@ Brest

Relier et partager autour du web

Bibliotheque-creative : proposition d’un site contributif autour des innovations sociales en bibliothèque

De retour de la très intéressante journée d’études organisées par la BPI sur Journée d’étude sur les nouveaux usages et espaces collaboratifs et créatifs, et ayant vu un écho sur la proposition d’un "donner à voir"qui valorise et met en réseau les innovations et leurs animateur-ice-s, voici la proposition d’un site contributif ouvert.

Pourquoi un magazine contributif des innovations en bibliothèque ?

C’est d’abord le succès de cette journée sur les innovations sociales en bibliothèques et la richesses des projets évoqués (pourtant une infime partie de ce qui se crée ici et là) qui me conduit à faire cette proposition.

Plus de 400 participants (et les organisateurs ont du refuser nombre d’inscription et beaucoup de personnes ne peuvent facilement prendre une journée plus le déplacement) disent l’intérêt des professionnels des bibliothèques pour les innovations.

Avec le développement de nos usages du numérique et de la société, la palette d’activités d’une bibliothèque s’élargit comme l’a montré la typologie présentée par Vincent Chapedelaine dans la conférence introductive. La richesse des projets présentés l’après midi au Forum en est un autre témoignage.

Des réseaux coopératifs comme Doc@brest ou Doc@Rennes où des dizaines de professionnels coopèrent nous montrent au quotidien l’envie d’évoluer des bibliothécaires et documentalistes et la richesse d’un travail en réseau. C’est probablement l’un des métiers où les personnes sont le plus acteur-ice-s des transformations.

Et comme il a été dit dans le débat de l’après midi, ce ne sont pas les missions des bibliothèques qui changent, c’est le contexte de nos usages du numérique, la transformation de la société qui ouvrent la porte à ces multiples innovations.

Dans ce temps d’une société confronté aux transitions numériques, du travail, écologique et citoyenne beaucoup de possibles s’ouvrent pour la place et les actions des bibliothèques.

Nous avons besoin de croiser ces centaines d’innovations, petites ou grandes qui participent à la transformation des Bibliothèques.

Nous avons besoins d’échanger sur les façons de faire et ces nouveaux rôles des bibliothécaires : des médiations et de l’ encapacitation au delà du seul accès accompagné.

Mais nous sommes dans une société où nous n’avons pas appris à l’école ni ne sommes encouragés par nos hiérarchies à donner à voir, à réutiliser, à travailler en réseau, à innover .

C’est à cela que pourrait accompagner un site contributif des innovations sociales en bibliothèque.

Au croisement d’une expérience positive des sites contributifs

C’est au croisement de l’expérience des sites contributifs ouverts auxquels je participe et de ce temps de conférence et de rencontre qu’est venue cette proposition de site contributif.

Depuis quinze ans a-brest relie initiatives locales et d’ailleurs autour de l’appropriation sociale du numérique avec une vingtaine d’articles par semaine et 1500 visiteurs quotidiens.

Plus récemment Bretagne Creative initié par l’association Collportere avec le soutien de la ville de Brest donne à voir et relie les innovations sociales en Bretagne.

Innovation pédagogique publie les innovations pédagogiques dans l’enseignement supérieur francophone.

Et Pratiques Collaboratives reprend les publications d’une trentaine de revues autour du partage et de la coopération.

Amener à donner à voir est un processus long sur plusieurs années, comme nous l’avons appris. Dans un univers où les pratiques coopératives au delà de son établissement ne sont pas évidentes comme dans l’enseignement supérieur la démarche fonctionne : le site Innovation pédagogique vit (près de 100 articles en un an) et surtout répond à un intérêt : 300 visiteurs par jour, 100 000 visiteurs pour sa première année !

Et je ne vois aucune raison pour ce qui a marché dans tous ces sites contributifs ne s’applique à un site contributif des innovations en bibliothèques où les innovations sont nombreuses et où il y a un fort besoin d’échange.

Tous ces sites ont en commun
- d’être contributif  : ils sont ouverts en écriture à tous sur la base d’une charte minimale
- de faire le choix de contenus librement réutilisables : la licence Creative Commons by sa est la licence par défaut ce qui n’empêche pas de temps en temps de publier un article dont l’auteur souhaite un autre droit d’usage mais cela reste rare.
- d’être un espace de croisement et de partage qui reprend des publications d’autres magazines sous l’angle de la problématique choisie en utilisant l’efficience des mécanismes de syndication
- de fonctionner de manière coopérative sans "maître du web" (ou webmaster) c’est un comité de rédaction ouvert qui en assure l’animation, le vrai travail étant de repérer, inviter, relier et non de "contrôler".
- d’être minimaliste en terme de coût de fonctionnement (juste un hébergement parfois associatif, une maintenance annuelle) et de développement avec le choix constant de logiciels libres

Tout ceci pourrait s’appliquer à un magazine "Bibliotheque-creative.net".

Comment faire

La mise en œuvre d’un magazine contributif n’est pas coûteux . Le développement d’un site peut aller de 0€ (en recopiant le squelette d’un site comme Innovation pédagogique) à quelques milliers d’euros qu’ont pu coûter chacun des sites présentés (ajout d’une carte des innovations par exemple).

Nul besoin de personnel dédié, c’est d’abord une envie de faire partagée qui permet de faire vivre le projet. Etre une dizaine est plus agréable mais "Innovation Pédagogique" a fonctionné pendant un an avec 2 personnes !

Participant déjà à l’animation d’une demi douzaine de sites (à la liste précédente il faut rajouter Vecam, Eco-sol-Brest, Temps des communs ..), je peux accompagner le projet sans y mettre toute mon énergie (mon travail professionnel sur la formation d’ingénieur est un peu à côté).

Aussi cet article est un appel à envie, y-a-t-il quelques personnes que ce projet de site contributif sur les innovations en bibliothèque motive ?

Si oui, avec une liste de discussion, un pad nous pourrions formaliser assez vite le projet (charte, modalités de fonctionnement) et préparer sa mise en œuvre.

Pour démarrer le soutien de quelques animateurs de blogs, réseaux professionnels structures serait un plus.

Et si l’on veut un peu de développement s’il y a des partenaires prêts à co-financer le site initial tant mieux sinon ne passons pas de temps et d’énergie, un appel à financement coopératif peut aussi nous permettre de voir si ce projet rencontre un intérêt.

Merci de vos retours par mel Michel.Briand at Telecom-Bretagne.eu ou sur le pad...
https://annuel.framapad.org/p/bibli....

- et une page FB pour relayer initiatives et innovations

Michel Briand acteur des réseaux coopératifs et membre du Conseil National du Numérique

Les interventions la journée "Nouveaux usages et espaces collaboratifs et créatifs" du 12 mai à la BPI sont en ligne : http://webtv.bpi.fr/fr/doc/4167/Nouveaux+usages+et+espaces+collaboratifs+et+creatifs
Posté le 22 mai 2015 par Michel Briand
©© a-brest, article sous licence creative commons cc by-sa
Nouveau commentaire
  • Mai 2015
    18:08

    Bibliotheque-creative : proposition d’un site contributif autour des innovations sociales en bibliothèque

    par Françoise Hecquard

    Bonjour,

    Connaissez-vous le site Bibliothèques dans la Cité, initié par la Bpi, qui a d’ailleurs été évoqué lors de cette journée ? Il est dédié au pratiques des bibliothèques dans le domaine de leur rôle social, rassemble de fait surtout des pratiques innovantes, et est conçu comme contributif. (Bibliothequesdanslacite.org)

flickr
Plouzane2016-29
par Telecom Bretagne
Creative Commons BY-NC-SA