@ Brest

Relier et partager autour du web

Lancement du programme DOMINO

Vers des territoires collaboratifs ? ça bouge en Bretagne et Pays de la Loire !


Dans quelles mesures les pratiques collaboratives peuvent-elles contribuer au développement de modes de vie durables sur les territoires ? C’est la question à laquelle des chercheurs, des collectivités locales, des associations et autres acteurs territoriaux vont s’attacher à répondre au cours des 18 prochains mois !

Une exploration collective en Bretagne et Pays de la Loire

Soutenu par l’Ademe et coordonné par Collporterre et Télécom Bretagne en partenariat avec Mînes Télécom, l’Université de Rennes 2, la FING et l’Adess Pays de Brest, le programme DOMINO entend outiller les élus, techniciens et acteurs du développement territorial en poursuivant trois objectifs principaux :

  • L’exploration collective des enjeux territoriaux soulevés par le développement des pratiques collaboratives.
  • La construction d’une méthodologie essaimable visant à évaluer la durabilité des pratiques collaboratives territoriales.
  • La formulation de préconisations à destination des décideurs publics en matière de déclenchement, d’accompagnement et de pérennisation des pratiques collaboratives durables.



Un premier temps de travail collectif pour poser le cadre

Le 22 juin 2015, à la Maison des associations de Rennes, plus d’une trentaine de personnes se sont ainsi retrouvées à l’occasion du lancement du programme DOMINO (Diaporama de présentation).

# Une vision commune

Au cours des différents temps d’échanges qui ont ponctué cette rencontre, s’est affirmée une vision commune des pratiques collaboratives :

Les pratiques collaboratives représentent une « opportunité » et un « mouvement de fond  ». Elles ont en commun de permettre le « partage » et d’instaurer des relations de « confiance » et « d’ouverture ». Elles s’appuient sur une organisation « horizontale » ou « décentralisée ». Elles constituent une « alternative » pour construire la « transition » de notre société et de nos modes de vie.


# Malgré des tensions inhérentes au pratiques collaboratives

Mais les participants ont aussi identifié des tensions fortes dans le paysage des pratiques collaboratives, contribuant ainsi à complexifier et brouiller les clés de lectures :

# Un levier d’action publique ?

Cette diversité du "paysage collaboratif" peut aussi être un levier pour relever les défis d’un développement durable des territoires. Les participants ont ainsi identifié cinq grands enjeux territoriaux :

A partir de septembre prochain, ce groupe de travail se réunira mensuellement - dans le cadre d’ateliers participatifs - afin d’avancer dans la compréhension de ces enjeux territoriaux soulevés par le développement des pratiques collaboratives, puis de construire des outils d’aide à la décision publique. L’acteur public local a en effet un rôle à jouer. Reste à en déterminer de possibles modalités d’actions !

Quatre territoires pilotes

Convaincus par le potentiel des pratiques collaborative pour le développement durable de leur territoire, quatre collectivités ont décidé de prendre appui sur le programme DOMINO pour impulser une dynamique locale d’appropriation et de développement des pratiques collaboratives durables :

Seront ainsi conduits localement des diagnostics territoriaux ainsi que des ateliers participatifs pour expérimenter la méthodologie d’évaluation de la durabilité des pratiques collaboratives territoriales. Toutes ces actions seront documentées sous licence libre afin d’en favoriser leur diffusion et une libre réutilisation par d’autres acteurs territoriaux.

Vous êtes intéressés pour rejoindre le groupe de travail ? Ecrivez-nous !

Vous souhaitez suivre les avancées du programme, tout est disponible sous licence libre sur le site
territoires-collaboratifs.net



Posté le 26 juillet 2015 par collporterre
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Rentrée 2016, 220 élèves-ingénieurs nous ont dit « Oui »
par Telecom Bretagne
Creative Commons BY-NC-SA