@ Brest

Relier et partager autour du web

Concertation nationale sur le numérique

Stratégie technologique de l’Etat et services publics

Les pouvoirs publics peuvent impulser une nouvelle étape dans la stratégie technologique de la France. L’un des principaux enjeux consiste à maîtriser la diversité des choix technologiques des administrations en fixant un cadre commun.

Cet article est repris de la plateforme de concertation nationale sur le numérique. [1] Ce thème fait partie de l’axe 3 proposé dans le cadre de la concertation nationale : La transformation numérique de l’action publique.

Consultation, ouverte aux contributions du 3 novembre au 31 décembre 2014

- De quoi parle-t-on ? Présentation des enjeux

Le numérique constitue un véritable levier pour moderniser l’action publique et adapter les services publics aux besoins des citoyens. L’Etat peut définir une feuille de route établissant des priorités et les principes (règles d’interopérabilité, standards de sécurité, etc. ) selon lesquels organiser le réseau informatique de l’Etat et le partage d’informations. Les solutions retenues permettront d’améliorer les services aux usagers ou d’en faciliter la création.

Les pouvoirs publics peuvent impulser une nouvelle étape dans la stratégie technologique de la France. L’un des principaux enjeux consiste à maîtriser la diversité des choix technologiques des administrations en fixant un cadre commun. Pour améliorer le service rendu aux usagers, les projets pourraient valoriser les démarches agiles favorisant la collaboration entre les acteurs, l’expérimentation, l’adaptation aux usages existants et l’acceptation du changement. En outre, l’Etat peut faciliter les investissements dans les outils et les services numériques en simplifiant les procédures d’appel à projets, qu’ils soient technologiques ou non.

Quelle devrait être la feuille de route technologique de la France ? Comment mieux la communiquer aux administrations ? Quels acteurs mobiliser pour innover dans les choix d’architectures et de services numériques ?

- Quels problèmes, quels défis ?

  • Maîtriser la dette technologique de l’Etat
  • Centrer davantage la stratégie technologique sur les usages et les « briques » technologiques essentielles
  • Décloisonner les projets technologiques au sein de l’administration
  • Créer un réseau sociétal
  • Compléter la standardisation des domaines non couverts par une norme
  • Rendre la mise en oeuvre des projets plus agile
  • ...

- Comment faire ?

  • Favoriser les projets informatiques de taille moyenne et agiles, façonnés à partir des attentes des usagers
  • Réduire les dépenses informatiques en mutualisant davantage les fonctions « Systèmes d’Information » et en privilégiant le recours aux logiciels libres
  • Favoriser l’émulation et la collaboration entre collectivités
  • Faciliter l’accès des PME aux marchés publics par une simplification des procédures et en leur réservant une place au sein des marchés
  • Poursuivre la démarche de simplification collaborative, basée sur les attentes exprimées par les entreprises et en co-production avec elles
  • Créer un poste de Chief Technology Officer
  • ...

Ces thèmes vous intéressent, vous avez envie d’échanger, de faire des propositions ?

- Inscrivez-vous sur la liste de discussion : concertation-numerique-bretagne créée pour faciliter les échanges.

- Participez aux ateliers contributifs organisés par la ville de Brest, Brest Métropole Océane et Mégalis Bretagne Le mardi 16 décembre (14h/17h)

  • à Brest à la Cantine numérique
  • à Rennes (lieu à préciser)

Brest et Rennes seront reliés en visioconférence.

- Si vous souhaitez participer à l’organisation de ces ateliers contributifs, nous vous invitons à participer à la réunion d’organisation qui se tiendra : le mercredi 3 décembre à 14h à Brest Métropole Océane (salle B12) .

Plus d’informations : sur ces ateliers contributifs
Plus d’information : sur la concertation nationale

La Ville de Brest et Brest métropole océane organisent également des ateliers contributifs le 24 janvier sur le thème 4 :

La société face à la métamorphose numérique

avec une liste d’échange ouverte à laquelle il est possible de s’inscrire.

[1Il présente des propositions relevées dans le débat public par le CNNum dans le seul but d’initier les discussions. Elles ne reflètent pas la position du CNNum. Les contributeurs sont invités à évaluer en ligne les idées présentes et à les compléter de leurs propres propositions de diagnostic ou de pistes de solution.

Posté le 18 novembre 2014
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Téléphérique Brest
par juleg29
Creative Commons BY-NC-SA