@ Brest

Relier et partager autour du web

E-inclusion, comment augmenter le pouvoir d’agir avec le numérique ?

Contribution de Dana Diminescu, intervenante à la session sur l’e-inclusion du Forum des usages coopératifs

Présentation

Sociologue, enseignant chercheur à Telecom ParisTech, Dana Diminescu a fondé et dirige depuis 2003 le programme Migrations et numérique de la Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme à Paris. Son travail empirique et ses publications portent sur la mobilité et la communication à distance, sur les stratégies d’intégration en relation avec l’usage des TIC, sur l’archivage et la cartographie du web des e-diasporas, sur les frontières informatiques, ainsi que sur les nouvelles formes d’économie ethnique. Connue pour son manifeste épistémologique dédié au « migrant connecté », elle a développé une série des méthodes quali-quanti innovantes qui ont permis d’analyser comment les TIC sont utilisées par des migrants dans une variété de situations d’usage ( transnationales et locales). Elle a notamment coordonné et conçu l’atlas des e-Diasporas primé en 2012 aux Digital Humanities Awards .

- sites officiels

sources utilisées dans le forum

- Contribution de la sociologue Dana Diminescu au rapport du CNN sur l’inclusion numérique

Interview de la sociologue Dana Diminescu au sujet de l’inclusion numérique pour éclairer à la fois la question des publics prioritaires, des moyens d’observation des progrès ou des régressions et des actions emblématiques réalisés dans la société civile.

Source utilisée dans : De l’intégration sociale à l’inclusion numérique / Conseil national du Numérique - avril 2013

- Le web matrimonial des migrants

L’économie du profilage au service d’une nouvelle forme de commerce ethnique. Cet article se propose d’engager une réflexion sur le web matrimonial des migrants (WMM) en tant que forme inédite de commerce ethnique posant l’égalité « faire du commerce » = « faire du réseau » (et non plus s’appuyer sur des réseaux ethniques préexistants). Le WMM est fondée sur une économie du profilage singulière puisque dépendante d’une ethnicisation des profils (et donc des utilisateurs) : « faire du réseau » = « ethniciser ». Enfin, le WMM implique mobilité et migrations (avec des différences capitales en terme de genre) : « faire du réseau » = « naviguer, bouger, migrer ».

Source utilisée dans : Le web matrimonial des migrants : à la recherche du partenaire idéal/ Réseaux 2010/1 (n° 159)

- La communication à distance

Article de présentation du numéro de Réseaux consacré aux "migrants conectés".

Source utilisée dans :Le migrant connecté, acteur de la mondialisation / Réseaux 2010/1 (n° 159)

L’usage du téléphone portable par les migrants en situation précaire

Etude sur le mode d’acquisition du téléphone portable son intégration dans le quotidien des migrants en situation précaire. Quelles en sont les effets sur les pratiques migratoires ? Intro : « Circuler tout en gardant le contact : l’usage du téléphone cellulaire a rendu cela facile. Les sans-papiers de Saint-Bernard à Paris et les Roumains immigrés économiques illégaux ont, malgré le fait qu’ils s’ignorent le plus souvent, au moins un point en commun : la précarité de leur situation. Les exemples concrets décrits ici montrent l’impact du téléphone portable sur le combat des uns et sur les activités économiques des autres, et semblent indiquer qu’il a significativement modifié les mécanismes d’insertion sociale. »

Source utilisée dans : Dans la poche du migrant, l’indispensable portable / Hommes et Migrations N° 1240 - Novembre-décembre 2002

- Une analyse socio économique des transferts d’argent des migrants

Comment les relevés des transferts d’argents réalisés par les migrants via leur téléphone portable révèlent de nouvelles stratégies, plus autonomes et plus individuelles, détachées de l’impératif de solidarité et du contrat informel théorique qui relie un migrant à sa famille. Intro : « En lançant, le 12 février 2005, au congrès de Barcelone le programme « Global Money Transfer Pilot Uses Mobile To Benefit Migrant Workers And The Unbanked , l’Association GSM a opéré une mutation radicale dans le champ des transferts d’argent des migrants. »

Source utilisée dans :La banque portable, l’outil du migrant autonome / Analyse - 29.11.2009

- e-diasporas

The e-Diasporas Atlas is a unique experiment in research on diasporas as well as in publishing, a first in the restitution of scientific findings and their presentation.

Source utilisée dans : Ce que le web des migrants peut nous apprendre /e-daspora - Dana Diminescu - Concept & coordination

- Le système D contre les frontières numériques

Franchir les frontières n’est plus seulement un acte physique, cela passe également par des fichiers et des réseaux informatiques. Dès lors, “être propre dans l’ordinateur” est la préoccupation de ceux qui tentent leur chance aux confins de l’Union européenne. Pour cela tous les moyens sont bons : changement d’identité, d’âge, de nationalité... Les Roumains, exclus de la libre circulation dans l’espace Schengen, font preuve d’une étonnante inventivité en la matière. (...)

Source utilisée dans : Fichiers et contrôles : la frontière numérique des migrants Hommes et Migrations N° 1230 - Mars-avril 2001 - 28

- Genèse d’une figure de migrant

Jusque-là défini par une série de ruptures conçues comme inhérentes à son statut, le migrant se perçoit de façon bien différente à l’aune de l’ère numérique. Mobile et connecté, liant et lié, il entre dans un nouvel âge de son histoire. Intro : « Le migrant ne peut plus faire fonctionner la figure du déracinement de l’immigré. Il invente de nouvelles mobilités entre frontières et de nouvelles formes de lien très actifs qu’il conserve à distance. Cette présence connectée maintient de façon prégnante tous les liens avec le pays d’origine et se joue des contrôles. Et si la circulation était devenue une condition permanente et partagée ? ».

Source utilisée dans : Solidarité ou repli numérique ? Comment les États gardent le contrôle sur les migrants / Cosmopolitiques n°70 11.01.2006

- Le migrant connecté : pour un manifeste épistémologique

La perspective épistémologique consistant à concevoir le migrant dans un système global de mobilités s’inscrit dans une démarche sociologique encore conceptuellement tâtonnante. Lorsque l’on considère la nouvelle réalité des nouvelles technologies de l’information et de la communication, la définition du migrant qui s’appuie sur différentes formes de rupture est mise en difficulté. En revanche, un autre principe organisateur émerge : mobilité et connectivité forment désormais un ensemble de base dans la définition du migrant du XXIe siècle. Hier il s’agissait d’immigrer et de couper les racines. Aujourd’hui, il s’agit de circuler et de garder le contact. Cette évolution semble marquer un nouvel âge dans l’histoire des migrations : l’ère du migrant connecté

Source utilisée dans : E-diaspora - Comment visualiser une communauté de migrants sur Internet, Ce que le web des migrants peut nous apprendre, Les e-diaspora : exister en ligne

Migrations Société : De l’émigration à l’immigration en Europe et ailleurs, vol. 17, 102, 2005. - p. 275-292

autres publications

- DIMINESCU D. (ed) e-Diasporas Atlas, Paris, Editions de la Maison des Sciences de l’Homme, 2012. The e-Diasporas Atlas is a hybrid product combining many readings : The paper version, an application and a website (http://e-diasporas.fr) who makes it possible, in particular, to access personally the e-Diasporas research tools and platform, to manipulate the maps, to cross and compare the data and to move about within the graphs.
- DIMINESCU. D., Renault M., ( 2009), « TIC et parrainage dans les mouvements militants de défense des sans-papiers en France », TIC & Société », in TIC&Société Vol.3, n°1-2, http://ticetsociete.revues.org/613
- DIMINESCU D., Licoppe C., Smoreda Z., Zyemlisky C. (2008), Using mobilphone geolocalisation for “socio-geographical’analysis of co-ordination, urban mobilities, and social integration patterns”, in Tijdschrift voor Economische en Sociale Geografie, vol 99. No.5, pp.584-600

Posté le 28 juin 2014
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Forum des usages - Atelier transition
par Doc@Brest
Creative Commons BY-NC-SA