@ Brest

Relier et partager autour du web

Imaginons nos Fab Labs : bilan du projet de codesign citoyen

Un article repris du site de communautique, un site sous licenceCC by sa nc pour ses propres écrits

Près d’une centaine de personnes étaient réunies le 24 mars 2014, au Carrefour d’innovation INGO, pour le bilan du projet de résidence Imaginons nos Fab Labs, piloté par Communautique, L’île du savoir de la CRÉ de Montréal et Fab Labs Québec. Ce projet a permis aux trois copromoteurs de tenir une série d’ateliers participatifs et créatifs répondant à la question : comment les Fab Labs peuvent-ils contribuer à la vitalité de nos milieux et quels sont les terreaux fertiles pour les cultiver ensemble ?

Mouvement d’envergure né au Massachusetts Institute of Technology (MIT), les Fab Labs offrent la possibilité à tous de fabriquer des objets de tous genres, dans un esprit de partage de la connaissance et un accès à des équipements spécialisés, notamment des imprimantes 3D et des machines-outils. Véritables laboratoires citoyens, ils mettent en relation des gens de tous les horizons pour une communauté d’apprentissage.

« Au-delà des trois semaines de travail collaboratif avec les citoyens montréalais, le projet de résidence Imaginons nos Fab Labs a aussi donné lieu à plusieurs mois de réflexion sur le potentiel des laboratoires de fabrication numérique dans le développement économique et social de notre métropole et leur contribution potentielle au dynamisme de nos milieux de vie », a estimé M. Richard Deschamps, premier vice-président de la CRÉ de Montréal.

En tout, plus de 400 personnes ont participé à ces rencontres tenues dans neuf lieux (bibliothèques, musées, universités, milieux communautaires, parcs nature et locaux commerciaux) qui ont ouvert leurs portes, du 27 mai au 19 juillet derniers, à Laval, à Longueuil et à Montréal, pour accueillir les quatre résidents et les citoyens.

« Cette rencontre était importante pour témoigner de la richesse de la récolte issue de cette démarche autour des Fab Labs, afin de soutenir ensemble le développement de ces tiers lieux vivants qui permettent de repenser l’économie locale, d’innover collectivement, de partager les connaissances et de promouvoir la participation citoyenne au développement de nos communautés », a expliqué Mme Monique Chartrand, de Communautique.

Plusieurs initiatives soutenues dans le cadre du projet de résidence ont également été représentées lors de la soirée, comme celui du Fab Lab mobile de la commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, celui du cégep Bois-de-Boulogne, le DèmosLab en Estrie, La Fabrique de Sherbrooke, le Makerspace Helios et la venue d’échoFab, le Fab Lab de Communautique, au Carrefour d’innovation INGO de l’École de technologie supérieure. L’opportunité pour les nouvelles bibliothèques d’accueillir des Fab Labs a également été mise en valeur lors de cette activité-bilan.

« Tout au long de ces ateliers collaboratifs, les participants, incluant des curieux de tous âges, des étudiants ou encore des entrepreneurs et des créatifs, ont pu enrichir la réflexion des résidents quant à la diversité des retombées potentielles en matière d’entrepreneuriat, de vie collective et d’apprentissage », a estimé M. Guillaume Coulombe, de Fab Labs Québec.

Plusieurs suites sont envisagées par les copromoteurs afin de poursuivre ce mouvement d’émergence des Fab Labs à travers la province, notamment un projet de collaboration (wiki) mis en place par Fab Labs Québec pour soutenir et faciliter les différentes initiatives. Par ailleurs, une mobilisation est entamée afin de proposer la candidature du Québec pour la rencontre Internationale, de même que pour développer le Fab Académie Québec.

La résidence a été réalisée grâce à l’appui du Forum jeunesse Longueuil, de Savoir-faire Linux, de l’Institut pour les organisations vivantes et d’Espaces temps. Imaginons nos Fab Labs s’inscrit dans le programme Métropole en résidences qui propose une démarche de codesign citoyen développé par le Mandalab, le laboratoire vivant de Communautique, en partenariat avec percolab et Grisvert. Métropole en résidences bénéficie de la participation financière du Secrétariat à la région métropolitaine, de la CRÉ de Montréal et de la Caisse d’économie solidaire Desjardins, qui contribue à bâtir un Québec plus juste dans la perspective d’un développement durable.

Pour en savoir davantage sur le projet de résidence : www.imaginonsnosfablabs.org

Posté le 29 mars 2014 par Michel Briand
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Téléphérique Brest
par juleg29
Creative Commons BY-NC-SA