@ Brest

Relier et partager autour du web

Pages Publiques à la recherche des trésors du domaine public

Une présentation reprise du site de C&F edition

Ouvrage coordonné par Nicolas Taffin
avec la collaboration des étudiants du Master édition, mémoire des textes de l’université de Caen Basse-Normandie : Thomas Anne, Lucie Derrien, Pauline Lamy, Aurore Leroy, Alexandra Sebov, Guenièvre Boutigny, Eugénie Durieux, Marion Leconte, Wendy Piot.

Le livre contient des essais sur le domaine public par : collectif SavoirCom1, Nicolas Taffin, Communia, Lionel Maurel, Isabelle Attard, Eric Muller, André Gunthert, Patrick Frémeaux, Hervé Le Crosnier, Alexis Kauffmann, Véronique Boukali
et un florilège d’oeuvres entrant dans le domaine public en 2014 : Victor Segalen, Henri Focillon, Simone Weil, Hans & Sophie Scholl, Alexandre Millerand, Guillaume Apollinaire, Robert Musil, Sergei Rachmaninov, Léonard Misonne, Vittorio Sella, Oskar Schlemmer, Max Reinhardt, Camille Claudel, Chaïm Soutine, Beatrix Potter, Maurice Denis.

couverture du livre Pages Publiques

Commander

"Tomber dans le domaine public"... cça fait mal ? D’où vient cette conception négative et dévalorisante du domaine public ? Les artistes et les génies du passé ne valent-ils plus rien pour les lecteurs, auditeurs, spectateurs, comme pour les éditeurs et tous ceux qui vivent de la culture ?

Ce n’est évidemment pas le cas. On pourrait donc définir le domaine public de façon moins négative. La période de propriété est une incitation à la production d’oeuvres. Le domaine public représente l’intérêt général. Une cohabitation harmonieuse est possible, comme Jean Zay ou l’association Communia l’imaginent.

Chaque année le domaine public s’agrandit, ce qui permet la redécouverte, la réédition et le partage des oeuvres. Les outils numériques peuvent favoriser cette exploration de notre patrimoine commun, et la production de nouvelles oeuvres s’en inspirant.

Ce livre doit beaucoup au travail du réseau savoirCom1.

Nous leur avons notamment emprunté le Calendrier de l’avent du domaine public pour constituer le florilège d’oeuvres qui est présenté dans ce livre. Si le domaine public vous intéresse, n’hésitez pas à les contacte pour travailler à la suite des initiatives.

Ouvrage publié avec le soutien :

  • De la Région Basse-Normandie, via le Centre régional des lettres
  • De l’université de Caen Basse-Normandie, Master Édition, mémoire des textes
Posté le 20 juin 2014 par Michel Briand
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Téléphérique Brest
par juleg29
Creative Commons BY-NC-SA