@ Brest

Relier et partager autour du web

Réunion des référents visioconférence du 7 mai 2015

Plus de 350 visioconférences recensées en deux ans

Le comité des référents techniques du projet de visioconférence de Brest métropole s’est réuni le 7 mai 2015 pour faire un point d’étape sur le projet.

Ce comité technique réunit des représentants de chaque structure équipée d’une station de visioconférence.

L’introduction de la réunion a permis de faire un bref rappel du dispositif. C’était aussi l’occasion de revenir sur la dernière réunion qui avait mis en avant les avantages de la visioconférence, et permis de réfléchir aux actions à mettre en place pour favoriser le développement des usages. Dans un deuxième temps, un bilan des deux dernières années a mis en évidence que le recours à la visioconférence reste encore globalement limité malgré les 350 visioconférences recensées.

Retour sur l’historique du dispositif

Brest métropole a décidé en 2011 d’équiper en station de visioconférence un lieu par quartier sur la ville de Brest et par commune de Brest métropole (hors Brest), soit 14 salles. Ce lieu pouvant être une association, un équipement de quartier, un service municipal.

Au final un lieu supplémentaire a été équipé à savoir la cantine numérique (Faculté Victor Ségalen sur le quartier de Brest-Centre).

Les 15 structures ont été équipées en 16 mois entre décembre 2011 et mars 2013.

En 2014, la mairie de Plougastel Daoulas décidait de déménager son équipement à la salle Avel Vor et sur le quartier de Lambézellec, la station de visioconférence passait des Petits Débrouillards Grand Ouest au Centre social de Keredern (Les Amarres).

Après les dernières élections municipales, un nouveau comité de suivi composé d’élus du territoire est mis en place.

Plus de 350 visioconférences recensées sur 2013 et 2014

En deux ans, le nombre de visioconférences est estimé à plus de 350. Le collectif brestois pour l’emploi (Cobrem) représente à lui seul plus de 75% des utilisations avec un usager principal à savoir Tribord (chantier d’insertion dans le domaine de la gestion des déchets et des déchèteries) qui a recours à la visioconférence 2 à 3 fois par semaine.
Les usages sont encore globalement limités.

Sur le second semestre 2014, le nombre de visioconférences par site varie de 0 à 66 :
- Collectif brestois pour l’emploi : 66 (dont 60 par Tribord)
- Mission locale Pays de Brest : 3
- Cantine numérique, Relecq Kerhuon, Centre social Keredern : 2
- MPT Pen Ar Créac’h, Plougastel, Mairie quartier St Marc : 1
- Guilers, Guipavas, Plouzané, Centre social Kerourien, PL Guerin, Bohars, Gouesnou : 0

A titre d’information, en plus de ces 15 équipements de visioconférence, Brest métropole est également équipée de stations de visioconférence pour ses besoins propres. En octobre 2014, une seconde salle est équipée à l’hôtel de communauté. Au total sur l’année, 280 visioconférences ont été recensées.

Des profils d’utilisateurs diversifiés

Les usagers de la visioconférence sont principalement les acteurs associatifs (Maisons pour tous, Patronages laïques, Don Bosco, Petits Débrouillards Grand Ouest, Frmjc, Ligue enseignement, Asperansa, Ubapar, Colporterre, Cantine numérique, BIJ, AFEIT, Bretagne active...).

Les acteurs de l’économie sociale et solidaire, et de l’insertion sont également de plus en plus demandeurs (Tribord, SATO, Adess, Mission locale, UREI, CRESS, diverses Scop...).

Les élus (Brest métropole, ville de Brest, Plougastel,...), les agents des services communaux ou communautaires (archives municipales, bibliothèque, Internet et expression multimédia, mission ESS...) sont également des usagers de ces salles.

Des visioconférences majoritairement avec des villes Bretonnes

Les usagers de la métropole communiquent en visioconférence majoritairement avec des acteurs se trouvant ailleurs en Bretagne. Sur les deux dernières années, près des 2/3 des connexions concernaient des villes bretonnes (Rennes (2/3), Vannes, Quimper, Saint-Brieuc, Lannion, Landerneau, Cesson Sévigné, Dinard,...).

Plus d’1/4 des connexions se faisaient avec d’autres villes en France (La Rochelle, Paris, Nancy, Caean, Le Mans, Lyon, Montpellier,...).

Environ 10% concernaient des villes à l’étranger (Tunisie, Angleterre, Chili, Belgique,...).

3/4 des visioconférences se font en point à point.

Les freins au développement des usages bien identifiés

Les freins au développement des usages sont en partie identifiés depuis quelques temps déjà :
- Manque d’équipements sur le territoire
- Méconnaissance des structures équipées en dehors de Brest métropole
- Manque de communication sur les territoires de Brest métropole
- En général pas de besoins identifiés sur les territoires au démarrage
- Crainte face à l’outil
- Le temps long d’appropriation de ces nouveaux usages
- Changement culturel des pratiques

Quelques leviers au développement des usages

Plusieurs leviers susceptibles de favoriser le développement des usages sont également identifiés :

Une communication à développer

Il est aujourd’hui nécessaire de développer la communication sur chaque territoire par les communes, et dans les quartiers brestois par les structures équipées en lien avec les mairies de quartiers.

Des actions simples, efficaces, permettraient de diffuser plus largement l’information de ce service comme :
- mettre l’information sur le site web de la collectivité ou de la structure
- organiser des réunions d’information en conviant les acteurs locaux (associations, écoles, services,...). Des réunions qui peuvent être reconduites chaque année.
- organiser des points presse spécifique
- rédiger des articles d’information dans les bulletins d’information communaux ou les journaux de quartier
- diffuser les supports de communication dans les lieux fréquentés par le public (bibliothèque, mairie, commerces de proximité,...)
- organiser des réunions ou points d’information ciblés vers certains publics (établissements scolaires, organismes emploi/insertion, groupes de travail type PEL, comités de quartiers,...) avec démonstration à l’appui si possible
- communiquer, valoriser, donner à voir les usages développés (articles dans la presse, sur le site web,...)

Des campagnes ponctuelles d’information peuvent être organisées. Mais il est nécessaire de réfléchir à organiser une information continue auprès des acteurs du territoire.

Un annuaire géolocalisé des structures équipées en Bretagne recense 90 points de visioconférence

Afin d’identifier les structures équipées en Bretagne, la ville de Brest a développé une carte dynamique qui recense 90 points et transféré les compétences à Mégalis Bretagne pour en assurer sa mise à jour en lien avec les acteurs.

Cette carte est couplée à un site de type wiki permettant aux structures équipées de mettre leurs données à jour directement.

Accédez à la carte des équipements en Bretagne

Les usages de la conciergerie à développer

Il existe un service de conciergerie géré par Retis Communication et proposer aux utilisateurs bretons qui permet notamment :

  • de bénéficier d’une assistance technique pour organiser les visioconférences,
  • de se connecter avec des interlocuteurs qui sont équipés de tablettes ou PC,
  • de réaliser des visioconférences multipoints,
  • ...

Vidéo de présentation du service de conciergerie :

Accès : au portail

Il existe bien d’autres leviers pour accompagner le développement des usages. Cela demande une réflexion propre à chaque structure avec l’accompagnement possible de Mégalis Bretagne et de la ville de Brest.

Consultez : le diaporama diffusé à l’occasion de la réunion :

Étaient présents à la réunions :

Frédéric Léon, ville de Brest
Ronan Pichon, Brest métropole
Saïg Potard, Brest métropole
François Elie, ville de Brest
Gaël Kermarrec, Brest métropole
Thierry Colas, ville de Guilers
Laurence Guillerm, ville de Guilers
Jean-Paul Messager, ville de Guipavas
Souad Duhaze, Collectif brestois pour l’emploi
Jean-Pierre Darcel, Mairie de quartier de Saint-Marc
Karina Laisné, Mission locale du Pays de Brest
Reynald Poupelard, MPT Pen Ar Creach
Frédéric Bergot, ville de Brest

Posté le 12 mai 2015 par Frédéric Bergot
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Terespol Gate, 05.05.2014.
par Dāvis Kļaviņš
Creative Commons BY-NC-SA