition vers le Visa Internet Bretagne

    La première session ayant permis de confirmer que ce projet était bien adapté aux besoins du public du CCAS. Une 2nde session s’est déroulée du 09 Octobre 2014 au 05 Février 2015, chaque jeudi matin pendant 2 heures.
    Elle a concerné 5 nouvelles personnes suivies par le CCAS qui ont constitué un groupe avec 2 habitants du quartier et qui ont financé leur formation à hauteur de 20€ cette fois-ci. Un intervenant social du CCAS, référent de l’action a participé aux ateliers avec ces personnes.
    Le bilan quantitatif s’est de nouveau avéré positif : 3 personnes ont mené la formation à terme. Une personne ne pouvait plus participer au bout de 2 séances du fait d’importants problèmes de santé et la 5ème est venu de façon aléatoire sur 4 ateliers.
    Le bilan qualitatif de cette 2ère session a permis de confirmer l’intérêt de cette action. Les conclusions tirées de la première session se sont confirmées et nous avons également noté :
    - Volonté de s’engager dans le temps (participation financière versée par les 5 personnes dès la 1ère séance)
    - Acquisition de connaissances et de compétences techniques : utilisation d’un ordinateur et navigation sur le web validées par l’obtention du VIB et par la création d’une adresse mail pour 4 d’entre eux.
    - Équipement en matériel informatique pour 2 personnes afin de mettre en pratique, chez elles, les compétences acquises malgré leurs faibles ressources.
    - Les 3 personnes ayant mené la formation à son terme souhaitent s’inscrire sur une session de perfectionnement.

En février 2015, le CCAS de la ville de Brest a souhaité renouveler le projet avec la maison de Quartier de Bellevue Les demandes recensées de la part des différents acteurs du quartier (CSF, CDAS, Seb action) et la baisse de financement pour le B2 web café ne nous ont pas permis l’inscription sur d’autres sessions en 2015 (notre public n’étant pas prioritaire puisque non-résidents du quartier de Bellevue). Afin de remettre en place une action similaire spécifique au public CCAS nous souhaitons répondre à l’appel à projet afin de financer une formation dédiée au public CCAS

Appel à projet ville de Brest 2015 : « Websolidaire »

Objectifs :
- OEuvrer pour l’inclusion numérique
- Acquérir et développer des connaissances dans le domaine du multimédia
- Favoriser la communication et lutter contre l’isolement par l’intégration dans un collectif
- Favoriser le mieux-être et l’épanouissement personnel
- Favoriser l’ouverture sur l’extérieur
- Faciliter l’autonomie dans l’accès et l’utilisation de l’outil informatique

Public visé :
Ce projet s’adresse à un public fragilisé suivi par les travailleurs sociaux du CCAS, ne maîtrisant pas ou peu les bases de l’outil informatique et en demande d’une initiation en vue d’une plus grande autonomie dans les démarches administratives.
2 groupes de 7 usagers maximum (limité par le nombre de postes informatiques)

Conduite de l’action :

Sessions 2 sessions de 15 ateliers (10 séances d’initiation + 5 séances pour le passage du VIB)
Période De Février à mai 2016 et De Septembre à Décembres 2016
Jour des ateliers Le jeudi matin
Fréquence 1 fois par semaine
Horaires De 10h00 à 12h00
Lieu Maison de quartier de Bellevue

Moyens de l’action :

Moyens humains Un animateur informatique de la MPT de Bellevue + 1 référent CCAS
Moyens techniques Une salle multimédia équipée de 7 ordinateurs connectés à internet
Un vidéo projecteur et un espace convivial de la Maison de quartier
Moyens financiers Une participation de 20 € sera demandée à chaque participant
Soutien financier de la ville dans le cadre de l’appel à projet
Financement complémentaire CCAS

Déroulement de l’action :

Chaque atelier dure 2h : une formation théorique et pratique d’environ 1h30 suivie d’un temps convivial autour d’un café permettant d’échanger sur les contenus abordés, de manière à dynamiser le groupe et créer du lien.
L’animation sera collective en préservant toutefois une individualisation des apprentissages.

Au programme : Les bases de l’informatique, maîtrise de la souris et du clavier, traitement de texte, tableur, les différents périphériques (clé USB, imprimante, scanner, webcam, vidéoprojecteur, disque dur externe…), recherche d’informations sur le Web, communication (e-mail, chat), repères dans la cité, visite des différentes structures du quartier possédant un Point d’Accès Public, etc.
L’intérêt de ce projet est d’envisager un accès autonome progressif. Au départ, l’accompagnateur CCAS sera présent afin d’assurer le trajet et pour favoriser les échanges. Au fur et à mesure de la formation l’accompagnement se fera une semaine sur deux puis de façon autonome.

Évaluation :

L’évaluation de l’action sera basée sur un bilan quantitatif (nombre de participants et investissement à moyen terme) et sur un bilan qualitatif. Ce dernier sera issu des observations de l’intervenant du CCAS et de l’animateur multimédia, il s’appuiera sur les indicateurs suivants :

OBJECTIFS INDICATEURS D’ÉVALUATION
Oeuvrer pour l’inclusion numérique Inscription volontaire du public CCAS sur des ateliers informatiques : initiation ou perfectionnement
Soutenir les publics les plus en difficultés dans cette volonté d’apprentissage.
Acquérir et développer des connaissances dans le domaine du multimédia Acquisition de nouvelles compétences en informatique
Familiarisation des nouvelles techniques de communication (recherche internet, réseaux sociaux…)
Création et utilisation de boites de messageries individuelles
Favoriser la communication et lutter contre l’isolement par l’intégration dans un collectif Aller vers des personnes inconnues et échanger avec elles
S’exprimer au sein du groupe
Respecter les horaires, être régulier, assidu
S’investir dans un projet à moyen terme en respectant des repères spatio-temporels
Favoriser le mieux-être et l’épanouissement personnel Sourire, rire, exprimer son bien-être ou son mal-être, ses besoins, ses difficultés, et partager ses compétences.
Porter une attention à sa présentation
Modifier/adapter ses comportements (colère, violence, agressivité...) et respecter les codes sociaux
Favoriser l’ouverture sur l’extérieur Se déplacer en autonomie dans la ville
Découvrir des structures de droits communs et des lieux de socialisation
Se projeter au-delà de l’action (objectifs individuels)
Faciliter l’autonomie dans l’accès et l’utilisation de l’outil informatique Fréquentation et utilisation des points PAPI en autonomie
Acquisition de matériel informatique

Outils utilisés :
Questionnaires portant sur :
- l’acquisition des compétences (questionnaire de positionnement au début de formation puis au terme de la formation)
- le contenu, la méthode, la pédagogie et les supports utilisés durant la formation

Porteur du projet :
CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de la ville de Brest,
Service ULIS (Unité de lien et d’insertion sociale)
40, rue Jules Ferry, 29200 Brest
Stéphanie GAUDILLAT, chargée de développement social

Posté le 31 décembre 2015
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Téléphérique Brest
par juleg29
Creative Commons BY-NC-SA