@ Brest

Relier et partager autour du web

Flashape : le design, version libre #BrestBC

Libérer ses plans sur internet, pour un particulier, c’est une chose. Pour un designer, c’en est une autre. Ils sont de plus en plus nombreux à croire que cette générosité ne nuira ni à leur renom, ni leur porte-monnaie. Démonstration avec le projet FlatShape d’Ultra éditions.

Article rédigé par Sandrine Pierrefeu dans le cadre des rencontres Brest en Biens Communs

Brest en biens communs : Qu’est-ce que « Flat Shape » ?
David Bruto et Mathieu Roquet :
C’est la première plate-forme de design collaboratif et communautaire française. Elle vient d’être lancée à partir de Brest – du Relecq-Kerhuon – mi octobre.
L’originalité de ce projet et l’un de ses objectifs est d’être utilisable par des designers professionnels comme par des amateurs : des sites anglo-saxons existent mais la
conception des objets qu’ils proposent impose souvent du matériel de fabrication onéreux. Les plans sont donc utilisés par des professionnels ou des structures de type Fab Lab.

Brest en biens communs : A qui s’adresse cette plate-forme web ?
David Bruto et Mathieu Roquet :
FlatShape a été conçue pour que Monsieur Tout’l’Monde puisse y déposer ses plans. Ce peut être le scan d’un schéma dessiné à la main comme un dessin numérique en trois dimensions. Chacun contribue à sa manière. Le grand public peut ainsi découvrir et construire des objets conçus par des particuliers ou des designers de renom... Voire, proposer des modifications aux créations mises en réseau. La collaboration est encouragée, bien sûr.

Brest en biens communs : Sous quelle licence ces plans sont-ils déposés ?
David Bruto et Mathieu Roquet :
Ils sont conçus et distribués gratuitement sous licence de type Copyleft, à savoir la licence Art libre et la licence Creative commons attribution. L’exploitation commerciale et la modification des plans est possible, tant que la licence du projet original est conservée, du moment que les auteurs sont cités et qu’il n’y a pas d’entrave à la consultation des plans originaux. Nous considérons que la libre circulation des savoirs et des idées est essentielle. L’innovation ouverte est un moteur de transformations sociales et peut être créatrice de valeur.

Voir : editions-ultra
et flashape (à partir du 13 octobre)
La plate-forme sera lancée le mardi 13 octobre à 18h au centre d’art Passerelle au cours d’une table ronde.

Posté le 13 octobre 2015
©© a-brest, article sous licence creative commons cc by-sa
flickr
Plouzane2016-30
par Telecom Bretagne
Creative Commons BY-NC-SA