@ Brest

Relier et partager autour du web

Les choix numériques des communes bretonnes : étude des effets d’influence

Ce document traite les résultats de l’enquête réalisée par le GIS auprès des communes bretonnes. Dans un premier temps, 5 entretiens semi-directifs ont été menés auprès de personnels de mairie (secrétaire, secrétaire général, responsable informatique, adjoint, comptable). Ces rencontres ont permis d’actualiser le questionnaire et de mieux prendre connaissance des enjeux communaux à l’égard du numérique. Dans un second temps, un questionnaire a été diffusé, il était laissé au choix du répondant le mode de passation (sur papier, en ligne ou par téléphone), 522 questionnaires ont ainsi été saisis.

La phase qualitative de cette étude a permis, non seulement de rappeler l’importance de l’effet de voisinage existant entre les collectivités, mais aussi de s’apercevoir que celui-ci peut prendre des formes différentes, par exemple en fonction des caractéristiques individuelles de la communes (telles que sa taille, sa richesse…). C’est l’hypothèse que ce document vise à vérifier à l’aide des résultats quantitatifs.
Par effet de voisinage, nous entendons : une forme d’ « émulation locale », chacun cherchant à faire au moins aussi bien que son voisin ; un effet d’entrainement ou d’imitation, (une commune a mis en place un projet numérique qu’une commune voisine considère comme également adapté aux besoins de ses administrés) ; ou encore, l’effet de voisinage peut prendre la forme d’une entraide informelle entre collectivités disposant de faibles ressources (humaines ou financières) à allouer au numérique.
Afin d’étudier cet aspect de manière quantitative, nous avons demandé aux communes quelles sont les structures référentes guidant leur choix en termes d’investissements en informatique (matériels et logiciels) et en termes de services numériques développés pour les citoyens : observent-elles préférentiellement les choix de communes voisines, les choix de leur EPCI, les choix qu’ont pu faire des villes plus grandes, ou bien estiment-elles ne subir aucune influence extérieure. A travers ces quatre possibilités nous souhaitons mesurer l’effet d’influence de l’environnement administratif des mairies sur leurs choix de politique et d’investissements numériques. De précédents travaux du GIS M@rsouin (Dejean et Souquet, 2011) ayant déjà montré l’existence de ces influences, nous souhaitons montrer comment celles-ci sont au moins en partie déterminées par des caractéristiques structurelles propres aux communes.

PDF
Via un article de Emilie Huiban, publié le 15 janvier 2015
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Téléphérique Brest
par juleg29
Creative Commons BY-NC-SA